La crise des 8 mois chez le bébé

 

La crise des 8 mois, c'est quoi ?


 


Envoyer à un ami Imprimer


 

Angoisse de séparation: La crise des 8 mois, c'est quoi ?
 © F1 Online/Stockbyte

Une peur soudaine de quitter vos bras, des pleurs à la vue d'un visage qu'il ne connaît pas ou qu'il connaît peu ? Pas d'inquiétude, votre bébé de 6-8 mois traverse une crise classique : l'angoisse du huitième mois. Décodage.


 


 


 

Crise des 8 mois : pas question de quitter vos bras !

  • Durant sa première année, votre enfant peut traverser une période un peu difficile : « l'angoisse du huitième mois », appelée aussi la peur de l'étranger. Pendant quelques semaines, votre tout-petit éprouve également plus de difficultés à se séparer de vous. Rassurez-vous, il s'agit d'une transition. Elle a été mise en évidence dans les années 50 par le psychanalyste René Spitz.
  • Cette peur de l'étranger est une période-clé du développement du bébé, située entre le premier sourire et l'acquisition du « non » vers 18 mois. Des étapes fondamentales dans son processus de maturation. Cette réaction indique que votre enfant fait la différence entre vous, sa maman, et une personne inconnue. Elle est le signe aussi que votre bébé prend conscience qu'il peut être séparé de vous.
  • « Cette angoisse du huitième mois est l'indice que votre enfant se développe bien, qu'il distingue les personnes importantes de son existence (le couple parental, notamment), des autres », note Béatrice Cooper-Royer, psychologue clinicienne et psychanalyste.
  • Tous les bébés ne sont pas concernés. Rien d'étonnant – ni d'inquiétant – si le vôtre à 6-8 mois continue de faire des risettes à la boulangère ? Tous les enfants ne se mettent pas forcément à crier dès qu'un inconnu s'approche. Ceux qui sont habitués à voir beaucoup de monde manifestent souvent cette angoisse avec moins d'intensité. Certains sont aussi plus hardis, d'autres plus craintifs...

 
 

Envoyer à un ami Imprimer


 


 


 


 

La peur de l'étranger… une peur pas comme les autres

  • Peur classique ? Non ! Pour René Spitz, « l'angoisse du huitième mois se distingue tout à fait du comportement lié à la peur ». Avant ses 8 mois, votre bébé a sans doute eu l'occasion de connaître ses premières frayeurs : une porte qui claque, un geste trop brusque, des cris ou un concert de klaxons peuvent l'inquiéter ou l'effrayer. Il est aussi capable de se souvenir d'expériences désagréables et de réagir par des cris et des pleurs s'il y est de nouveau confronté, par exemple chez le médecin.
    crise des 8 mois, peur de l'étranger
  • Toutes ces autres peurs n'ont rien à voir avec ce qu'il ressent autour de ses 6-8 mois. « A ce moment-là, par la rencontre d'un inconnu, le bébé réalise l'absence de sa mère et, pour la première fois, sa présence lui manque : l'étranger est dangereux parce qu'il n'est pas la mère », explique Béatrice Cooper-Royer.

Crise des 8 mois, elle se manifeste comment ?

  • Ce qu'on note souvent, c'est un changement d'attitude : alors qu'il était habitué à passer dans les bras des uns et des autres dans la plus parfaite indifférence, il va subitement marquer un peu d'appréhension.
  • Cette angoisse peut également se manifester de façon détournée, les lieux ou les situations nouvelles l'inquiètent aussi : il peut tout à coup ne plus apprécier de prendre son bain, l'eau devenant un milieu « étranger ». Vous êtes obligé de l'inscrire en crèche ou de changer de mode de garde à ce moment-là ? Prenez du temps pour l'accompagner et l'habituer peu à peu à son nouvel environnement.

 
 

  • La crise des 8 mois est la première manifestation d'une longue série de grands pas en avant accompagnés de petits pas en arrière qui émaillent la vie de votre tout-petit... « Durant ses deux premières années, chaque nouvel apprentissage entraîne un petit moment d'angoisse qui pousse votre enfant dans vos bras, souligne la psychologue. Cette phase incontournable ne traduit rien d'inquiétant, au contraire ! Ces périodes de petites régressions sont indispensables au bon développement de votre bébé. »
  • Marie Auffret-Pericone avec Emmanuelle Rigon, psychologue clinicienne et psychanalyste, co-auteur de Je rassure mon bébé, éd. Albin Michel.
    © Enfant Magazine

    6 astuces pour l'aider à surmonter la crise des 8 mois

    1. Montrez à votre enfant que vous vous intéressez à lui dans d'autres situations que lorsqu'il manifeste son angoisse ! Dans le cas contraire, vous risquez de l'encourager à adopter un comportement de repli, puisqu'il sait que vous le prendrez dans vos bras...
      crise des 8 mois, peur de l'étranger
    2. Habituez-le à voir du monde, même s'il se montre un peu sauvage.
    3. Ne le placez pas, d'autorité, dans les bras d'une personne qui lui fait peur, laissez-lui le temps de se familiariser.
    4. Attention! S'il pleure ou ne manifeste son déplaisir qu'en présence d'une seule et même personne, il est utile de s'interroger sur les raisons de cette réelle aversion.
    5. Pendant cette période, mieux vaut éviter les départs brusques et fréquents, ainsi que les séparations de longues durées.
    6. Adoptez le jeu du « Coucou, ça y est ! », numéro 1 des jeux préférés des bébés. Dès ses 5 mois, il apprend à votre tout-petit qu'on peut ne plus se voir, mais qu'on peut se retrouver.
     


    28/05/2013
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 102 autres membres

    design by ksa | kits graphiques by krek