Électrostimulation érotique

Électrostimulation érotique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Electrostimulation erotique)

L'électro stimulation érotique (aussi appellée E-stim , electrosexe or electrostim), est l'utilisation de courants électriques de basse fréquence pour stimuler les nerfs et les muscles et en particulier les zones sexuelles avec un appareil genre TENS , EMS,.



Sommaire

[masquer]

Histoire [modifier]

L' électro-stimulation érotique a débuté pendant les années 50 avec l'introduction d'un dispositif appelé le Relaxacisor, qui a été à l'origine conçu pour stimuler les muscles d'une personne en utilisant les courants électriques tout en détendant (en tant que des moyens "d'exercice passif").
De tels appareils sont toujours dans l'utilisation médicale aujourd'hui et sont connues comme unités de EMS (stimulation électronique de muscle).
Certains ont bientôt trouvé des utilisations alternatives pour le Relaxacisors en plaçant les contacts sur les parties sexuelles du corps.
Dans les années 70, des unités médicales de TENS (stimulation électrique transcutanée de nerf) également étaient employées aussi pour l' électro-stimulation.
Cependant, ni l'un, ni l'autre, le EMS ou les unités médicales de TENS n'étaient idéaux pour des buts érotiques, et dans les années 80, les premiers dispositifs construits spécifiquement pour l' électro-stimulation érotique sont devenus disponibles, deux en particulier, un appelé le Titillator et l'autre à l'origine connu sous le nom de Pleasure Box mais plus tard connu sous le nom de PES Power Box

Principe [modifier]

Les appareils de ce type ont trois effets:

  • Electro-massage ou "électro-masturbation", sur les nerfs des extrémité : gland ou clitoris.
  • Electro-érection: avec le relâchement des muscles lisses, comme le viagra, avec la stimulation des nerfs honteux. Ou la stimulation directe de surface de la moelle épinière de surface, avec des courants interférentiels.
  • Electro-éjaculation.


Appareils: [modifier]

Un appareil se compose de 3 parties:

  • Un générateur d'impulsion, de fréquence et de forme variable. Avec des temporisateurs. Fréquence 1 à 100 Hz, impulsion de 0,2 ms à 25 ms.
  • Un transformateur ou un élévateur de tension qui éleve la tension de 10 V à 80 V.
  • Des électrodes de forme diverses.

Appareils personnels ou dérivés [modifier]

Certains aux USA utilisent d'autres appareils pour générer les signaux électriques. Soit des chaines Hifi avec des CD et des musiques spécifiques, soit des micros-ordinateurs avec des programmes pour générer toutes sortes de sons.
Ces sons sont captés sur les sorties comme la carte son et envoyés à un petit amplificateur et à un transformateur. Les appareils bricolés étaient assez dangereux car non isolés électriquement et pouvaient causer des électrocutions.
Des fabricants réalisent maintenant des appareils sécurisés avec des isolations optiques pouvant être branchés à la carte son d'un micro-ordinateur.
Ces appareils servent à générer aussi d'autres courants d'électrothérapie comme la stimulation musculaire ou le blocage de la douleur avec le TENS.

Appareil d'Electro-Stimulation érotique [modifier]

Les appareils d'électro-stimulation érotique sont spécifiquement conçus et fabriqués pour cet usage.
Les premières unités analogiques sont devenues populaires pendant le milieu des années 80, et depuis les années 90 des dispositifs numériques sont également devenus disponibles.
Les deux types tiennent compte habituellement des ajustements des niveaux de fréquence et de puissance. L'ensemble se compose habituellement d'une boîte avec des réglages et d'électrodes reliées par des fils. Elles sont portatives et marchent avec piles. Il y a trois fabricants principaux d'appareils aux USA :

  • Paradise Electro Stimulations,
  • Folsom Electric,
  • Erostek ;

Et plusieurs autres dans le monde entier. Il y a les unités également dérivées de TENS et d'EMS lancées sur le marché en tant qu'appareil électro-stimulateur érotique.

Autres méthodes [modifier]

Il y a d'autres méthodes médicales qui ont donné lieu à des dépots de brevets comme celui de Stuart Meloy qui a découvert par hasard que des électrodes implantées dans le bas de la moelle épiniére faisaient des sensation d'orgasmes chez les femmes.

Ces appareils utilisent des électrodes implantées avec un acte de chirurgie, mais on peut les remplacer par des courants interférentiels avec des électrodes de surface.



30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek