Bipolarité : Médicaments et observance de la prescription

 

Médicaments et observance de la prescription

La mauvaise observance du traitement médicamenteux reste l’un des problèmes graves et récurrents auxquels sont confrontés médecins et patients. L’interruption intempestive du traitement n’est jamais anodine et peut engendrer des conséquences parfois très néfastes.

   
Les raisons qui motivent l’arrêt sont souvent intriquées : mauvaise information, effets indésirables, très longue durée du traitement. Les patients arrêtent le traitement au moment d’une rechute dépressive, constatant son inefficacité partielle, ou lors d’une rechute maniaque, l’euphorie initiale étant interprétée à tort comme un signe de guérison. Il n’est pas rare que certains malades, nostalgiques de l’exaltation contemporaine de leurs épisodes maniaques, arrêtent leur traitement dans le but de retrouver cet état.
   
Les artistes et créatifs supportent mal l’abrasion affective qu’ils attribuent aux traitements, amoindrissant leur potentiel de créativité. Des aménagements du traitement, préférables à son arrêt brutal et non concerté, peuvent être discutés dans une parfaite alliance thérapeutique.
   
 



11/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek