Historique des Troubles Bipolaires

 

Dépression et troubles bipolaires

Depuis que la médecine existe, on y trouve des références à la manie et à la dépression. Hippocrate bien avant l’ère chrétienne décrivait déjà ces troubles en indiquant la possibilité de la transformation de la mélancolie en folie. Aujourd'hui encore, de nombreuses études sont toujours en cours afin de mieux comprendre les mécanismes de ces troubles.

De nombreux auteurs, au cours des siècles, ont souligné et confirmé l’existence de perturbations de l’humeur avec alternance de manie et mélancolie. Cependant, c’est seulement en 1854, que simultanément Fralret et Baillarget regroupent ces syndromes en une seule et même maladie en l’appelant respectivement « folie circulaire » et « folie à double forme ». C’est donc à ce moment là que la notion de répétition des états maniaques et dépressifs est devenue la caractéristique de la maladie.

Plus tard, Emil Kraepelin définit les bases de la maladie des troubles bipolaires telle que nous la connaissons, notamment en la séparant des autres psychoses.

En 1957, Karl Leonhard différencie la forme bipolaire de la forme monopolaire, la première étant l’alternance de phases dépressives et de phases maniaques, la seconde est caractérisée par la récurrence d’états dépressifs. Il sera conforté par Jules Angst en 1966 et Carlo Perris en 1967. C’est à partir de 1970 que se sont dessinés les deux degrés que l’on distingue aujourd’hui : les troubles bipolaires de type I et de type II.

Aujourd'hui, la recherche continue dans ce domaine afin de mieux comprendre les mécanismes de ces troubles et d'améliorer les traitements disponibles.




Jules Baillarger,
(1809/1890) psychiatre français de la Pitié-Salpêtrière et fondateur de la Société Médico-Psychologique en 1840. Il est considéré comme le premier à rassembler dans une « seule entité », les épisodes de manie et de mélancolie.






Emile Kraepelin,
(1856-1926) psychiatre allemand. Il a été le fondateur de la psychologie expérimentale, Kraepelin s’est efforcé, tout au long de sa carrière, de créer une classification des maladies mentales fondée sur des critères cliniques objectifs.



01/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek