ANALYSE du Rappport catastrophique "IMAGINER l'IMPENSABLE" produit par le PENTAGONE - Partie 1

ANALYSE du Rappport catastrophique "IMAGINER l'IMPENSABLE" produit par le PENTAGONE - Partie 1

LE MONDE | 05.03.04 | 14h33
Une Europe au climat sibérien, une Amérique transformée en désert, le Bangladesh inondé, des migrants par millions, des guerres, l'effondrement de l'économie mondiale... Telles pourraient être les conséquences du changement climatique, selon un rapport commandé par le Pentagone en 2003. Ce scénario impressionnant a été écrit par un think tank californien à la demande d'un stratège influent de l'état-major de l'armée des Etats-Unis, Andrew Marshall. Mais le document serait sans doute resté confidentiel si les journaux Fortune et The Observer n'en avaient parlé fin février.

C'est que, en prenant le changement climatique au sérieux - et de quelle façon ! -, le texte écrit par Peter Schwartz et Doug Randall, du cabinet Global Business Network, va totalement à l'encontre de la position officielle du gouvernement de M. Bush, qui minore l'importance du problème.

Le document ne satisfaisait-il "pas pleinement les besoins" de M. Marshall, comme l'a indiqué son porte-parole, ou était-il politiquement gênant ? Toujours est-il qu'il serait resté enfoui dans un ordinateur si la presse n'en avait eu vent.

CHOC CLIMATIQUE... DÈS 2010

L'affaire est intervenue peu après qu'une association de chercheurs critiques, l'Union of Concerned Scientists (UCS), a publié une enquête montrant que l'administration de M. Bush manipule l'information scientifique émanant de ses services quand elle ne correspond pas à ses buts politiques (Le Monde du 21 février).

Publié sur Internet après son dévoilement par la presse (www.ems.org/climate/pentagon_climate_change. pdf), le scénario écrit pour le Pentagone est impressionnant. Les futurologues sont partis de l'hypothèse fréquemment évoquée par les scientifiques que le changement climatique pourrait perturber la circulation du grand courant océanique qui fait le tour de la planète. Extrapolant cette possibilité, le texte table sur un choc climatique comparable à celui que la terre a connu il y a huit mille ans - choc qui pourrait advenir, imaginent-ils, dès 2010. La température chuterait alors en Asie, en Amérique du Nord et en Europe, tandis qu'elle augmenterait dans l'hémisphère Sud. La sécheresse s'installerait dans plusieurs grandes régions agricoles, tandis que les tornades se multiplieraient. Les conséquences géopolitiques seraient majeures - c'est précisément cet aspect qui a motivé la commande du Pentagone. Soumise à un climat sibérien, l'Europe plongerait dans la crise. Les Etats-Unis se replieraient sur eux-mêmes, devenant incapables de dégager un surplus agricole. La Chine redécouvrirait les famines et le chaos - et tournerait un œil avide vers la Russie. Les guerres se multiplieraient, afin de conquérir les ressources devenues vitales. "Les Etats-Unis ne sont pas suffisamment préparés" à de tels événements, notent les auteurs.

Hervé Kempf

---------------------------------------------------------------------------

 

climat actuel

Le jour
d'après

 

contexte
 

Le changement climatique - plus dangereux que Al Qaida?

Le Pentagone a demandé à un de ses 'think tank' une étude sur les dangers futurs...

 

Emmerich

Roland Emmerich
© 20th Century Fox

 

Une interview du réalisateur Roland Emmerich: 
 de Spiegel online KULTUR (en allemand)

Assis dans la salle de montage, j'ai pensé, j'espère que les gens croiront à cette histoire.  Puis je suis tombé par hasard sur un rapport sur le Pentagone dans la revue américaine ultra conservatrice "Forbes". Ils demandent à l'une de leurs 'think tank' de définir ce que pourrait
être la plus grave menace dans le proche futur.  En premier lieu: le bouleversement climatique.  Le terrorisme est seulement en seconde
position.  Dans des carottes glacières de l'Arctique et de l'Antarctique, qui ont donné un aperçu du climat sur les dernières 100.000 années, ils ont trouvé des indications d'un changement climatique brutal.

 

L'étude du Pentagone

En parallèle du film "Le jour d'après" une étude a fait les gros titres cette année en février / mars, que le Pentagone a payé 100 000 $.  Le sujet: pas les menaces militaires mais le changement climatique.  Dans le document au sous-titre 'Imaginer l'Impensable' les auteurs évaluent les dangers potentiels du changement climatique comme extrêmement élevés.  Le réchauffement global pourrait très vite mener à un point critique au-delà duquel les températures pourraient diminuer de manière drastique.

Quelques prévisions:

 

  • Alors que les températures augmentent pendant cette décennie, certaines régions pourraient être sujet à de sévères tempêtes et inondations. Dès 2007, les eaux pourraient enfoncer les digues des Pays-Bas, rendant La Haye inhabitable.
     
  • Dès 2020, après une décennie de refroidissement, le climat européen "se rapproche de celui de la Sibérie".
      
  • De graves sécheresses toucheront la Chine du Sud et l'Europe du Nord vers 2010 et au cours des 10 années suivantes. 
     
  • Aux Etats-Unis, les zones agricoles souffrent de l'érosion des surfaces due aux vents plus forts et au climat plus sec, mais le pays survit au choc économique sans pertes catastrophiques.
      
  • La famine se répand en Chine et déclenche le chaos.  "Une Chine froide et affamée scrute jalousement" les ressources énergétiques de la Russie.  Dans la période 2020-2030, des guerres civiles et de frontières éclatent en Chine.
     
  • Dans un "monde d'états en guerre", de nouveaux pays développent les armes nucléaires, comme le Japon, la Corée du Sud, l'Allemagne, l'Iran et l'Egypte.
     
  • "Désorganisations et conflits seront des aspects endémiques de la vie"

 

Paris in Eis

La Tour Eiffel sous la glace - l'étude du Pentagone prédit également de froides périodes en europe.
© 20th Century Fox

 

Les auteurs, Peter Schwarz et Doug Randall, ne sont pas spécialistes en climatologie. Ils viennent du secteur des affaires et sont habitués à développer des scénarii futuristes.  Ils ont interrogé des scientifiques climatologues pour cette étude.  Ils ne prédisent pas le climat futur dans ce rapport 'Imaginer l'Impensable", mais ils décrivent les possibles conséquences si le système climatique pouvait nous surprendre par de brusques modifications. L'idée que cette surprise pourrait être un fort refroidissement vient de l'analyse d'un événement climatique survenu il y a 8200 ans.  A cette époque, à la suite d'une période continue de réchauffement, un refroidissement significatif a duré environ 100 ans..

Télécharger en anglais::  Imagining the Unthinkable (Imaginer l'Impensable)

page suivante

 

8200 Jahres Ereignis

Schwartz et Randall se référent à 'l'événement d'il y a 8200 ans' d'après les analyses de carottes glaciaires de Groenland.  Les températures indiquées dans le graphique sont au Groenland en °C et °F.
Source: Pentagon-report 'Imagining the Unthinkable'.

 

http://www.atmosphere.mpg.de/enid/contexte/Le_Pentagone_lance_une__tude_2mr.html

------------------------------------------------------------------------------

L'économie de l'hydrogène

Wired vient de publier un long article de deux experts en stratégie industrielle et en économie de l'hydrogène, responsables de la firme Global Business Network : Peter Schwartz (peter_schwartz@gbn.com) et Doug Randall (doug_randall@gbn.com) . Il faut les considérer comme des représentants d'un lobby qui commence à se faire entendre aux Etats-Unis, celui de l'hydrogène, mais cela ne retire rien à la pertinence, selon nous, de leur propos. L'article vise à montrer qu'un investissement public de 100 milliards de dollars en 10 ans pourrait libérer définitivement l'économie américaine de sa dépendance au pétrole. Celle-ci ne cessera de s'accroître dans les prochaines décennies, obligeant l'Amérique à augmenter sa pression sur les pays producteurs, sans pour autant améliorer en rien sa compétitivité industrielle. L'article est particulièrement bien venu ces jours-ci, quand on sait que le gouvernement américain va dépenser la même somme, soit au moins 100 milliards de dollars, pour mener la campagne en Irak et plus généralement mettre la main sur les réserves de pétrole du Moyen -Orient. Ceux qui comme nous pensent que tous les investissements stratégiques dans les technologies et industries nouvelles supposent un engagement massif des Etats se réjouiront de voir un tel article proposé dans le pays de la libre-entreprise.

L'article énumère les 5 types d'actions qu'il faudra mener en 10 ans pour aboutir à remplacer environ la moitié de l'essence carburant par de l'hydrogène. Il ne cache pas les difficultés, mais, comme les auteurs le signalent, celles-ci sont uniquement de type technologique. Elles ne supposent pas de réponses de type scientifique. Or résoudre les difficultés technologiques n'est qu'une affaire d'argent. Un point devrait particulièrement intéresser les milieux nucléaires européens, c'est l'accent mis sur le rôle que pourrait jouer dans la production d'énergie électrique nécessaire à la production d'hydrogène, les réacteurs nucléaires de nouvelle génération du type de celui de Koeberg, en Afrique du Sud (dont, avouons-le, nous ignorions l'existence jusqu'à ce jour). Mais les autres formes d'énergie renouvelables seront aussi mises à contribution.

On peut se demander si G.W. Bush, à qui ce discours s'adresse, changera de tout au tout sa politique de course au pétrole, quels qu'en soient les coûts humains et diplomatiques à payer. Mais si ce n 'est pas le cas, c'est en Europe que les nouvelles stratégies autour de l'hydrogène devraient recueillir trouver leurs meilleurs soutiens. L'Europe est plus riche qu'on ne le dit et pourrait facilement trouver 100 milliards d'euros pour conduire sa propre politique en ce domaine, d'ici 2015.  17/03/03

- L'article de Wired http://www.wired.com/wired/archive/11.04/hydrogen_pr.html
- Global Business Network http://www.gbn.org/  (à visiter)
- La nouvelle technologie nucléaire, selon les responsables du réacteur sud-africain de Koeberg http://www.esi.co.za/last/ESI32000/ESI32000_029_1.htm

http://www.admiroutes.asso.fr/lagazette/03-7903/index.htm

----------------------------------------------------------------------

 



30/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek