Endorphine

Endorphine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Endorphines)

Découvertes dans les années 1970, les endorphines (de morphine et endogène) sont des neurotransmetteurs agissant sur les récepteurs opiacés. On les retrouve entre autres dans le cerveau et la moelle épinière ainsi que dans le système digestif.

Histoire [modifier]

Les premières endorphines ont été découvertes par John Hughes et Hans Kosterlitz dans le cerveau d'un cochon. Ils appelèrent celles-ci enképhalines (du grec enkephalos: dans la tête). D'après une étude (à compléter), il a été démontré que ces récepteurs opiacés provoquaient chez les mammifères des sensations de plaisir. Une expérience consistait à présenter à un rat une petite pédale qui en l'actionnant transmettait une décharge électrique activant ces récepteurs. Le rat actionne tout d'abord la pédale par hasard, puis rapidement l'animal comprend et appuie de plus en plus fréquemment, jusqu'à ne plus se nourrir et finit par mourir. Les recherches actuelles mettent en évidence des réseaux plus complexes que ceux découverts dans les années 1970, la neuro-imagerie va probablement remettre en question le modèle causaliste linéaire qu'on utilise depuis lors pour expliquer toutes sortes de dépendances. Les recherches sur la complexité et la spécificité des mécanismes du plaisir, de la dépendance ou des addictions en sont aux balbutiements.

Rôles des endorphines [modifier]

Libérées en forte quantité, elles peuvent créer un sentiment d'euphorie. Les coureurs de fond parlent même d'extase suite aux libérations importantes d'endorphines résultant de leurs gros efforts. Une sensation proche de la prise de drogue à la différence que les endorphines sont toujours bénéfiques pour l'organisme.

Dépendance [modifier]

Certains produits contenus dans le tabac ou dans l'alcool, ayant des structures moléculaires proches de celle des endorphines, sont parfois utilisés pour déclencher une sensation de bien-être. Mais on prend alors le risque de devenir dépendant et de fragiliser l'équilibre du cerveau. En faisant de l'exercice physique, la fabrication d'endorphines peut augmenter jusqu'à cinq fois la quantité de fabrication normale. C'est pourquoi on recommande souvent aux personnes un peu déprimées, aux anciens fumeurs ou aux anciens buveurs de reprendre une activité physique régulière (jogging, vélo, natation) d'au moins 30 minutes par jour à un rythme soutenu car celle-ci augmente naturellement la production d'endorphines.


Analgésiques [modifier]

{Paracétamol} {tétrahydrocannabinol} {cannabinoïdes} {kétamine}

AINS [modifier]

Salicylés : {Aspirine} - {Salicylate de méthyle} - {Diflunisal} ; Acides arylalkanoïques : {Indométacine} - {Sulindac} - {Diclofénac} ; Acides 2-arylpropioniques (profènes) : {Ibuprofène} - {Kétoprofène} - {Naproxène} - {Kétorolac} ; Acides N-arylanthraniliques (acides phénamiques) : {Acide méfénamique} ; Oxicams : {Piroxicam} - {Méloxicam} ; Coxibs : {Célécoxib} - {Rofécoxib} (retiré du marché) - {Valdécoxib} - {Parécoxib} - {Étoricoxib} ; Sulfonanilides : {Nimésulide}




31/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek