Effet Mentalisme

Mentalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous voulez découvrir !
Boniment
image:Symbole_carte_Renaissance.jpg Jean-Eugène Robert-Houdin


Le mentalisme, aussi parfois appelé magie mentale, est une spécialité de la prestidigitation qui consiste à créer l'illusion de facultés extrasensorielles ou paranormales. La télépathie, la psychokinésie, la mnémotechnie ou la clairvoyance ne sont que quelques uns des pouvoirs que le mentaliste prétend démontrer sur scène. Ce dernier se distingue des prestidigitateurs par un boniment qui laisse généralement planer le doute sur la réalité des illusions qu'il crée. Le mentalisme n'en demeure pas moins un art de la scène.

Sommaire

[masquer]

Les racines du mentalisme [modifier]

Certaines techniques utilisées par les mentalistes sont connues des prestidigitateurs depuis très longtemps. Par exemple, la capacité de percevoir des objets alors que le mentaliste a les yeux bandés, date de belle lurette.

En 1584, dans son livre Discoverie of Witchcraft (La découverte de la sorcellerie), Reginald Scot décrivait déjà certaines techniques de pseudo-télépathie. Puisqu'elles ont toujours été fondamentalement secrètes, il est impossible de déterminer exactement la date d'apparition de ces techniques. On sait cependant que plusieurs d'entre elles étaient déjà anciennes au XVIe siècle.

En 1871, dans son livre Comment on devient sorcier (ré-édité chez Omnibus en 2006), Robert-Houdin, père de la prestidigitation contemporaine, en fait la description avec force détails[1]. Jean-Eugène Robert-Houdin avait donné le nom de prestidigitation de l'esprit à des expériences de cette nature qu'il avait vues réalisées par Alfred de Caston. Il définissait cette pratique comme une « influence matérielle sur la volonté des spectateurs ; pensée prévue par d'ingénieux diagnostics, et souvent forcée par des subtilités fort habiles. »[2]

L'arsenal du mentaliste est aussi composé de techniques abondamment utilisées au XIXe siècle par de soi-disant médiums. De nos jours, certains mentalistes présentent encore des séances de spiritisme, bien que ce type de spectacle soit beaucoup moins populaire qu'autrefois.


Les mentalistes primés par la FISM [modifier]

Le site de la Fédération internationale des sociétés magiques (FISM) indique que le mentalisme commence à être primé en 1951 [3].

Liens externes [modifier]


Bibliographie sommaire [modifier]

  • Mentalisme, ces pouvoirs que nous avons tous, Pascal de Clermont, Pascal Colombani, Editions Carnot

(en) Theodore Annemann, Practical Mental Effects, Dover Publications Inc., New York, 310 pages.

(en) Tony Corinda, Thirteen Steps to Mentalism, D. Robbins & Co., Inc., Brooklyn, 424 pages.

(en) Reginald SCOT,Discoverie of Witchcraft, Dover Publications Inc., New York, 283 pages.

Références [modifier]

  1. Robert-Houdin raconte avec force détails le tour nommé le "le coup de piquet de l'aveugle" en page 58 et s, exécuté par le Comte Edmond de Grisy, dit Torrini, du nom de son beau-frère,
  2. Comment on devient sorcier, une vie d'artiste, L'art de gagner à tous les jeux, Magie de physique amusante, Le prieuré par Jean-Eugène Robert-Houdin, p. 450 - 2006 - éditions Omnibus[1]
  3. Premier prix en 1951


08/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek