Total Recall

Total Recall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Total Recall est un film américain de Paul Verhoeven, sorti en 1990, adapté de la nouvelle We can Remember it for You Wholesale de Philip K. Dick.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Le film nous fait suivre l'histoire de Doug Quaid, un habitant d'un futur très proche où les efforts de colonisation sur Mars auraient porté leurs fruits... Quaid a une vie tout ce qu'il y a de plus tranquille : il a un travail, des amis et une femme.
Tout pourrait aller pour le mieux... mais Doug Quaid rêve très fréquemment de Mars et d'une femme qu'il connaîtrait là-bas alors même qu'il n'est jamais allé sur cette planète...

Ce rêve récurrent le pousse un jour à aller voir une société appelée Recall malgré les recommandations de sa femme (Lori) et de son ami (Harry).
La société Recall vend des souvenirs qu'elle implante dans la mémoire de ses clients, prétendus aussi réels que le plus réel des souvenirs. Doug Quaid se laisse tenter par l'aventure et accepte qu'on lui implante des souvenirs d'un voyage sur Mars.

L'employé de Recall lui déconseille dans un premier temps le voyage sur Mars, mais cède devant l'insistance de Quaid. Il lui propose alors de vivre des aventures d'un genre différent des simples vacances initialement désirées par Quaid.
Ces aventures ont pour nom croisière-égo et consistent en souvenirs factices d'une semaine (ou plus) passée dans la peau de la personnalité désirée. Le choix de Quaid se porte vite vers l'agent secret.

L'employé lui dit alors dans les grandes lignes que cette expérience en vaut vraiment le coup, qu'il y aura un très grand nombre d'ennemis qui lui en voudront à mort, qu'il y aura une femme qui finalement sera à ses côtés, qu'il devra découvrir un grand secret et que, à la fin, lui (le gentil) tuera tous les méchants et que tout finira d'une agréable manière.

Doug accepte alors de se faire implanter cette vie d'agent secret... et répond à une suite de questions (pour permettre de faire le meilleur souvenir possible) qui l'amène à sélectionner le type de femme qu'il rencontrera...
Il prend trait pour trait le portrait de Mélina, la femme de ses rêves.

L'implant se fait, mais il semble y avoir une complication et Doug Quaid est renvoyé (inconscient et incapable de se rappeler son passage chez Recall) chez lui... où de nombreuses surprises l'attendent.

En se réveillant, Doug est attaqué par Harry et un groupe d'hommes. Doug les tue tous (avec une facilité désarmante) et rentre chez lui pour en parler à sa femme. Celle-ci l'attaque bientôt, sans autre explication. Quaid arrive à la maîtriser et elle lui avoue qu'elle fait partie de l'Agence et qu'il n'est pas Doug Quaid, que sa mémoire a été effacée et qu'on lui a fait d'autres implants.

Doug commence alors à fuir, échappant de peu à ses poursuivants et récupère au bout d'un moment une mallette qui lui aurait autrefois appartenu.

La mallette révèle un écran où il se voit lui-même (enfin physiquement parce que la personne qui lui parle dit s'appeler Hauser) lui expliquant qu'il doit se rendre sur Mars afin d'aider la résistance martienne contre Cohaagen, l'administrateur de la colonie fédérale de Mars (incluant les mines martiennes — dont personne ne connaît l'existence sur Terre). Intrigué, Doug suit les conseils de son alter ego et arrive sur Mars...

Là-bas, il doit commencer sa mission... et découvrir Mars. Mais qui est-il vraiment ?
Douglas Quaid ? Hauser, le génial espion ? Les deux ? Aucun ?

S'agit-il de l'implant de mémoire ? Ou est-ce la réalité ?

Conformément à l'univers de Dick, il n'est pas facile de trancher, des indices semblant donnés aussi bien pour accréditer l'une des vues que l'autre. Quelques indices subtils voulus par Paul Verhoeven, cependant, permettent de trancher la question dans le film (mais pas dans la nouvelle d'origine, où le physique du héros n'a d'ailleurs rien de celui d'Arnold Schwarzenegger).

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Voix françaises [modifier]

Récompenses [modifier]

  • Nomination à l'Oscar du meilleur son (Nelson Stoll, Michael J. Kohut, Carlos DeLarios, Aaron Rochin) et des meilleurs effets sonores (Stephen Hunter Flick) en 1991.
  • Prix du meilleur film de science-fiction et des meilleurs costumes (Erica Edell Phillips), ainsi que nomination au prix du meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur acteur (Arnold Schwarzenegger), meilleur second rôle féminin (Rachel Ticotin), meilleure musique, meilleurs maquillages et meilleurs effets-spéciaux, lors de l'Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur 1991.
  • Nomination au prix des meilleurs effets-spéciaux lors des BAFTA Awards 1991.
  • Prix de la meilleure musique lors des BMI Film & TV Awards 1991.

Lien externe [modifier]



28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek