Cours - Psychiatrie - Les actes suicidaires

Etudiants
Cours - Psychiatrie - Les actes suicidaires


Ces actes ne sont pas nécessairement des signes de maladie mentale , ils peuvent être perçu comme une volonté de l'homme à mettre fin à ses jours par désespoirs ou comme dernier acte de communication quand on ne sait plus quoi dire ou faire.

Sémiologie

Prise en charge infirmière

Survient quand il n'y a  plus de possibilité de passage à la parole. Une menace de suicide est une ultime tentative de communication

Équivalences suicidaires :

-  conduites à risque

-  automutilation

langage :

-  n'exprime pas sa douleur

-  a ou n'a pas d'idée d'auto dépréciation

humeur :

-  expression d'abandon, de solitude

-  avant le suicide , agitation anxieuse, idée de mort obsédante, raptus anxieux (passage à l'acte direct)

- ne pas banaliser l'acte et ne pas le projeter sur quelqu'un d'autre

-  l'observer dans son expression verbale et gestuelle qui trahirait un désir de mort

- ne pas avoir d'attitudes négatives, ne pas mettre les propos du patient en attente, ne pas porter de jugement

- agir en empathie(reformuler et attendre les réponses)

- il faut le faire verbaliser, établir une relation de confiance

-  mettre un patient suicidé près du poste de soins

-  tout objet dangereux doit être enlevé de la chambre

rôle éducatif de la famille

-  informer la famille des conduites révélatrices d'un acte suicidaire

- existence d'un syndrome pré-suicidaire (encourager le contact avec la famille)

-  informer la famille sur les réseau de soutien

 

 



24/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek