Éducation sexuelle

Éducation sexuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Satire anglaise du XVIIIe siècle contre l'éducation sexuelle des jeunes filles : le poème condamne « la démangeaison salace de connaître des Choses secrètes / et de remonter la nature humaine jusqu'à se source ».
Satire anglaise du XVIIIe siècle contre l'éducation sexuelle des jeunes filles : le poème condamne « la démangeaison salace de connaître des Choses secrètes / et de remonter la nature humaine jusqu'à se source ».

L'éducation sexuelle consiste à éduquer les jeunes sur la procréation et des activités sensuelles connexes. Elle peut également avoir pour objet l'expression et la discussion autour des sentiments amoureux, des pratiques sexuelles, et du respect mutuel.

Sommaire

[masquer]

Procédés [modifier]

Pour ce faire, on utilise traditionnellement des coupes anatomiques des organes reproducteurs masculin et féminin, avec des explications sur le modus operandi des spermatozoïdes en compétition face à l'ovule, souvent unique dans l'utérus. On projette parfois leur parcours filmé via un microscope.

Dans les années 1970, il était également fréquent de montrer des scènes d'accouchement sans douleur, notamment celui dans l'eau.

Cette éducation dédramatise les angoisses des néophytes. Elle met en évidence les risques liés aux pratiques sexuelles (ainsi qu'aux maladies sexuellement transmissibles). Les études montrent que l'éducation sexuelle n'a pas d'impact sur l'âge des premiers rapports ou l'accroît légèrement. En revanche, l'angoisse liée aux premières relations sexuelles et aux rapports amoureux peut être diminuée par un échange et une discussion.

Les libres antennes des radios jeunes ont d'ailleurs concurencé une certaine éducation sexuelle, en abordant librement ces sujets avec des adolescents à des heures de grandes écoutes. "Lovin Fun", première émission de ce type, animée par Doc et Difool et diffusée sur Fun Radio au début des années 90, est un exemple de ce type d'émissions. La fameuse phrase "Ce n'est pas sale" du doc, montrait une volonté de dédramatiser les sujets liés au sexe et de mettre à distance la morale traditionnelle, qui fait du sexe et du sexuel un tabou.

Confusion et concurrence avec la pornographie [modifier]

Il convient de différencier l'éducation sexuelle de la pornographie. La première vise à éduquer en donnant des faits, notamment physiologiques, en expliquant des pratiques (par exemple, de contraception, ou de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles), et en permettant une libre parole sur le sujet. La seconde vise le plus souvent uniquement l'excitation de celui qui la lit ou la regarde, sans forcément de souci de représentativité.

Néanmoins, beaucoup de jeunes pensent avoir bénéficié d'une éducation sexuelle, car ayant été branchés par le biais de revues et de films érotiques, et surtout pornographiques. Il s'agit là surtout d'une information sur la diversité des pratiques sexuelles, où les positions sont généralement successives, afin de montrer l'anatomie des protagonistes et surtout exciter le spectateur.

On y rencontre aussi parfois des pratiques particulières : onanisme, cunnilingus, fellation, gokkun, ondinisme, scatologie, sodomie, sado-masochisme, etc. Cependant la relation de complicité, d'amour ou de tendresse qui est souvent liée à la sexualité réelle est généralement absente de la pornographie.

Ainsi, la pornographie, œuvre fictionnelle non représentative des relations courantes, ne doit pas être confondue avec une œuvre éducative et ne saurait s'y substituer.

Homosexualité, Bisexualité [modifier]

Il est à noter que la sexualité est le plus souvent abordée par les institutions sous un angle strictement reproductif et normatif; une approche qui ne correspond ni à la complexe réalité des désirs humains, ni à la perception évoluée que nos sociétés ont désormais du fait sexuel dans sa diversité, ni, facultativement, à la pensée laïque qui irrigue les institutions de la république française.

Ainsi, l'homosexualité (et sa variante agrégative la bisexualité) ne semble pas avoir droit de cité dans l'éducation sexuelle officielle, et ce alors même que les anciens éléments de droit pénalisant l'homosexualité, ou sa classification médicale et psychiâtrique, appartiennent au passé. Dans le même temps, partout dans le monde (avec des difficultés dans le monde musulman et dans nombre de sociétés émergeantes), la perception du fait homosexuel a évolué vers sa reconnaissance comme une forme de sexualité légitime, de plus en plus protégée par la loi.

Certaines associations mêlent aujourd'hui éducation à la sexualité (notamment par la prévention des pratiques à risques) et au respect mutuel (contre l'homophobie).

Enjeux [modifier]

Alors que l'éducation sexuelle peine à se développer, notamment à l'école, les enjeux liés à son développement restent considérables : - Les comportements à risques (rapports sexuels non protégés) sont en augmentation, notamment chez les jeunes - le taux de grossesse (et d'avortement) chez les très jeunes filles reste élevé - les tentatives de suicide (liées une fois sur deux à des problématiques d'homosexualité) sont la première cause de mortalité chez les 12-25 ans.

Les tabous liés au sexe, le poids de la religion et de la morale, la peur de l'homosexualité sont les principaux freins à un développement de l'éducation sexuelle et à sa prise en charge par les pouvoirs publics.


Références externes [modifier]

en référence à l'économie sexuelle de Wilhelm Reich, contre les variantes "mystiques et mécanistes".

Sexologie
Sexualité humaine - Amour - Libido - Rapport sexuel - Position sexuelle - Genre sexuel - Jouet
Aspects sociaux
Éducation - Pornographie - Prostitution - Agression et Discrimination - Infractions sexuelles
Littérature - Cinéma - Mythologie - Religion
Santé
Contraception - Avortement - Impuissance - Frigidité - Circoncision - Excision - MST


30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek