Comment se comporter lors des crises d'un bipolaire ?

 

 

 

Comment se comporter lors des crises d'un bipolaire ?

par : calzature
 

bonjour à tous et à toute celà fait 7 ans de je t'aime, moi non plus.

mon petit ami est bipolaire mais n'admet pas sa maladie, je vois que c'est difficile pour lui et pour moi aussi.

il y'a 6 jours c'était tu es la femme de ma vie, je t'adore, embrassade, rire, et là " on a rien en commun" "j'ai plus envie de toi".

je reçois des messages agressifs également, il me provoque mais je ne rentre pas dans son jeux.
il a des consommations importants d'alcool et de drogue (kétamine, mdma, cokaine) ce qui rend les crises encore plus violentes.

il me fait également du chantage (séparation qui me pend au nez etc). il est dans un état second.

quand il est normal c'est un homme adorable rempli d'amour.

je ne sais pas comment réagir face à ses attaques et sa crise, dois je disparaître ? le provoquer également, ou le rassurer en lui disant que je l'aime.

je suis dans l'incompréhension total il y'a 6 jours c'était le paradis, je ne sais pas  comment réagir face à se mur de haine... merci pour vos conseils

 

 

Bonsoir

bipolaire     ---consommations importants d'alcool et de drogue (kétamine, mdma, cokaine) n'arrange rien ---peut etre rien a voir avec le bipolaire 



posté le 28/09/12 à 18:57

 

Tant qu'il ne sera pas traité..

Bonjour, le meilleur conseil que l'on puisse vous donner et d'en parler avec son médecin. en effet, vous n'arriverez à rien, tant qu'il ne sera pas traité. Malheureusement, un jour, la crise risque d'etre violente et nécessiter une hospitalisation. Seul un médecin pourrait arriver à lui faire comprendre quel est son problème et l'amener evrs un traitement, efficace, à vie bien sur.
Ne culpabilisez pas. a part le pousser à se soignerr, vous ne pouvez rien.
bon courage..



posté le 15/08/12 à 19:23

 

Face à un mari bipolaire

je suis dans le même cas que toi et je t'avoue que je suis également désemparée. comme toi, il peut être très gentil, et du jour au lendemain, devenir un étranger agressif, etc.



posté le 6/08/12 à 12:31

 

Bonsoir ketthy

par : calzature

il est parti lui aussi ? pour ma part je ne cherche pas à le faire revenir, celà m'épuise trop.

il me manque, je l'aime mais dans des moments pareil la seule chose qu'on puisse faire pour nous c'est lâcher prise c'est dur mais bon.

comme tu dis du jour en lendemain, moi c'était " tu es la chance de ma vie" " je t'aime" et puis "jveux plus te voir" agressivité et j'en passe.

Comment fais tu pour tenir ? si tu veux qu'on parle en priver laisse moi ton msn. bon courage, il en faut pour aimer des personnes bipolaires.



posté le 6/08/12 à 21:51

 

Réponse

As tu parlé à un médecin des problèmes que tu rencontres 
Ton compagnon doit être suivi par un psy et doit accepter sa maladie.
Le fait qu'il boive et qu'il se drogue ne facilite pas les choses, au contraire, ça empire.
Il faut vraiment que tu en parles autour de toi, car dans ses moments euphoriques, il est très dur de supporter un bipolaire.
L'amour ne résoud pas tout. Faut déjà qu'il prenne conscience de ses addictions.
Bon courage

 Alerter  Répondre


posté le 30/07/12 à 20:17

 

Bonjour

par : calzature

j'en parle mais malheureusement nous ne somme plus ensemble, et ses parents font la taupe... Sa mère croit qu'il consomme de temps en temps, qu'il s'amuse.

Alors qu'il met sa vie en danger, et moi je ne suis plus avec mon compagnon, il refuse tout dialogue, il est agréssif et délire ...

Donc je ne peux rien faire, car lui est dans le déni et s'enfonce de plus en plus dans l'alcool et la drogue, et sa mère elle fait aucune démarche pour l'aider, car elle pense que tout ça va passer.
Et le beau père qui lui aimerait faire quelque chose mais ne peut pas intervenir car c'est le fils à sa maman.



En gros moi je suis impuissante et y'a personne pour l'arrêter. Va falloir qu'il arrive quelque chose de triste pour que sa mère réagisse, ça me fait de la peine

 Alerter  Répondre


posté le 31/07/12 à 15:23

 

Réponse1

par : sandrine2380

Désolé que vous ne soyez plus ensemble.
Je pense qu'il n'y a hélas rien à faire pour lui. C'est triste. Même ses parents ne mesurent pas la gravité.

 Alerter  Répondre


posté le 31/07/12 à 19:16

 

Je pense qu'il n y a pas de solutions

Bonsoir,

c'est la première fois que je cherche et lis des échanges sur les souffrances des proches d'un bipolaire.
Cela fait 3 ans que je vis avec mon ami et c'est cette année que l'on a découvert qu'il était bipolaire.
Nous avons 2 enfants (10 et 11ans), nous sommes une famille recomposée.
Nous vivons entre les je t'aime moi non plus, les agressions morales, les changements d'humeurs incontrôlables  et voire les violences physiques.
Et pourtant je n'avais pas décidé de laisser tomber, de nature combattive et positive j'ai joué la comprehension, l'indifférence, l'agression, j'ai demandé l'aide de tiers mais rien à faire je m'épuise, je pense sincèrement qu'il n'y a rien à faire et je ne suis pas prête à me sacrifier.
Et pourtant je l'aime, lorsqu'il est doux amoureux c'est le top mais lorsque ça vire à la haine sans raison c'est l'enfer et ce soir par exemple suite à la crise de la soirée, il est allé se coucher car les cachets le fatiguent, j'ai l'impression qu'il ne peux aller au bout de ses crises, il a comme une soudaine envie de dormir. Et heureusement qu'il y a les médicaments, je souffle mais c'est par pour autant que ça va.
Je pense aussi que c'est très long à traiter et que la personne la plus proche et le sac de frappe moral du malade.
J'ai oublié de dire qu'il boit, tous les soirs au moins 4 verres de pastis et 1 paquet de cigarettes.
j'ai 27 ans il en a 35 et je sais qu'il souffre depuis très longtemps, je ne savais pas ce qu'était cette maladie mais ce que je sais c'est qu'il faut que je fuis, il le faut.  Je pleure plus que je ne ris et ce n'est pas normal.
Pour l'instant ça n'affecte pas  ma vie sociopro mais voyez demain j'ai un séminaire d'entreprise et ce soir j'ai vécu la douche écossaise et j'avoue j'ai craqué je l'ai giflé de toute mes forces qu'est ce que ça m'a fait du bien! biensûr suite à ça il a jetté les affaires que j'ai préparées pour demain il m'a débranché et jetté les câbles de la télé que je regardais, il m'a insulté jetté sa bague mais bon c'est comme dab
Et je ne suis pas de nature migraineuse mais là j'ai super mal à la tête, j'ai beau être positive je vais toujours de l'avant j'ai sauté x obstacles j'en sauterai encore et encore mais là je capitule, je pense qu'il n'y a pas de fin à ces cycles positifs et négatifs et ce malgrè les réconciliations, les règles de jeux, les résolutions même le sport et une bonne vie sexuelle du couple n'y font rien...
Désolé mais c'est trop dangereux pour l'entourage et je pense qu'il faut fuir avant d'être anéanti .
Désolé de casser le peu d'espoir que vous pouvez avoir, peut être avez vous plus de cycles positifs que moi en cycle bipolaire, ce qui fait que l'espoir serait  plus grand.
En attendant ce message est réaliste, cette maladie est un manège à sensation qui embarque toute la famille sans mot dire   merci pour vos retours et bonne nuit

 Alerter  Répondre


posté le 25/06/12 à 23:59

 

3919

par : belet19

tu ne peux pas l'aider sauve toi si tu ne peux pas le faire pour toi fais le pr ton enfant et appele le 3919 c la meilleure solution!!!!!!!!!!!!!!!

 Alerter  Répondre


posté le 23/09/12 à 15:55

 

Bonsoir telunroseau

par : calzature

bonsoir dsl de vous répondre aussi tard.

je compatie, et j'imagine que celà doit être bien plus dur étant donné qu'il y'a des enfants au milieu.
Mon compagnon aussi à des addictions, jeux vidéos, alcool, drogues, il fut un temps c'était le porno.


il ne boit pas spécialement la semaine mais quand il sort il peut claquer 150 euros en une soirée pour lui seul.
Et je comprends parfaitement le fait que vous l'ayez gifler, j'y ai pensé aussi, mais étant donner sa force je crains le retour.


Et vous dites que vous subissez des agréssions morales ? que voulez vous dire par là ? Moi il me rabaisse, ou il me rend jalouse.

Il peut dire tu es la femme de ma vie, et puis deux jours après sans prévenir " je ne t'ai jamais aimé"...

Là il a explosé encore depuis 20 jours que je ne l'ai pas vu, ça a commencé par un "j'ai pas trop envie de te voir", puis chantage, menace, provocation... et enfin " c'est fini, j'ai plus envie"

alors que la dernière que je l'ai vu c'était " c'est toi ma chérie je t'aime à vendredi"...

hier j'ai réussi à lui parler un peu en lui disant que son comportement était à risque, alcool, drogue et changement d'humeur extrême. Des fois il ne voulait pas que je le touche et ensuite il se plaignait que je ne lui fasse pas l'amour.

on avait parfois une libido inexistante.

Il m'a répondu arrête ça me donne moins envie de te voir... j'ai répondu de toute manière tu veux plus me voir du tout tu m'as quitté.

Et je comprends quand vous dite vous pleurez plus que vous ne riez... aimer ce n'est pas souffrir et être traiter comme de la merde (excusez moi du terme).
Mais c'est dur de se détacher car quand il n'y y'a pas de crise, c'est un amour passionnel.

Et vous dites que vous avez des migraines, moi aussi depuis cette ultime séparation, parfois j'ai même mal aux dents, le dos crispé, j'ai même commencé à perdre mes cheveux un moment.

Quand votre compagnon est en crise combien de temps celà peut il durer ? vous a t'il quitter plusieurs fois sans prévenir ?
avant je croyais en notre amour, mais c'est voué à l'echec.

je l'aime mais je souffre trop, je ne me reconnais plus avant j'avais confiance en moi maintenant je me sens laide à l'extérieur comme un l'intérieur, et j'ai du mal à m'ouvrir aux autres en société.

Et là je ne sais pas si il reviendra il a dit des choses très dur, il m'a black list de partout. il a même changé de serveur de jeu sur lequel on jouait ensemble.  je n'ai plus envie de me battre, je suis vidée.

Des hommes me font la court mais je suis incapable d'accepter même une main sur mon épaule...

dsl pour ce long message mais ça me fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule à vivre ça.

Et le pire c'est qu'il est malin il se cache bien de faire savoir ce qu'il m'a fait subir, son comportement et le fait qu'il boive se drogue au sein de sa famille.

Bon courage à vous, comme vous le dite il n'y a aucun espoirs. à très vite.

 Alerter  Répondre


posté le 3/07/12 à 23:42

 

Courage

Je fais des études de psycho et je viens d'avoir un cours la dessus, c'est par hasard que je tombe sur votre appel à l'aide. Tout d'abord, quel courage vous avez de tenir bond. Ca ne doit vraiment pas être facile.
Est-ce que votre petit ami à déjà vu un psychiatre, est-il sous médication ?
Il existe des régulateurs de l'humeur pour ce problème.
Effectivement les prises de substances ne vont pas aider le problème sous jacent.
Avec des régulateurs de l'humeur ou un traitement plus adapté à sa situation, vous parviendrez peut-être dans des moments daccalmie à mieux gérer le problème de consommation.
Donnez des nouvelles !

 Alerter  Répondre


posté le 12/06/12 à 21:11

 

Bonsoir lovehorse

par : calzature

Mon ami est allé une seule fois chez le psy, il refuse tout médicament et le tralala.

Quand il sort chaque weekend c'est alcool à gogo, et si y'a un plan drogue il dit pas non.

En rave party c'est mdma + ketamine et bonjour les quantitées. Et c'est devenue une habitude en plus tous ces amis sont dans le milieu de la nuit, (dj, raver...) et certains vendent des produits illicites.

il baigne dans un milieu toxique, ça n'arrange rien.

Celà fait 20 jours que je ne l'ai pas vu depuis son pétage de plomb, il a une haine envers moi extrême.

il est même allé jusqu'à changer de serveur sur lequel on jouait ensemble, il m'a insulté et parlait comme ça avec les touches "hrkrkrrohpp^opriti jtjtjt" comme quelqu'un qui pète les plombs.

là je ne tiens plus vraiment bon, déjà depuis deux ans j'ai des douleurs musculaires comme des crampes, ça me brûle dans l'avant bras et ça disparaît j'ai des migraines, insomnies.

j'espère que mon compagnon ne reviendra pas, je l'aime mais j'ai plus la force de combattre ces changement d'humeurs extrême et le monde qu'il fréquente alcool/drogue.



20/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek