Diagnostiquer une dépression chez un adolescent

 

 

Diagnostiquer une dépression chez un adolescent

1/01/2010

Bipo / Cyclo > Bipolarité infanto-juvénile > Adolescents et dépression

Qu’est-ce qu’une dépression chez un adolescent ? Comment la diagnostiquer ?
La dépression est comme un geôlier qui te tient prisonnier. Tu es son esclave. Il te dicte ce que tu ressens, la manière dont tu te perçois, dont tu perçois le monde, comment tu imagines ton avenir et ce que tu dois et ne doit pas faire.

Comment reconnaît-on les symptômes de la dépression chez les adolescents ?

Ils portent sur tout ce que tu ressens, tout ce que tu fais ou ne fais pas, tout ce que tu penses et tout ce qui se passe dans ta tête.

Est-ce que tu te sens que :
  • tu as une mauvaise estime de toi
- Tu es sans valeur/ Tu ne sers à rien
- Tu es moche et tout le monde te regarde de travers
- Tu ne vaux rien/ Ta vie ne vaut rien
- Tu t’en fous de tout
- Tu es un looser
- Il vaudrait mieux que tu ne fasses plus partie de ce monde
  • tu vois le monde de manière négative
- Il n’y a pas de solution à tes problèmes
- Tu n’as jamais connu de moments heureux de ta vie
- Tu es irritable, en colère ou anxieux la plupart du temps
- Tu te bagarres souvent
  • Entrain
- Tu es anesthésié ou tu n’as pas d’énergie
- Tu as des problèmes de concentration (tes résultats scolaires sont en chute libre), tu as des difficultés à prendre des décisions ou à effectuer des choix
- Tu as envie de rien faire
- Tu dors tout le temps ou tu as des problèmes à t’endormir
- Tu es tout le temps fatigué ou agité
- Tu n’as pas d’appétit ou tu manges tout le temps
- Tu essaies de cacher ce que tu ressens à travers de beaux sourires, des prises de risques et des comportements sexuels à risque
- Tu bois de l’alcool ou tu fumes du cannabis
  • tu es triste
- Tu pleures
- Tu sens seul même si quand tu es entouré par ta famille ou tes amis

Si tu réponds oui à plusieurs de ces questions et que cela dure depuis plus de 2 semaines, il est probable que tu sois en dépression. Dans ce cas, il est très important que tu en parles à un médecin, un psy ou un adulte en qui tu as confiance  pour qu’il puisse tʼaider à trouver de l’aide auprès de spécialistes. Et tu sais quoi ? Tout le monde (sans exception) mérite d’aller mieux.

Voilà à quoi, cette série (qui fait d’ailleurs suite au GPS de l’humeur, que je te recommande vivement de lire) est destinée. Elle ne remplace pas le travail avec un spécialiste mais elle apporte un complément d’aide et d’outils.
 
 

Sortir de la dépression

1/01/2010

Bipo / Cyclo > Bipolarité infanto-juvénile > Adolescents et dépression

Savoir bien s’entourer lorsque lʼon déprime est une très bonne solution pour sortir de la dépression
Quand tu es déprimé, il est important de ne pas s’isoler  contrairement à ce que dicte ton état. C’est justement le moment où tu as besoin de tes amis ; où tu as besoin de conseils, d’encouragement et de soutien. Oui, n’oublie pas que l’on dit que l’on reconnaît souvent un vrai ami au fait qu’il réponde présent quand on a besoin de lui.

Je t’entends me dire que c’est à toi de tʼen sortir par tes propres moyens et qu’aller mieux dépend de toi. C’est vrai !!! Mais il n’a jamais été question de le faire seul.

Je tʼentends aussi me dire que tu n’as pas d’amis sur lesquels tu peux compter durant ce moment.
En fait, quand on est déprimé, on a tendance à se sentir seul au monde, comme si "toute terre était dépeuplée", si M. Lamartine me permet d’emprunter ses paroles pour les utiliser dans le contexte de la dépression.
On pense aussi que personne ne se soucie de nous. Les adultes peuvent te paraître très occupés par leur train train ou par leur travail et tu n’as pas envie de les déranger, tu penses qu’ils ont assez de soucis comme ça ou bien tu as peur de te faire critiquer, réprimander ou punir. Quant aux amis, tu n’as pas envie de leur montrer que ça va mal, tu as peur qu’ils ne t’aiment plus, qu’ils te rejettent, après tout, on n’aime que les personnes drôles et joviales. Parfois, tu as tellement connu des moments dépressifs qui fait que tu as un peu perdu tes amis ; parfois aussi, tu es plus de nature introvertie et timide et tu n’as pas beaucoup d’amis.

J’espère qu’à travers ce tome, tu apprendras à reconnaître et identifier les vrais amis et les personnes capables de soutien et que tu identifieras les raisons pour lesquelles tu n’en as pas, si tu n’en as pas.

Mais qu’est-ce qu’un vrai ami ?

Une personne :
- que tu apprécies, que tu respectes et en qui tu as confiance et qui t’apprécie et te respecte en retour
- à qui tu peux raconter des choses personnelles et qui sait le garder pour elle
- avec qui tu peux parler de beaucoup de sujets
- qui t’écoute
- avec qui tu te sens libre d’exprimer ce que tu ressens sans qu’elle ne te critique ou ne te juge
- qui peut être de bons conseils
- qui t’accepte comme tu es
- qui t’encourage
- avec qui tu partages des affinités
- qui n’est pas parfaite (qui a des qualités mais aussi des défauts)

Maintenant, tu pourras lister toutes les personnes que tu considères comme étant tes amis et tu vas encercler le nom de celles qui répondent aux critères de l’amitié. Ce sont ces personnes à qui tu pourras faire appel quand ça ne va pas. Parfois aussi, tu peux trouver dans ta liste, des personnes qui ne sont pas nécessairement de ton âge mais qui répondent aux critères cités ci-dessus, comme des amis de tes parents de tes frères et soeurs ou des membres de ta famille. N’hésite surtout pas à leur faire part de tes sentiments. Ils peuvent représenter pour toi une aide précieuse dans ces moments-là.

Si tu n’as pas d’amis, il serait important et intéressant pour toi de savoir qu’avoir des amis, ça s’apprend. Eh oui !! Les choses peuvent donc changer.

Mais avant d’aller plus loin, lis attentivement les phrases ci-dessous et repère celles qui correspondent à ton cas  :
  • 1- Les autres me voient souvent déprimé. Mais comme ils ne savent pas que je le suis, ils doivent interpréter mon attitude comme un manque d’intérêt pour eux
  • 2- Je ne me sens pas bien dans ma peau : je ne me supporte pas et je ne m’aime pas. Alors, je ne vois pas comment les autres pourraient me supporter et m’aimer, si je n’arrive même pas moi-même à le faire
  • 3-Je m’attends tellement à ce que les autres soient parfaits que je suis souvent déçu de mes amis et que je finis par ne plus les perdre de vue
  • 4- Tu es très sensible notamment au rejet et tu interprètes tout ce qui pourrait lui ressembler, même de loin, à un véritable abandon. Tu deviens alors soit collant, harcelant recherchant l’exclusivité et les autres s’éloignent de toi, soit tu les ? jettes "avant qu’ils ne te jettent" ?
  • 5- Tu es trop timide et tu as tellement peur que l’on te juge
  • 6- Tu n’as pas encore appris à faire des amis parce que tu n’en as pas vraiment eu l’occasion
Quelque soit la phrase qui te correspond, des solutions existent. Je vais essayer d’en développer un maximum dans les tomes à venir. Sinon, des solutions ont déjà été présentées dans le  GPS de lʼhumeur. N’hésite pas à aller y jeter un coup d’oeil notamment si tu t’es retrouvé dans les phrases 1, 2, 3 et 4.




23/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek