Les délires d'un bipolaire

 

 

 

 

 

 
 

Les délires d'un bipolaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 

Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Ven 5 Juin - 14:52

 
 
Mon ex-mari s'est avéré  être bipolaire.
Depuis 3 ans, il passe de phase euphoriques à des phases dépressives. En trois ans, il m'a quittée brutalement après 15 ans de vie commune sans nuages. Il  a très vite rencontré une femme, la nouvelle "femme de sa vie", avec qui il a emménagé (choisi une maison ensemble), elle et ses deux enfants, un an plus tard, mais qu'il a mis dehors du jour au lendemain au bout d'un mois de vie commune. En grande dépression suite à cette histoire, il est revenu vers moi, jurant que j'étais la femme de sa vie, et que notre divorce allait nous permettre un nouveau départ. Notre histoire a repris pendant trois mois, puis rebelote, il m'a larguée du jour au lendemain. Nous avons ainsi "remis le couvert" trois fois en un an et demi. A chaque fois, il est revenu plus aimant que jamais, plein de projets et à chaque fois a rompu brutalement après une crise de paranoïa.
Notre dernière rupture date de la mi-janvier. Une semaine après, il était avec son ancienne femme de ménage (il est chef d'entreprise). Elle s'installait chez lui avec ses trois enfants début février. Il dit d'elle que c'est la seule femme qui l'ai jamais compris... J'apprends aujourd'hui qu'ils vont se marier le 2 juillet alors qu'ils ne se fréquentent que depuis 4 mois ! Et nos enfants ne sont encore pas au courant officiellement (ils l'ont appris suite à des gaffes de l'entourage...)

Je crains le pire pour lui pour l'avenir. Il est en période euphorique depuis quelques mois et ne se contrôle plus. Je pense que quand il va retomber dans sa phase dépressive, l'attérrissage sera dur.
Quelqu'un a-t-il vécu des situations aussi extrêmes avec un bipolaire ? Jusqu'ici, il était d'humeur changeante, assez violent, très dépensier dans ses phases maniaques, mais là, il va beaucoup plus loin et risque de s'y perdre. Par ailleurs, il se coupe de tous ses amis et de sa famille, y compris ses parents, avec qui il est très lié.

Merci pour vos témoignages

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  pariset le Dim 7 Juin - 21:01

 
 
Effectivement les délires d'un bipolaire peuvent aller très loin...
J'ai lu par exemple qu'un bipolaire avait claqué son boulot pour créer une entreprise dans laquelle il a persuadé sa famille d'investir puis du fait de dépenses inconsidérées, il a conduit la société en faillite et s'est ruiné, lui et sa famille. Car effectivement en phase maniaque ils sont très persuasifs.
Est-ce que ton ex-mari a un traitement? Il me semble qu'avec un thymorégulateur les crises sont moins fortes.

pariset
Féminin Nombre de messages: 10
Age: 39
Localisation: 01
Type troubles: accompagnante
Emploi / Statut: enseignante
Date d'inscription: 02/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Dim 7 Juin - 21:14

 
 
Bonsoir, non mon ex-mari ne prend rien. Il a pris conscience à  l'automne dernier que son comportement n'était pas normal, qu'il souffrait "de troubles mentaux", et est allé consulter un psychiatre qui lui a apparemment dit qu'il souffrait de troubles bipolaires, mais selon ses dires, que ça n'était pas trop grave... Je ne sais absolument pas s'il y a eu un suivi, mais je ne le pense pas, car dès qu'il va mieux (phase maniaque), il est persuadé que tout va bien désormais, qu'il était simplement dans une phase dépressive, de burn out, et que tout est derrière lui.

Aujourd'hui, il est sur son petit nuage, et lui qui jurait suite à notre divorce de ne jamais se remarier va épouser une femme qu'il fréquente depuis 4 mois seulement. Il retombe en général dans sa phase dépressive environ tous les trois mois. Il semblerait que la phase maniaque dure cette fois un peu plus longtemps.

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

sans traitement...

Message  Garance le Lun 8 Juin - 11:37

 
 
Tu ne peux pas espérer que les choses s'améliorent.

Tant que ton mari est dans le déni de la maladie, rien n'est possible en terme de possibilité de soins.
et sans soins point de salut !

Je plaint de tout coeur celle qui va prendre ton relais. Sa vie va être un enfer. Un bipolaire du type de ton mari non traité c'est une bombe sur pieds.

J'espère que loin de lui tu arriveras à te reconstruire, a faire le deuil de l'homme qui l'était. Car la maladie change les gens, la bipolarité surtout. Pour qu'il redevienne fréquentable il lui faudrait une prise de conscience et un traitement et malgré cela il resterait fragile.

De toutes façons il reviendra tu verras. Tu dois rester malgré tout un repère fort pour lui.
A toi de voir si tu veux ou non d'une vie yoyo.

Bon courage
Garance

Garance
Féminin Nombre de messages: 188
Age: 46
Localisation: 38 Grenoble
Type troubles: Bipolaire - Dysthymique stabilisée
Emploi / Statut: Secrétaire commerciale
Date d'inscription: 08/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Lun 8 Juin - 16:27

 
 
Bonjour Garance et merci pour ta réponse.

Je précise que je n'espère pas du tout du que mon ex-mari revienne, car j'en ai soupé de ses délires. Je m'inquiète surtout pour nos enfants qui subissent cette situation et ses changements d'humeur réguliers. Leur père ne leur a encore pas dit qu'il se mariait début juillet...
Je me demandais si ces comportements extrêmes et incohérents pouvaient conduire ses parents, par exemple, à demander son hospitalisation. Il s'est déjà retrouvé aux urgences avec consultation d'un psychiatre suite à un mélange antidépresseurs-alcool qui a laissé soupçonner une tentative de suicide (qui n'en était pas une, mais il faut dire qu'il boit pas mal d'alcool, et frise l'alcoolisme).

Par ailleurs, mon ex-mari ne cesse de me dénigrer sans cesse et de m'accuser de choses qu'il a lui même faites, tout cela auprès des enfants, de sa copine, etc. Il n'arrive pas, semble-t-il, à "m'oublier", et éprouve le besoin de toujours médire sur moi et de me faire passer pour une horrible et méchante femme. J'en suis même arrivée à me demander s'il ne cherche pas à me faire payer quelque chose en se conduisant comme il le fait. Bizarrement, il se conduit comme s'il était jaloux, alors que c'est moi la femme trompée !

Je souhaite moi aussi bien du plaisir à la future épousée, sans toutefois la plaindre, car je pense qu'elle a elle aussi un comportement assez intéressé...

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Comportement étrange

Message  Garance le Mer 10 Juin - 11:23

 
 
Chère Nat,

Je suis rassurée de savoir que tu ne veux plus de ton mari. Je pensais que tu souffrais qu'il se remarie ce qui n'a pas l'air d'être le cas, tant mieux.

Tu sais j'ai vécu ce que tu vis mais dans le sens inverse.

J'ai quitté mon mari en le trompant qui puis est mais je ne me suis jamais remise de la séparation !! Un comble pour lui qui a du subir ma rancœur. Je pensais que si tout avait foiré c'était entièrement de sa faute Alors qu'avec du recul c'était surtout la faute de la maladie. En état de crise nous sommes complètement " à l'ouest". Nous n'avons plus aucun de nos repères habituels. La libido est aussi exacerbée dans les moments UP . Bref nous sommes des furies que plus rien ne satisfait, il nous faut voir ailleurs.

Mais il nous reste une grande nostalgie de ce qui a été. De ce qui était stable. Nous idéalisons une relation que nous avons nous même détruite. Et oui bienvenue dans le monde de la bipolarité, tout et son contraire.

Continues à te protéger toi et surtout tes enfants.

Je t'embrasse

Une malade consciente

Garance

Garance
Féminin Nombre de messages: 188
Age: 46
Localisation: 38 Grenoble
Type troubles: Bipolaire - Dysthymique stabilisée
Emploi / Statut: Secrétaire commerciale
Date d'inscription: 08/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Mer 10 Juin - 12:50

 
 
Bonjour Garance,

Merci beaucoup pour ton témoignage de "malade consciente", qui est très courageux.

Je retrouve en effet mon ex-mari dans ce que tu décris, dans tes comportements. En effet, s'il est l'instigateur, le déclencheur de tout ce que nous vivons depuis 3 ans, il me semble qu'il se raccroche toutefois régulièrement à notre histoire. Seulement, comme lui ne se soigne pas, les nouveaux départs successifs que nous avons vécu ne peuvent qu'avorter.
Tu me parles de libido exacerbée dans les phases maniaques. C'est tout à fait ça. Il ne peut pas rester seul, et a une soif de sexe et de jeux sexuels dans les phases UP, alors que sa libido est en berne dans les phases down.
Je pense qu'il faut vraiment que son dernier délire, pas des moindres, se termine mal pour qu'il prenne enfin le taureau par les cornes et suive un traitement.

Ses parents, qui refusaient de voir jusqu'ici qu'il allait mal, viennent soudainement d'en prendre conscience et se tournent aujourd'hui vers moi, désemparés. Je leur réponds que je ne peux plus faire grand chose, et que la balle est désormais dans leur camp.

De ton côté, comment se passe ta vie aujourd'hui ? Tu a renoué avec ton mari ? De quelle façon t'es-tu fait aider ? Ton entourage a-t-il joué un rôle dans ta prise de conscience et ta décision de te soigner ? Quelles ont été les réactions de ta famille, de tes amis ?

Bien à toi

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Prise de conscience

Message  Garance le Mer 10 Juin - 13:08

 
 
Hello Nat,

Rapide tes réponses tu bosses pas ?
Moi je suis à la maison et je cherche du travail donc je me connecte de temps en temps.

Tu demandais comment va ma vie aujourd'hui... et bien au mieux qu'elle puisse aller je crois.
J'ai définitivement perdu l'amour de mon mari il y a maintenant 4 ans. J'ai fait plusieurs crises avant d'être hospitalisée. Là je suis tombée sur une psy d'enfer qui m'y justement tiré de l'enfer. J'ai commencé à prendre un 1er traitement à base de lithium (régulateur d'humeur) et dantidépresseur. il m'a fallut 3 ans pour être stable.
3 ans de haut et de bas.

Mes parents m'ont soutenue mais j'ai perdu tous mes amies ou presque.
Maintenant je prend 2 régulateurs d'humeur, plus d'antidépresseur et les crises sont rares et courtes.

Je garderai toujours une sensibilité, une fragilité et surtout la nostalgie de mon mariage., La maladie non traitée à détruit ce que j'avais de plus précieux. Depuis je survie mais rien ne sera plus pareil.

Moi je pense que si tu es là c'est que tu y tiens encore à ton homme. Les bipo sont très attachants même si ils sont insupportables. Mais vivre avec nous c'est avoir une épée de Damoclese au dessus de la tête. Il faut accepter le risque d'une crise pour partager notre vie... Dur, dur hein ?

Je suis meilleure en amitié

Garance

Garance
Féminin Nombre de messages: 188
Age: 46
Localisation: 38 Grenoble
Type troubles: Bipolaire - Dysthymique stabilisée
Emploi / Statut: Secrétaire commerciale
Date d'inscription: 08/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Mer 10 Juin - 13:57

 
 
Hello !

Mes réponses sont rapides car je suis comme toi, à la maison, à la recherche d'un job... Mais de toute façon mon métier, c'est passer mon temps sur le Net, puisque je fais de la veille.

Ton histoire m'interpelle vraiment. Comme tu le dis, si je suis sur ce forum, c'est peut-être en effet que je tiens encore à mon ex... J'ai quand même replongé trois fois malgré tout ce qu'il m'a fait endurer. Et c'était une personne bien avant. Avant cette agression en tout cas qui pour moi a été un déclencheur de cette pathologie.

Et ton mari, ou ex-mari, il n'a pas réussi à "pardonner" ton comportement, alors que ta maladie a été identifiée et que tu te soignes ?
Tes amis non plus ? Je pense en effet qu'il est extrêmement important que l'entourage soit présent, ou en "veille" (ça doit être une déformation professionnelle poussée à l'extrême chez moi !). Et tu m'as l'air vraiment volontaire. J'aimerais bien que mon ex ait un jour le courage, comme toi, d'affronter sa maladie.

A + Garance !

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  C4terin4 le Dim 8 Nov - 11:58

 
 
Je n'ai que 19 ans et je vis avec mes 2 parents comme ça... Ce n'est pas toujours évident pour moi de gérer toutes ces crises ... Aujourd'hui ça recommence alors que j'avais enfin su me remettre en accord avec moi même.Tout aller à nouveau très bien dans ma vie quand soudain bammm, ma mère retombe en phase maniaque...J'ai remarqué que cela se renouvelait environ tout les 7 ans, suite à un choc émotionel ou une grande fatigue... Cette fois c'est parce qu'elle a eu le malheur d'augmenter sans autorisation la dose de son médicament. Et hop rebelote, c'est repartit pour un tour! Elle disjoncte complètement en parlant de tout et n'importe quoi.  C'est très dur pour nous ces enfants de vivre de telles folies, de telles paroles invraissemblable. Votre mari n'a peut-être pas encore trouver un traitement qui lui correspond et c'est de là que vient cette instabilité...  Pendant leur phase maniaque, ils se créent un espèce de monde irréel, une sorte de bulle dans lequel ils se renferment... En fait, il sont inconscient de leur acte. On dirait que ce ne sont plus les mêmes personnes et que quelque chose les habitent... C'est assez horrible, j'avoue... Ils ne se rendent pas compte de leur bétise, qu'une fois qu'ils sont revenus à un état d'équilibre psychique donc après la phase dépressive qui suit cette phase maniaque... Pour pouvoir arriver à retrouver cette paix intérieure, il faut trouver le traitement adéquat à la personne qui souffre de cette maladie. Chose qui n'est pas souvent évidente, il faut parfois des années avant de trouver un traitement adapté. En tout cas, je souhaite enormement de courage aux personnes qui connaissent cette situation car je connais très bien cette maladie et j'en souffre enormement... Courage à tous et toutes !!!

C4terin4
Féminin Nombre de messages: 2
Date d'inscription: 08/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  C4terin4 le Dim 8 Nov - 12:00

 
 
escusez moi pour les fautes d'orthographe mais je suis actuellement en état de choc

C4terin4
Féminin Nombre de messages: 2
Date d'inscription: 08/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  chispa le Dim 8 Nov - 16:46

 
 
Bienvenue C4terin4

C'est pas facile ce que tu racontes.. Il y a d'autres accompagnants ici qui pourront te réponde. Je suis bipo et modératrice et j'ai deux grands fils, dont un m'a vu en crise..
Tu as quelqu'un hors de ta famille proche à qui tu peux te confier? Est ce que ta maman t'a écouté pour consulter son médecin?
En tout cas bienvenue ici  flower

(Nat 60, n'est plus venue sur le forum depuis juin, tu vois en dessous de pseudo de la personne qui poste? tu peux voir la date ou le post à été mis en ligne)

chispa
Féminin Nombre de messages: 5260
Age: 51
Localisation: Belgique
Type troubles: Trouble bipolaire, trouble anxieux, TDA/H
Emploi / Statut: Chômage, travail à titre complémentaire : équithérapeute
Date d'inscription: 28/04/2008
Voir le profil de l'utilisateur   http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  garrigue le Dim 8 Nov - 17:21

 
 
Bonjour C4terin4 et  welcom dans ce Forum

J'avais lu ton message mais pas réalisé que tu étais nouvelle. Je crois comprendre que tes parents sont tous deux BP alors je peux facilement imaginer que cela doit être très difficile pour toi, tes frères ou soeurs.
Tu es si jeune et pourtant commetu le dis toi-même tu connais très bien cette maladie et tout ce qu'elle entraîne malheureusement. Cela doit être extrêmement lourd à porter.
J'espère que tu pourras trouver un peu d'aide et de soutien dans ce Forum.

coeur  coeur  coeur

garrigue
Féminin Nombre de messages: 671
Localisation: Suisse
Type troubles: Bipolaire II
Date d'inscription: 14/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  nat60 le Lun 9 Nov - 8:47

 
 
Bonjour C4terin4,
Merci pour ton post, qui pour une fois, donne le point de vue des enfants sur la maladie de leurs parents.
Mes enfants sont comme toi, confrontés aux sautes d'humeur et aux délires de leur père. Et comme nous tous, ils sont impuissants face à une personne qui ne veut pas reconnaître qu'elle ne va pas bien.
Etant encore jeunes, ils n'osent pas intervenir et se contentent de voir, d'entendre, de subir, mais analysent très bien le comportement de leur père. Mon fils, très psychologue, s'éloigne peu à peu de lui, à cause de cette instabilité permanente qui le perturbe.
Bon courage à toi

nat60
Féminin Nombre de messages: 9
Date d'inscription: 12/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur 
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires d'un bipolaire

Message  chispa le Lun 9 Nov - 11:58

 
 
Bonjour nat,

Contente d'avoir de tes nouvelles.. Very Happy
d'après ton post, il semble que le père de tes enfants ne se soigne toujours pas. Tu as réussi à te protèger et à trouver une certaine stabilité de ton côté?
Tes enfants sont ils au courant d'un diagnostic de maladie bipolaire?

Biz et merci d'avoir répondu à C4terin ok
 

 

 



12/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek