Robocop

Robocop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes?, voir Robocop (homonymie).

Robocop est un film américain de Paul Verhoeven sorti sur les écrans en 1987.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

L'action se situe dans le futur, où l'OCP (Omni Consumer Product/Omni cartel des produits en VF), une entreprise surpuissante, a la mainmise sur divers marchés, notamment les prothèses médicales, les cœurs artificiels et les robots.

La ville de Detroit est envahie par le crime et la violence. L'officier Alex Murphy (Peter Weller), débarqué dans une nouvelle unité, fait équipe avec Anne Lewis (Nancy Allen). Il perd la vie au cours de sa première mission.

Son corps est alors utilisé par l'OCP pour donner vie au projet de policier cyborg : « Robocop ».

Une fois créé, celui-ci va tout faire pour retrouver les tueurs qui l'ont assassiné et pour retrouver les traces de sa femme et de son fils, dont il a des souvenirs enfouis.

Le film donna lieux à deux suites, Robocop 2 et Robocop 3 (décrié unanimement comme indigne de ses prédécesseurs par le public). Il a aussi donné naissance à divers produits dérivés.

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Filmographie Robocop [modifier]

Produits dérivés [modifier]

Le film donna lieu à une série télévisée, plusieurs séries animées, et plusieurs téléfilms.

Séries télévisées [modifier]

Séries animées [modifier]

Télésuite [modifier]

Suite de la série télévisée Robocop.

comics [modifier]

Article détaillé : Robocop Comics.

Jeux vidéo [modifier]

Article détaillé : Jeux vidéo de Robocop.

Romans [modifier]

Musiques [modifier]

Les bande sons des films

Jouets [modifier]

Article détaillé : Jouets Robocop.

Jeux de société [modifier]

Commentaires [modifier]

La violence et les clips de pub futuristes sont omniprésents dans le film.

Le film n'a pas été tourné à Détroit, mais à Dallas, car selon Paul Verhoeven : « c'est une ville qui possède l'architecture la plus futuriste du monde »

Anecdotes [modifier]

À Sacramento en 1987, un suspect poursuivi par la police se réfugia dans un cinéma. Il fut tellement absorbé par le film qui passait sur l'écran -Robocop- qu'il ne s'aperçut pas que la salle avait été évacuée par les forces de l'ordre. Quand les lumières se sont rallumées, la police l'arrêta tranquillement

Un des "trailers" de présentation pour la publicité du film emprunte la musique du film Terminator sorti quelques années auparavant.

Lien externe [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek