REVES FOUS

 

 

REVES FOUS

 

Silencieux comme une aurore,
l'être peine sous les toits sombres
des nuits étoilées et froides,

 

pour se réchauffer aux espoirs
insensés d'un bonheur si lointain,
et sous ces feux follets,

 

se berne d'un soir ridé,
et couve jusqu'au matin
des rêves fous insensés.

 

 



09/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek