Etude PHARE circonstances du suicide chez les jeunes

 

 

 

Étude PHARE sur les circonstances et causes du suicide des jeunes

 

 

Etude PHARE circonstances du suicide chez les jeunes

 

 

En 1997, PHARE Enfants-Parents a réalisé auprès de ses adhérents concernés par le suicide d'un enfant une enquête sur les circonstances et causes possibles du suicide des jeunes. 70 questionnaires de 24 questions ont été analysés avec méthodologie. Il en ressort un certain nombre d'éléments intéressants, notamment :

  • moyenne d'âge 22 ans,
  • en grande majorité ce sont des hommes,
  • le suicide a eu lieu au domicile des parents avec un moyen radical (arme à feu, pendaison, défenestration),
  • pour 60 % c'était l'unique passage à l'acte, c'est-à-dire qu'aucune tentative de suicide n'avait précédé l'acte fatal ou en tout cas n'était connue des parents,
  • 10 % seulement suivaient un traitement psychiatrique,
  • 80 % des suicidés ont manifesté des signes précurseurs détectés avant ou après le suicide par les parents,
  • dans 80 % des cas, le suicidé n'a que des frères, ou que des sœurs.

Pour la majorité, les parents vivent ensemble sans relations conflictuelles. Les traits de personnalité des suicidés qui reviennent généralement : ouverts, rêveurs, doux et calmes avec un goût très marqué pour la musique et les activités artistiques. La première raison invoquée est la déception amoureuse, ensuite le dégoût de la société et l'absence ou le manque de père.
Depuis cette étude, le questionnaire continue d'être soumis aux parents d'enfant suicidé et ces résultats sont totalement confirmés.
| | | 0 réaction(s)



29/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek