Cabaret (film)

Cabaret (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes?, voir Cabaret (homonymie).

Cabaret est un film musical américain de Bob Fosse sorti en 1972.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Sally Bowles, est une chanteuse américaine qui se produit dans la boîte de nuit du Kit Kat Club à Berlin au début des années 1930.

Elle loue une chambre à Brian, un Anglais réservé, universitaire et écrivain. Brian donne des leçons d'anglais pour gagner sa vie tout en poursuivant ses études d'allemand.

Elle essaie sans succès de le séduire et conclut qu'il est homosexuel. Ils deviennent amis et Brian est le témoin de la vie chaotique de Sally durant les derniers jours de la République allemande de Weimar. La montée en puissance de la violence nazie est montrée à plusieurs reprises dans le film.

Brian et Sally deviennent bientôt amants. Les femmes qu'il avait connues ne lui étaient pas destinées, ce qui explique ses échecs précédents.

Un riche playboy, Max, les prend en amitié. Il les séduit tous les deux puis les abandonne, laissant Sally enceinte sans qu'elle sache qui est le père. Brian propose le mariage à Sally et une vie d'universitaire à Cambridge.

Sally se rend compte qu'elle ne pourra jamais mener une vie si tranquille. Elle le quitte après avoir avorté.

Le film se termine par le départ de Brian pour l'Angleterre tandis que Sally continue sa vie à Berlin.

Le maître de cérémonie du Kit Kat Club est toujours montré dans son rôle de meneur de revue, annonçant, avec des clins d'œil de connivence à la caméra, que la fête sera bientôt finie.

Dans une intrigue secondaire, un juif qui s'était fait passer pour chrétien, tombe amoureux d'une riche héritière juive et l'épouse. Nous sommes laissés dans le doute sur ce que sera leur destin.

Commentaire [modifier]

Willkommen, bienvenue, welcome, in cabaret, to cabaret!

Le film est inspiré de la comédie musicale Cabaret de John Kander et Fred Ebb, montée avec un grand succès à New York en 1966 avec Jill Haworth (Sally Bowles), Joel Grey (le maître de cérémonie), et Lotte Lenya (Fraulein Schneider). La comédie musicale est, elle-même, adaptée de la pièce « I am a Camera » du dramaturge anglais John Van Druten (publié en 1951) et du roman « Adieu à Berlin » (publié en 1939) de l'écrivain anglais Christopher Isherwood.

Comment Berlin, la ville d'Europe la plus bouillonnante sur tous les plans – culture, mœurs, etc. – a-t-elle pu basculer peu à peu dans l'horreur du régime hitlérien naissant?

En 1993, Cabaret retourne sur les planches et fait un triomphe à Londres. Le musical de Broadway fait ensuite le tour du monde et se produit à Paris depuis fin 2006, sur la scène des Folies Bergère. Rob Marshall signe la chorégraphie et Sam Mendes la mise en scène. Les deux auteurs travaillent en étroite collaboration avec les différentes troupes qu'ils rencontrent. Il y a une particularité : La comédie musicale est jouée dans la langue du pays où elle est produite. Cabaret fête ses 40 ans en 2006, et connaît encore aujourd'hui, à Paris, un très grand succès.

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Récompenses [modifier]

Anecdotes [modifier]

  • Liza Minnelli conçut elle-même sa coiffure et son maquillage, avec l'aide de son père, Vincente Minnelli
  • Gene Kelly et Billy Wilder déclinèrent la proposition de réaliser le film.
  • Dans la version "originale", celle qui fut jouée au théâtre à Broadway, l'écrivain est américain et la chanteuse anglaise
  • Au début du film, une étrange et inquiétante femme fumant une cigarette apparaît furtivement assise au fond du Kit Kat Club : elle fait référence à un tableau expressionniste allemand de Otto Dix, le Portrait de Sylvia von Harden

Lien externe [modifier]

Film-a-voir.com



28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek