Le manque de sommeil met les femmes à risque d'hypertension, obésité et diabète

 

 

Le manque de sommeil met les femmes à risque d'hypertension, obésité et diabète

                               
       
Une nouvelle étude suggère que le manque de sommeil représente un plus grand risque pour la  santé des femmes que pour celle des hommes. 

Selon cette recherche de l'Université Warwick (Grande-Bretagne) effectuée auprès de 6.592  participants (4.199 hommes et 1.567 femmes), les femmes dormant cinq heures ou moins par nuit  ont un risque     


  
    
                    deux fois plus élevé de souffrir d'hypertension (140/90 mm Hg ou plus) que celles qui dorment sept heures ou plus tel que recommandé. 

Chez les hommes, il n'y avait pas de différence dans le risque d'hypertension entre ceux dormant moins que cinq heures et ceux dormant plus que sept heures.

Cette recherche confirme des recherches précédentes  indiquant que le manque de sommeil est associé à un risque d'hypertension plus élevé. Les recherches  précédentes ne s'étaient cependant pas penchées sur les différences entre hommes et femmes. 

"Le manque régulier de sommeil, la somnolence excessive de jour qui s'en suit et le risque cardiovasculaire accru sont préoccupants. Les recherches démontrent par ailleurs de plus en plus que le manque de sommeil est prédicteur ou un facteur de risque de l'obésité et du diabète", dit Francesco Cappuccio, principal auteur de la recherche. 

"Les femmes dormant cinq heures ou moins devraient essayer de prendre plus de temps de sommeil", ajoute-t-il.

Source: University of Warwick


04/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek