TESTS Troubles anxieux ou dépressifs

 

Tests psychologiques

Avertissement : un diagnostic médical ne peut pas être réalisé par un simple questionnaire.

Le sommeil présente des interactions étroites avec les pathologies psychologiques ou psychiatriques : ces maladies s’accompagnent de perturbation du sommeil ; tandis que ce dernier peut contribuer à leur apparition ou à leur aggravation.

Nous avons pensé utile de regrouper ici quelque-uns des questionnaires utilisés pour le dépistage et l’évaluation de ces troubles (Hamilton, Beck, Madrs, Stroop, MMS, Cinq mots, Rey, Agoraphobie, Mac Nair, GDS, Cornell, ADL, IALD...).
Le résultat de ces tests doivent vous aider à dialoguer avec votre médecin traitant.
Voir aussi en bas de page les liens externe utiles pour trouver d’autres échelles.


 


1° Troubles anxieux ou dépressifs :

a/. Échelle d’anxiété d’Hamilton :
Attention, de notre point de vue, l’échelle d’Hamilton est surévaluée par la présence de nombreuses propositions qui concernent plus la fatigue que l’anxiété proprement dite.

Echelle d’anxiété d’Hamilton (version courte).
Échelle d’anxiété d’Hamilton (version longue).

b/. Échelle de dépression de Beck.

"Échelle de Beck" est un outil utilisé en consultation (insomnie ou fatigue), pour éliminer une éventuelle pathologie dépressive.
Sa normalité permet d’éliminer l’hypothèse d’une dépression sous-jacente à un trouble du sommeil.

c/. MADRS (Montgomery-Åsberg depression rating scale)
Une autre bon questionnaire d’évaluation de la dépression.

Évaluation de la dépression : MARDS ;
Une bonne échelle de dépistage et de suivit d’un trouble dépressif.



27/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek