Dersou Ouzala (1975)

Dersou Ouzala (1975)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dersou Ouzala (en russe : Дерсу Узала) est un film soviéto-japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1975.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Ce film relate l'improbable mais très forte amitié entre un sibérien de pure souche et un topographe russe, au début du XXe siècle. Au cours d'une expédition topographique en 1902, le jeune militaire Arseniev rencontre Dersou Ouzala, un chasseur mongol qui vit du commerce des peaux de zibelines et connaît la taïga comme sa poche. Après quelques jours de flottement, l'équipe de scientifiques finit par adopter le vieil homme aux yeux bridés, qui devient le guide de l'expédition, et pour lequel Arseniev se prend d'amitié. Lorsque tous deux s'égarent au crépuscule dans une plaine glacée, c'est Dersou qui leur sauve la vie. L'expédition terminée, chacun doit partir de son côté.

Mais cinq ans plus tard, en 1907, Arseniev retrouve par hasard Dersou alors qu'il dirige une nouvelle expédition dans la taïga. Le vieil homme redevient son guide ; jusqu'au jour où il tire sur un tigre qui rôdait autour de l'équipe. Dersou blesse l'animal sans le tuer, présage de malheur chez les Mongols. À compter de ce moment Arseniev assiste impuissant à sa transformation : son ami vieillit et sa vue baisse tellement qu'il ne peut plus chasser pour sa survie. Il se résout à accepter l'asile que lui offre Arseniev dans sa maison, en ville.
Loin de la taïga, Dersou dépérit et implore le capitaine Arseniev de le laisser repartir sur les lieux auxquels il est attaché. Arseniev accepte à contrecœur, et lui offre un très bon fusil en cadeau d'adieu. Dersou sera tué par un bandit qui voulait lui voler ce fusil. Lorsqu' Arseniev, longtemps après, revient sur les lieux où son ami est enterré, la tombe a été détruite et les arbres coupés pour construire une ville.

Commentaire [modifier]

Kurosawa a réalisé un film sur la nature et sur l'homme, où d'anciennes légendes sibériennes se mêlent à d'infinis paysages de taïga ; où on découvre des tactiques de survie dans des conditions climatiques extrêmes. Le temps s'y écoule lentement, mais avec une réelle densité.

Ce conte est idéal pour faire entrevoir la poésie à quelqu'un qui y est insensible.

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Autour du film [modifier]

  • Le scénario de ce film est tiré du livre éponyme de Vladimir Arseniev, un capitaine et géographe de l'armée russe qui, à la fin du XIXe siècle, s'est rendu dans le Nord-Est de la Russie pour cartographier la région. C'est une histoire vraie. Le livre, à l'instar du film, relate la rencontre entre le capitaine Arséniev et son guide Dersou Ouzala qui vit en parfaite communion avec la nature, fort de sa vision animiste du monde.
  • Kurosawa imposa Maksim Munzuk dans le rôle de Dersou Ouzala contre l'avis des producteurs : l'acteur était inconnu et tournait là son premier film.

Récompenses [modifier]

Voir aussi [modifier]

Liens externes [modifier]



28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek