Que faire en cas d''hyperventilation et crise de panique ?

 

Que faire en cas d''hyperventilation et crise de panique ?

Que faire en cas d''hyperventilation et crise de panique ?

Une respiration trop ample et trop rapide provoque de l'hyperventilation.

Or cette respiration anormale et superficielle entraîne de nombreux troubles, dont des crises de panique.

L'objectif en cas d'hyperventilation : réapprendre à respirer !

Qu'est-ce que l'hyperventilation ?

L'hyperventilation est une manière de respirer, anormale et inadaptée, qui excède les besoins de notre organisme.

Les inspirations sont trop rapides dans la partie supérieure du thorax, avec des variations de rythme et de volume. En définitive, cette façon de respirer est trop rapide et trop superficielle et se fait aux dépens du rythme respiratoire.

En cas d'hyperventilation, on respire trop et surtout trop rapidement.

Cette respiration s'accompagne de soupirs fréquents ou du besoin de prendre par moments une inspiration plus profonde.

Quelles sont les conséquences de l'hyperventilation ?

Le problème est que ce schéma respiratoire entraîne des variations de l'oxygénation du sang qui est préjudiciable à l'activité des cellules, et particulièrement des cellules nerveuses qui sont très fragiles.

Résultat, de nombreuses fonctions sont perturbées, et notamment les fonctions cérébrales. C'est ainsi que l'hyperventilation est à l'origine de différents troubles et de symptômes qui peuvent paraître étranges :

  • gorge serrée,
  • ballonnement abdominal,
  • sentiment d'irréalité,
  • anxiété, dépression,

Mis à jour par le 01/10/2012
Créé initialement par Isabelle Eustache le 09/03/2009

Sources : Dr Jean-Loup Dervaux, " Et si c'était de l'hyperventilation ? ", Editions Leduc ; Shirley Trickett, " En finir avec les crises d'angoisse ", Editions Leduc.

 

Contre l'hyperventilation, réapprendre à respirer !

Pour faire disparaître l'hyperventilation, il est nécessaire de respirer différemment.

Il faut apprendre à respirer de façon plus ample, avec des expirations qui durent plus longtemps que les expirations.

Voici un petit exercice simple qui peut vous aider à apprendre à mieux respirer.

  • Inspirez par le nez en comptant jusqu'à 2 ou 3.
    Inspirez à plein nez mais lentement, de façon progressive.
    Evitez les grandes goulées d'air et ne retenez pas votre souffle.
  • Expirez doucement en relâchant la mâchoire, sans forcer, en comptant jusqu'à 4, 5 ou 6.

Exercez-vous à ce type de respiration lente, profonde et régulière, durant plusieurs semaines, avec pour objectif d'allonger progressivement la durée de vos inspirations et surtout de vos expirations.

Avec le temps, vos expirations peuvent facilement durer plus longtemps, le temps de compter jusqu'à 7, 8, voire 9.

Très vite vous aurez l'impression de mieux contrôler votre respiration.

 

Si ces crises d’hyperventilation persistent et que cette petite méthode ne vous aide pas, consultez un thérapeute pratiquant les thérapies comportementales et cognitives pour apprendre les bons comportements et prendre les bonnes habitudes pensées.

 

 



27/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek