Mon côté fantastique

 

 

J'avais l'âge de 12 ans quand j'ai vu le fameux film d'horreur en noir et blanc "La Maison de Diable" où il est question d'un groupe de scientifique étudiant des forces diaboliques dans un château. Le meilleur film du genre existant.

Le soir venu seul dans ma chambre je me met à invoquer le diable, espérant faire comme dans le film, sans y croire un instant. Tout à coup j'entends nettement une faible respiration dans le fond de la chambre. Je me dis que ce devait être mon imagination. Mais la respiration s'amplifiait doucement de minutes en minutes et ô terreur se rapprochait de mon lit ...
Je fus bientôt dans un état indescriptible quand la respiration ma parut au pied même de mon lit.
Je me fourrais alors sous la couverture pour prier Dieu comme je n'avais jamais prié. Et à force de prières la respiration disparut et je pus sortir de mon lit et allumer la lumière de la chambre pour me rassurer. Le Diable était parti. Ouf ! J'étais sauvé.

Je ne saurais sans doute jamais ce que c'était.
Mais depuis ce jour là je me méfie de moi-même et des invocations...

Un autre jour deux ans plus tard je regarde en voiture derrière moi et je crois voir une grande aile bleue métallique dans le ciel qui me suit. Cela me fait un choc. Je me retourne à nouveau et je ne vois plus rien. Qu'était-ce ?

J'avais 28 ans et j'étais à la limite d'une petite ville, la nuit, et je regardais vers la campagne. Soudain une boule en feu orange tomba du ciel vers le sol sans aucun bruit. Cela se passait à environ 300 mètres et avait un à deux mètres de diamètre. C'était spectaculaire. Il y avait des flammes. Aussitôt je pensais à un ballon sonde et partait à sa recherche. Je ne le trouvais jamais mais je me perdis dans les arbustes épineux ...

Puis un an plus tard j'avais un coup de foudre pour ma future femme. Elle était différente des autres femmes. Plus tard j'apprenais que nous avions les mêmes goûts en tout, que j'étais né le même jour que sa mère et que nos deux grand mères maternelles étaient nées aussi le même jour.

A partir de ce jour s'enchainait dans ma vie des hasards fulgurants à tel point que je pensais avoir été ensorcelé.

Un jour je rencontrais une fille à Avignon. Elle prétendait être télépathe. Je lui répondis que je l'étais aussi un peu. Et je lui posais une colle : je lui dit : "tiens nous sommes à l'entrée d'un pont à minuit et il n'y  aucun bruit ni personne aux alentours. Pourtant je suis sur qu'il va apparaître quelque chose d'impossible sur ce pont et devant nous". Et elle me répondit aussitôt en riant "oui c'est une vache".

Puis soudain nous avons entendu des rires sous le pont. puis nous avons vu par un escalier en départ de pont surgir des étudiants tenir dans leur bras une vache plate en carton pate grandeur nature ...
J'ai vu mon amie devenir blanche ... Je devais aussi être blanc qu'elle ...

Les séries de hasards extraordinaires continuaient. J'avais 45 ans quand je faisais une dépression grave suite à trop de travail. Je ne savais pas que c'était une dépression et je n'étais donc pas médicamenté. De fait restant chez moi, je pris la décision de me suicider avec un couteau. Le couteau en main, prêt à me frapper, le téléphone sonne. J'hésite mais je décroche. C'était mon petit frère à l'autre bout de la ligne qui voulait aussi se suicider et qui m'appelait au secours ... Là j'eus un grand choc psychologique. Indéfinissable. Puis je réagis aussitôt pour aller le voir, puis ensuite aller chez le médecin pour me faire médicamenter. Le hasard m'avait sauvé à une seconde près.
Mais était-ce vraiment un hasard ?

Un jour je décidais de prendre le taureau par les cornes et me mettais à étudier le hasard et le paranormal. Je découvrais alors qu'en paranormal il existait comme en OVNI des cas surprenants.

Je découvrais aussi que les hasards extraordinaires avaient été étudiés par Carl JUNG, disciple de FREUD, et qu'il avait établi de façon quasi certaine que ce sont toujours les mêmes personnes que ce hasard choisit. Ce hasard me pourchassait tout au long de ma vie. Au point de ressembler à un phénomène paranormal. Carl JUNG supposait que le monde humain était dirigé par un inconscient collectif mondial, suivi par des inconscients collectifs nationaux etc., jusqu'à la famille et l'individu comme l'avait établi FREUD. Et que ces inconscients s'entremêlaient entre eux comme des réseaux d'informations comparables à internet. Et qu'il existait des individus plus sensibles à d'autres à recevoir ces informations. Ce qui expliquait les hasards qui en fait n'en étaient pas. JUNG appela sa théorie la SYNCHRONICITE. J'ai fait une rubrique sur cette théorie.

Ce qui est extraordinaire, c'est que j'ai côtoyé sans la vouloir les OVNI, le paranormal, et la synchronicité. Et que beaucoup d'ufologues associent maintenant ces trois phénomènes dans les hypothèses OVNI.

Donc j'ai du mal à croire à tout cela car je suis rationaliste. Mais en même temps j'ai vécu ces phénomènes et je m'en méfie comme le Diable ...

C'est pourquoi j'aborde tous les phénomènes étranges sur mon site.
A vous de vous faire votre propre idée.

Ce qui est faux aujourd'hui ne peut-il pas être vrai demain ? Cela n'a t-il pas été le cas de toutes les découvertes scientifiques, notamment celle de la découverte de la quatrième dimension : le temps.
C'est pourquoi, même si je ne crois pas aux voyages dans le temps (paradoxe du grand père), et bien j'étudie aussi cette théorie dans une de mes rubriques. Et vous verrez que mes articles sur ce domaine sont les plus sérieux et documentés possibles.

Même chose pour savoir si on peut ou non dépasser la vitesse de la lumière, ou s'il existe des ponts quantiques dans l'espace pour franchir les distances instantanément.

Et me mettant à étudier l'étrange et les OVNI, je me suis dit : pourquoi pas à un moment me rapprocher de mes pairs pour peut-être en savoir plus ?

J'allais donc déjeuner en France (je ne dirais pas où pour ne pas créer de polémique) dans un diner Ufologique avec un ami. Là j'y rencontré des gens très différents sur le plan psychologique.

Ce qui me frappa le plus, c'est l'exposé qu'une fille d'une trentaine d'années fit ce soir là :  Elle était persuadée que les OVNI la pourchassait depuis toute jeune enfant et elle les guettait par ses fenêtres. Puis un jour adulte elle vit enfin l'Apparition au dessus d'elle : un énorme OVNI à quelques mètres. Elle était en compagnie d'une amie qui a témoigné pour elle. C'était troublant. J'ai été très troublé.

Plus tard j'ai discuté avec le responsable du repas. Nous rentrions en voiture dans le noir. Il me dit que le soir en rentrant chez lui quand il faisait nuit, il avait peur qu'il lui arrive .. quoi ? Il n'a pas voulu me dire. Mais je devinais. Je sentais sa peur. Je la comprenais. Pour l'avoir vécue.
La peur de l'inconnu.

Plus tard je fis un article sur internet en expliquant que si on voulait être rationaliste pour l'expérience de cette jeune femme, il faudrait sans doute parler d'une sorte de cas de "possession diabolique".
En effet ces cas fonctionnaient ainsi au Moyen Age. Mal m'en prit car elle fût prévenue de mon article et elle m'incendia en flamme en me traitant de tous les noms, elle affirmant qu'elle savait bien ce qu'elle avait vu.

Mais ce qu'elle avait vu n'existait-il pas que pour elle, et aussi son amie qui était dans le même champ ? Quel champ ? Le champ de la Synchronicité ? ou Autre chose ?

Tout cela est bien étrange. Le psychiatre John E MACK le pensait aussi. Et cela l'a tué puisqu'il a été écrasé par un chauffard ivre alors qu'il allait se rendre à un exposé sur les enlevés extraterrestres.

Les OVNI se sont-ils intégrés dans l'un de nos champs collectifs, une sorte d'inconscient, une Synchronicité ? A tel point de pouvoir influer sur 50 enfants en même temps et leur faire apparaître un OVNI et deux extraterrestres ? Et de faire en sorte que ces enfants aient aussi été étudiés par le psychiatre John E Mack qui auparavant étudiait les enlevés ? John E MACK lui-même accompagné par un réalisateur connu pour ses reportages de guerre mais qui étudie aussi les phénomènes de vie après la mort ...

Ne pouvait-il pas en être autrement ?

Certains n'ont-ils pas déjà franchi une porte, comme la porte spatio-temporelle du célèbre film de Stanley KUBRICK : 2001 l'Odyssée de l'Espace ?

 --------------------

L'auteur de science-fiction Arthur C. Clarke, qui a écrit le livre 2001 l'Odyssée de l'Espace dont s'est inspiré Stanley KUBRICK pour faire son film a formulé les trois lois suivantes :

  1. « Quand un savant distingué mais vieillissant estime que quelque chose est possible, il a presque certainement raison, mais lorsqu'il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort. »
  2. « La seule façon de découvrir les limites du possible, c'est de s'aventurer un peu au-delà, dans l'impossible. »
  3. « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

Gregory Benford a par la suite énoncé ce corollaire à la Troisième Loi de Clarke :

  • « N'importe quelle technologie discernable de la magie est insuffisamment avancée ".

 

Que le monde est étrange pour certains, non ? Et simple pour d'autres ...
Pour les uns tout est rationnel.
Pour d'autres tout est magie.

Et si c'était encore autre chose .. Non ?

Et dans cette chose, dans ce champ s'il existe, n'y voyons-nous pas nous aussi nos Dieux, comme les anciens de la période Antique y voyaient les chars de leurs propres  Dieux ?

Quand nous aurons franchi la porte, si elle existe, et qu'y a t-il derrière ?
Ou peut-on aussi se poser la question : que déciderons-nous qu'il y ait ?

Car Subissons-nous la réalité ?
Ou la transformons-nous aussi puisque nous en faisons partie ?

Sommes-nous des parties de Dieux amenées à grandir, à éclore ?
Ou de savantes fourmis condamnées pour l'éternité à nos poser des questions sans réponses.

Pour découvrir la vérité, il faut toute une vie. Non ? Ou plus encore non ?




17/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek