Les « schémas de vie précoces inadaptés » est une approche originale des troubles de la personnalité et spécialement du trouble borderline

 

 

Tempéraments affectifs

 

Dans le trouble cyclothymique, le tempérament affectif occupe une place centrale (contrairement au trouble bipolaire type I et II où les épisodes hypo ? maniaques sont la signature du trouble). En effet, la cyclothymie est caractérisée par un début précoce avec des oscillations perpétuelles des niveaux émotionnels, cognitifs et psychomoteurs. Ainsi les chevauchements entre la cyclothymie et celui de Borderline sont assez fréquents, notamment quand le tableau clinique est dominé par les phénomènes impulsifs et les dérèglements émotionnels.

 

Le tempérament est la base psychobiologique de la personnalité qui détermine la façon endogène de réagir à lʼenvironnement. On distingue cinq types de tempéraments : cyclothymique, hyperthymique, dysthymique, irritable et anxieux. Ces tempéraments affectifs sont définis par des critères sub-syndromiques des troubles majeurs en termes dʼintensité, de stabilité, de réactivité, de modes interpersonnels et de sommeil. En quelque sorte, les tempéraments affectifs sont en continuité avec les troubles de lʼhumeur (p. ex. dysthymie et dépression ; cyclothymie et bipolarité ; hyperthymie et manie chronique).

 

En plus, de cette continuité entre tempéraments et épisodes, les études montrent que les tempéraments affectifs influencent lʼexpression clinique des épisodes (p. ex. tempérament hyperthymique et dépression = dépression mixte), lʼâge de début (plus précoce dans le tempérament cyclothymique, lʼévolution au long cours (tempérament dépressif et chronicité de la dépression) ainsi que la réactivité aux psychotropes (virages maniaques et instabilité sous antidépresseurs en cas de cyclothymie).

 

Tempérament et Schémas de Vie

 

Les « schémas de vie précoces inadaptés » est une approche originale des troubles de la personnalité et spécialement du trouble borderline, qui a été élaborée par J Young qui propose une base de compréhension et dʼaide psychologique à ces troubles. Cette approche combine les tempéraments, les besoins de lʼindividu, les expériences précoces et lʼadaptation à lʼenvironnement. Young définie cinq « domaines » correspondant aux besoins affectifs fondamentaux avec un total de 18 schémas.

 

Lʼessentiel de la recherche sur les schémas précoces inadaptés (SPI) a été réalisée dans le trouble borderline. Elle montre la dominance des deux premiers domaines, à savoir « séparation / rejet » et « manque dʼautonomie et performance » et accessoirement le domaine « manque de limites ». Contrairement, peu de choses sont connues sur les schémas précoces inadaptés et la bipolarité. Une récente étude de D. Hawke et al. (2011) a montré que certains schémas précoces inadaptés étaient significativement corrélés avec le risque de survenue dʼun trouble bipolaire. Ce risque serait spécifiquement lié à la présence des schémas inhérents au domaine de manque de limites, et à lʼabsence de « schéma de contrôle émotionnel ». Cela dit, Il nʼexiste pas à lʼheure actuelle, dʼétude publiée ayant exploré les SPI dans le trouble cyclothymique ; A part une étude réalisée par le Dr. Hantouche, dont les analyses statistiques sont en cours. Les données préliminaires indiquent un niveau élevé dans 5 schémas : « abandon/instabilité » ; « dépendance / incompétence » ; « contrôle de soi / autodiscipline insuffisants » ; « abnégation » ; « idéaux exigeants / critique excessive ».

 

Quand les patients borderline, sont comparés aux patients bipolaires de type I en rémission et à des témoins sains, on trouve que les scores sont significativement plus élevées pour les 4 tempéraments (cyclothymique, irritable anxieux et dépressif) et pour la majorité des schémas précoces inadaptés. Ce résultat est en faveur de la discontinuité entre le trouble borderline et le trouble BP-I ; cependant, elle suggère une continuité voir même une parenté phénoménologique « flagrante » entre borderline et cyclothymie. Dʼoù lʼintérêt de considérer les tempéraments affectifs, notamment la cyclothymie dans toute exploration clinique du trouble Borderline.

 

Références

 

  • Carpiniello, B., Lai, L., Pirarba, S. Sardu, C., & Pinna, F. (2011). Impulsivity and aggressiveness in bipolar disorder with co-morbid borderline personality disorder. Psychiatry Research, 188, 40-44.

 

  • Hantouche, E (2010, déc.). La bipolarité a une enfance souvent négligée : Tempéraments et Schémas de vie. Communication présentée à la Conférence ARGOS, Paris, France.

 

  • Henry, C., Mitropoulou, V., New, A.S., Koenigsberg, H. W., Silverman, J., & Siever, L. J. (2001). Affective instability and impulsivity in borderline personality and bipolar II disorders: similarities and differences. Journal of Psychiatric Research, 35, 307?312.
  • Hawke, L. D., Provencher, M. D., & Arntz, A. (2011). Early Maladaptive Schemas in the risk for bipolar spectrum disorders. Journal of Affective Disorders

 

  • Young, J.E., Klosko J.S., Weishaar, M. A. (2006). Les Schémas Précoces Inadaptés., La thérapie des schémas: Approche cognitive des troubles de la personnalité (p. 33 -48.) Bruxelles : De Boeck Université

 

  • Joyce, P.R., Light, K., Rowe, S.L., Cloninger, C.R., & Kennedy, M. A. (2010). Self-mutilation and suicide attempts: relationships to bipolar disorder, borderline personality disorder, temperament and character. Australian and New Zealand Journal of Psychiatry, 44,250-257

 

  • Lawrence, K.L., Allen, J.S., & Chanen, A. M. (2011). A Study of Maladaptive Schemas and Borderline Personality. Cogn Ther Res, 35, 30?39. doi: 10.1007/s10608-009-9292-4

 

  • Nilsson, A.K.K., Jørgensen, C.R., Straarup, K.N., & Licht, R. W. (2010). Severity of affective temperament and maladaptive self-schemas differentiate borderline patients, bipolar patients, and controls. Comprehensive Psychiatry, 51, 486-491

 

  • Paris, J., Gunderson, J., & Weinberg, I. (2007). The interface between borderline personality disorder and bipolar spectrum disorders. Comprehensive Psychiatry, 48, 145-154

 

  • Reich, D.B., Zanarini, M.C., & Fitzmaurice, G. (2011, May 30). Affective lability in bipolar disorder and borderline personality disorder. Comprehensive Psychiatry

 

  • Specht, M. W., Chapman, A., & Cellucci, T. (2009). Schemas and borderline personality disorder symptoms in incarcerated women. Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, 40, 256-264

 

  • Thimm, J. C. (2011). Incremental validity of maladaptive schemas over five-factor model facets in the prediction of personality disorder symptoms. Personality and Individual Differences, 50, 777-782


14/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek