Définition de l'addiction

 

 

 

CTAH

 
Définition de l'addiction

Etat dans lequel un comportement est réalisé dans le but de produire :

  • une satisfaction (comportement impulsif),
  • disparition de sensation aversive (comportement compulsif),
  • une incapacité à contrôler le comportement
  • le maintien du comportement en dépit des effets négatifs

Les modalités des addictions sont fixes :

  • rencontre
  • consommation
  • plaisir
  • renouvellement de consommation, à l'origine du même plaisir, qui devient essentiel dans l'économie du sujet
  • disparition du plaisir. Sa recherche devient la raison d'être du sujet (perte de sa liberté vis-à-vis du produit.
Substances et comportements
Les conduites addictives peuvent concerner :

les substances psychoactives :

  • illicites : cannabis, cocaïne, LSD, héroïne-opiacés, ecstasy,... Usage et commerce en sont interdits (Loi du 31/12/1970)
  • licites contrôlés : anxiolytiques,hypnotiques, antidépresseurs,... Usage privé sur prescription médicale
  • licites non contrôlées : alcool, tabac, champignons, colles,... Usage libre

d'autres comportements :

  • alimentaires : boulimie
  • sexe
  • jeux pathologiques,...

L'usage des substances et des comportements liés à l'addiction peut être :

  • sans risque
  • avec risques pour la santé ou psycho social
  • nocif pour la santé et pour les relations psychosociales
  • dépendant.
La vulnérabilité face à l'addiction

L'inégalité de vulnérabilité aux addictions dépend de trois grands facteurs :

P : Facteurs de risque liés au Produit

  • dépendance
  • complications sanitaires, psychologiques et sociales
  • statut social du produit

I : Facteurs Individuels de vulnérabilité

  • génétiques
  • biologiques
  • psychologiques
  • psychiatriques

E : Facteurs d'Environnement

  • familiaux : fonctionnement familial, consommation familiale
  • sociaux : exposition (groupe social), marginalité, copains.
Définition de la dépendance
La dépendance est définie comme suit :
  • POUR  L'OMS
Etat psychique et parfois physique résultant de l'interaction entre un organisme vivant et un produit, caractérisé par des réponses comportementales ou autres, qui comportent toujours une compulsion à prendre le produit de façon régulière ou périodique pour ressentir ses effets psychiques et parfois éviter l'inconfort de son absence (sevrage). La tolérance peut être présente ou non.
  • POUR  LE DSM IV
Présence depuis 12 mois de 3 à 7 des manifestations suivantes :

. tolérance

. sevrage

. augmentation de la quantité consommée ou de sa durée

. besoin de faire un effort pour contrôler la consommation

. période longue passée pour obtenir le produit, à l'utiliser ou à récupérer de ses effets

. abandon d'activités au profil de l'addiction

. poursuite de l'usage en dépit de l'existence de problèmes physiques ou psychiques

TOLERANCE

.Inefficacité de la dose initiale pour obtenir l'effet recherché.

.Nécessité d'une dose de produit supérieure pour obtenir le même effet.

SEVRAGE

Symptômes additionnels apparus lors de l'interruption brutale d'un produit entrainant une dépendance

Addictions et commorbidités psychiatriques

Existence chez le même individu d'une addiction et d'un autre trouble mental, simultanément ou successivement.

cette comorbidité est fréquente, elle appelle à l'identification du trouble primaire et en conditionne l'évolution

Les comorbidités les plus fréquentes sont :

Les troubles de l'humeur :
- dépressions
- troubles bipolaires,...

Les troubles anxieux :
- troubles anxieux
- troubles d'anxiété générale,...

Les troubles psychotiques
- schizophrénie surtout,...

Les troubles de la personnalité
- personnalité antisociale
- personnalité limite
- personnalité histrionique
- personnalité dépendante

Le pronostic  des comorbidités est  plus sombre que celui des troubles pris séparément :

  • les symptômes psychiatriques sont plus sévères
  • plus d'évolution chronique
  • plus de rechutes
  • moins bonne compliance
  • traitements moins efficaces
  • plus grand risque de suicide et d'auto agressivité
  • plus d'hospitalisations
  • plus de complications judiciaires et plus de difficultés sociales
  • plus d'infections VIH et VHC
  • comportement agressif lors des intoxications
  • plus de recours aux services de soins et aux traitements
Traitement de l'addiction au CTAH

Objectifs :

  • abstinence : sevrage total et définitif
  • prévention des rechutes
  • amélioration de la qualité de vie et par voie de conséquence, réinsertion socioprofessionnelle

Différents temps du traitement:

  • information
  • motivation au changement et au sevrage (entretiens motivationnels)
  • psychothérapie ( TCC pour l'essentiel, EMDR en cas d'ESPT)
  • thérapies individuelle et de groupe
  • traitements « addictolytiques » : substituts nicotiniques, acomprosate, naltrexone, subutex, méthadone,...
  • prise en charge des comorbidités psychiatriques.

Prise en charge thérapeutique intégrée dans le centre :

  • traitement addictologique et psychiatrique par l'équipe du centre
  • coordination entre les différents thérapeutes
  • souplesse et multiplicité des programmes et outils
  • individualisation des projets thérapeutiques
  • adaptation de la thérapie à l'environnement du sujet
  • coordination du traitement par le référent-patient


01/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek