L'actrice galloise Catherine Zeta-Jones bipolaire

 

 

Les stars et la bipolarité : Catherine Zeta-Jones n'est pas un cas isolé...

News publiée Le Vendredi 15 Avril 2011 à 14:22

 

L'actrice galloise Catherine Zeta-Jones a fait l'effet d'une bombe en dévoilant par voie de presse qu'elle était atteinte du syndrome maniaco-dépressif, également appelé désordre bipolaire. Cette décision est saluée par le monde médical, car l'actrice galloise contribue à faire changer les regards sur une maladie mentale qui touche 1% de la population, dont de nombreuses personnalités.

40 clics

 

La princesse Leïa de Star Wars, Carrie Fisher, les acteurs comiques Ben Stiller et Russell Brand, le controversé Mel Gibson, ou encore Britney Spears - on se souvient de ses coups d'éclat médiatisés - font partie, selon The Hollywood Reporter, des célébrités atteintes de ces troubles. En remontant dans le passé, la liste des artistes ou des politiques susceptibles d'avoir été victimes de bipolarité s'allonge : le peintre Van Gogh, le philosophe Nietzsche, les écrivains Gérard de Nerval, Baudelaire et Virginia Woolf, le compositeur Hector Berlioz et les politiques Theodore Roosevelt et Winston Churchill...

De son côté, Catherine Zeta-Jones est en bonne forme aujourd'hui. Après une hospitalisation de cinq jours, elle s'apprête à tourner Playing the Field de Gabriele Muccino avec Gerard Butler. Toutefois, si le traitement lui a été bénéfique, elle n'est pas guérie pour autant selon ses médecins : "Elle ne sera probablement jamais guérie et devra apprendre à concilier son statut de star et sa maladie."

Les troubles bipolaires provoquent des alternances de phases maniaques et de dépression. Sans traitement, au moins 15% des patients ayant un trouble bipolaire décèdent par suicide. L'abus d'alcool va souvent de pair avec ces troubles. Cependant, une fois la maladie diagnostiquée et la personne soignée, le quotidien est radicalement modifié.

Quelles conséquences sur la carrière de la star va avoir cette divulgation sur sa santé ? "Sa décision d'annoncer publiquement son désordre bipolaire la rend encore plus humaine et permet à ceux qui partagent la même souffrance de se sentir plus proche d'elle, a déclaré un expert en relations publiques à Hollywood. Quand les célébrités dévoilent leurs maladies, les gens les respectent encore plus. Il est préférable qu'une star admette qu'elle est malade car les gens l'apprendront de toute façon un jour."

De plus, l'honnêteté de la comédienne joue en faveur du soutien aux malades de manière générale : "Les maladies mentales sont souvent des maladies rendant les gens mal à l'aise... et du coup, elles restent très mystérieuses, accompagnées parfois de honte et de stigmatisation. Que des célébrités puissent être tout à fait honnêtes sur un tel sujet aide incontestablement le public à mieux connaître la maladie", a déclaré à l'AFP Katrina Gay, directrice de la communication de l'Alliance Nationale des Maladies mentales.

Après le cancer de la gorge qui a frappé son mari Michael Douglas l'an passé, et pour lequel il avait été d'une grande sincéritéface à l'opinion, Catherine Zeta-Jones, mère de deux enfants, Dylan et Carys, suit le même chemin de la transparence. Un acte courageux et généreux.

 



11/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek