Bipolarité : La place du psychiatre

 

La place du psychiatre

Le recours au psychiatre est difficilement contournable. Il est important d’établir une relation de confiance durable patient-médecin, « l’alliance thérapeutique » reposant sur une confiance mutuelle.

   
Le projet thérapeutique est élaboré en commun, en gardant à l’esprit que la route à parcourir ensemble est souvent longue et qu’il faut parfois plusieurs mois ou années de traitement médicamenteux quelquefois médiocrement toléré pour recueillir le bénéfice de celui-ci. La confiance mutuelle, l’échange d’informations sont donc des données fondamentales.
   
Il est important de communiquer sur les effets secondaires, les difficultés rencontrées, les réticences par rapport à tel ou tel type de traitement, l'absence apparente de résultats. Le patient ne doit pas hésiter à poser toutes ses questions à son psychiatre qui, lui, a le devoir de se montrer disponible.
   
 



11/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek