Test cyclothymie

 

Test cyclothymie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

ImageC’est le prototype d’un trouble BP atténué le mieux illustré selon le DSM IV, par une alternance des épisodes hypomaniaques et dépressifs mineurs.
Selon les experts, il s’agit plutôt d’un tempérament instable ou cyclothymique qui prédispose à la dépression récurrente.


Le questionnaire ci-dessous a été developpé par : Hantouch, Kochman et Akiska et publié dans la revue Encéphale, en 2001, dans un numéro spécial.

Une dépression majeure avec cyclothymie :

le trouble BP II 1/2




Avez-vous un témpérament cyclothimique ?

Quels sont les élements caractéristiques de votre état d’humeur habituel ?

 

symptômes

OUI

NON

Je me sens souvent fatigué sans raison
   

Je ressens les émotions de façon particulièrement intense
   

J’ai des changememnts d’humeur et d’énergie brutaux
   

Mes sentiments ou mon énergie sont trop hauts ou trop bas, rarement entre les deux
   

Je me sens souvent déprimé pendant quelques jours puis en pleine forme
   

Mes capacités de pensées varient beaucoup (par exemple entre avoir l’esprit vif ou confus)
   

Je prends grand plaisir à rencontrer d’autres personnes puis m’en désintéresse totalement
   

J’ai tendance à exploser puis je m’en veux
   

J ‘ai l’habitude de commencer des choses puis de m’en désintéresser totalement
   

Mon humeur change souvent sans raison
   

Parfois je me sens bouillonnant d’énergie et à d’autres moments très paresseux
   

Je peux être d’excellente humeur avant de m’endormir et me réveiller avec la sensation que la vie ne mérite pas d’être vécue
   

On m’a fait remarquer que j’avais des périodes de pessimisme au cours desquels j’oublie mes moments d’optimisme et d’enthousiasme
   

Ma confiance en moi même varie d’un extrême à l’autre
   

D’un jour à l’autre je peux être sociable et boute-en-train ou isolé seul dans mon coin
   

Mon besion de sommeil est très variable, de quelques heures à 9h par nuit
   

Je peux ressontir le choses de manière très vive ou au contraire très ternes
   

Je peux être triste et gai en même temps
   

J’ai tendance à rêver en journée à des choses que les gens considèrement irréalistes
   

J’ai parfois très envie d’avoir des comporements risqués ou scandaleux
   

Je suis souvent tombé amoureux dans ma vie
   

Total de oui

   



La forme cyclothymique semble distincte des BP II classiques, ce qui légitime une désignation à part . La présence d’un tempérament cyclothymique est un marqueur robuste de bipoarié. En effet, 88% des dépressifs avec cyclothymie ont présenté des éposides hypomaniaques, Cependant ce trouble est à dsitinguer du BP II : âge de début plus précoce des premiers épisodes dépressifs, avant l’âge de 21 ans, un potentiel de réurrence et un risque suicidaire nettement plus important que les troubles UP et BP II.
Dans cette forme fortement instable, les épisodes hypomaniaques sont associés à des conduites et rique (imprudence au volant, augmentation des pulsions sexuelles, dommageables pour la santé (abus de tabac et d’alcool…) et socialement gênantes (irritabilité, comportement déraisonnable dans les affaires…).

Exrait du livre « Troubles bipolaires, obsessions et compulsions » d'Elie Hantouche édité aux éditions Odile Jacob, dans lequel l’auteur traite principalement de la relation TOC/chyclothimie, le TOC qui sont très souvent l’arbre derrière lequel se cache une cylothymie.

(extrait publié avec l'aimable autorisation de l'auteur, pour ce site)

 
< Précédent



03/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek