Bukkake

Bukkake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aller à : Navigation, Rechercher

Le contenu (textes, images, sons) de cet article peut heurter la sensibilité de certaines personnes.

Bukkake (du verbe japonais bukkakeru qui signifie éclabousser d'eau) est une pratique sexuelle de groupe rencontrée dans les films pornographiques dans laquelle un groupe d'hommes éjaculent tour à tour sur une personne (homme ou femme), de préférence sur le visage (éjaculation faciale). Les films fétichistes de "bukkake forcé" sont célèbres au Japon. La situation typique implique une écolière naïve en uniforme, ou une timide secrétaire, se retrouvant attachée et aspergée de sperme contre son gré. Des hommes (parfois plus d'une douzaine) s'approchent d'elle un à un et se masturbent jusqu'à éjaculer sur son corps (la plupart du temps sur son visage, et en particulier sa bouche). La "victime" garde le sperme sur elle alors que l'homme suivant se présente et répète le même scénario. On peut souvent voir à l'arrière plan des hommes qui attendent leur tour en se masturbant. Généralement, à la fin de la scène, la personne avale tout le sperme qu'elle a reçu, l'on parlera alors de gokkun. Une variante consiste à recueillir le sperme de plusieurs hommes dans un récipient, afin que la personne le boive ensuite.

Sommaire

[masquer]

Historique [modifier]

Le Bukkake a été popularisé dans les médias pour adultes japonais, par des entreprises de vidéos telles que Shuttle Japan, Soft on Demand et Moodyz dans la première moitié des années 1990. Certains pensent qu'un des facteurs du développement des bukkakes est le fait que le paysage pornographique japonais soit très restreint : les réalisateurs n'ayant pas le droit de montrer les organes génitaux sans filtre de censure, ils ont dû inventer des approches du sexe à la fois nouvelles et attirantes afin de satisfaire leur public sans violer la loi japonaise.

D'après la légende[réf. nécessaire], cette pratique sexuelle proviendrait d'une ancienne coutume japonaise où la punition d'une femme adultère consistait à attacher celle-ci à un poteau au centre du village, et tous les hommes pouvaient venir se masturber et l'asperger. Il n'y a cependant aucune preuve que cette coutume ait réellement existé, et il est possible qu'elle ait été inventée dans le seul but de trouver un historique "croustillant" aux films de bukkake.

Étymologie [modifier]

"Bukkake" est la racine d'un verbe japonais, qui utilisé seul signifie éclabousser. Le verbe bukkakeru (éclabousser d'eau) peut être décomposé en deux verbes : butsu (ぶつ) et kakeru (掛ける). Littéralement, Butsu signifie frapper, mais dans le cas présent, il s'agit plutôt d'un préfixe augmentatif que l'on retrouve dans buttamageru (ぶったまげる, "complètement choqué") ou butchigiri (ぶっちぎり, "victoire écrasante"). Kakeru désigne l'action de verser.

"Bukkake" est le plus souvent utilisé en japonais pour désigner un type de plats où l'on verse l'accompagnement sur des nouilles (bukkake-udon et bukkake-soba, par exemple).

Gokkun [modifier]

Il existe une variante du bukkake, le gokkun. Il s'agit d'une onomatopée, qui se traduirait en français par "slurp", c'est-à-dire le bruit que l'on fait en avalant. Dans l'industrie pornographique japonaise, ce terme fait référence au fait d'avaler du sperme, ce qui constitue une variante de bukkake dans le sens où les hommes éjaculent systématiquement dans la bouche de la personne, qui avale ensuite tout le sperme.

Voir aussi [modifier]

Liens internes [modifier]

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Bukkake »


30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek