TEST de dépression d'approche cognitive: Inventaire de dépression de Beck

 

 

TEST de dépression d'approche cognitive: Inventaire de dépression de Beck

 

 

                               
       
Ce test de dépression, l'Inventaire de dépression de Beck ("Beck Depression Inventory", BDI), a été publié pour la  première fois en 1961 par le psychiatre Aaron T. Beck (1) et révisé en 1996 (BDI-II) pour  tenir compte notamment des critères diagnostiques actuels de la dépression.  L'utilisation de ce test est répandu dans la recherche et la pratique médicales et  psychologiques.

Le modèle de la dépression d'Aaron T. Beck, reconnu comme fondateur de la  psychothérapie d'approche cognitive, a été très influent. Ce modèle remettait en  cause la vision freudienne (psychanalyse) considérée comme manquant de  scientificité et d'efficacité.    


  
    

Selon Beck, la personne dépressive a tendance à devenir moins objective et à  s'évaluer elle-même, ainsi que son environnement et l'avenir, de façon plus  négative et pessimiste. Elle a tendance à se percevoir comme inapte, incapable,  indésirable ou indigne et à percevoir le monde extérieur comme trop hostile,  exigeant et plein d'obstacles insurmontables. Elle a tendance à croire que le futur  lui réserve surtout des déceptions, difficultés, échecs et rejets. Aider la  personne, par divers moyens, à développer une vision plus objective l'aide à  surmonter la dépression.

Le test est composé de 21 items concernant des symptômes de dépression tels que l'irritabilité, le découragement, la culpabilité, le sentiment d'être puni, le ralentissement psychomoteur ou l'agitation, l'insomnie, la fatigue, la perte d'énergie, la perte ou le gain de poids, la perte de libido,... 



03/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek