Conseils pratiques sur les troubles du comportement alimentaire

 

Conseils pratiques sur les troubles du comportement alimentaire

Conseils pratiques pour faire face à l’anorexie

Lorsque dans la famille il y a des enfants ou des adolescents qui manifestent des troubles alimentaires tels que l’anorexie, les parents doivent être attentifs à leur comportement envers la personne anorexique, et respecter quelques conseils : 

- Ils peuvent chercher à améliorer la communication entre les membres de la famille, et en particulier avec la personne anorexique ;

- Ils doivent éviter de culpabiliser la personne pour la pousser à changer son comportement alimentaire ;

- Ils doivent éviter de se rendre responsables du trouble alimentaire, mais plutôt chercher à être une ressource constructive pour le mal-être et les souffrances de la personne anorexique ;

- Ils doivent se rappeler que le trouble du comportement alimentaire n’est que l’apparence d’un trouble psychologique beaucoup plus profond qui peut s’être développé dès le plus jeune âge ;

- Ils ne doivent pas insister et discuter si la personne refuse de manger;

- Ils doivent éviter de centrer l’attention de la famille essentiellement sur la personne anorexique ;

- Ils ne doivent pas renoncer à la vie sociale de la famille en s’isolant des amis pour cacher le problème, et ainsi empêcher la personne anorexique de trouver un support psychologique supplémentaire ;

- Si la famille a l’habitude de manger à table avec tous les membres de la famille réunis, il est recommandé de stimuler la personne anorexique à rester à table avec les autres membres de la famille ;

- Personne ne doit s’occuper de contrôler le poids de la personne anorexique ;

- Quand cela est possible, il est important d’aborder le sujet de la maladie avec la personne concernée, pour essayer tout doucement de lui faire prendre conscience de sa pathologie ; le sujet ne doit en aucun cas être un tabou. Il est important que le patient sache exprimer ses émotions et soit écouté.

Conseils pratiques pour la boulimie

La boulimie est plus complexe que l’anorexie car les symptômes sont plus difficiles à identifier et souvent, la famille et les amis n’ont pas conscience que la personne souffre de boulimie. Le meilleur conseil à donner concernant la boulimie, mais aussi l’unique est : 

- Après avoir pris conscience de son trouble alimentaire, le patient doit immédiatement se tourner vers un centre spécialisé ou au moins en parler à son médecin traitant qui pourra conseiller une structure adéquate. 

Il n’existe pas de petits conseils à donner car la boulimie comporte de nombreuses complications du point de vue physique, qui mettent en danger la vie de la personne qui en est affectée. On ne peut rarement se soigner seul et penser pouvoir le faire peut coûter la vie. Cependant, à travers une aide spécialisée, la boulimie peut se guérir : souvent, les pathologies associées à la boulimie ont aussi un caractère réversible. Néanmoins, plus l’intervention sera précoce, et plus il sera facile d’en sortir. 

En parler à quelqu’un de son entourage peut aussi aider à faire le premier pas : la peur d’être jugé est souvent un frein à la tentative de se traiter.



12/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek