GOELAND

 

 

GOELAND

Aux prairies qui plongent dans la mer
telles des fleuves, avancent lentement,
Fin du monde face aux vagues longues,
Les goélands volent en croisière sous le vent.

Sous les nuages qui longent la cote verte,
Je m'étend dans les herbes qui me parlent,
Et récite des poèmes qui cheminent en moi.

Sur les routes argentées qui serpentent,
Jusqu'au fermes des mers aux toits de ciels,
Ma pensée vagabonde en suivant les ondes.


La musique du vent accompagne mes rêves
Dans ce jour aux automnes finissants,
par la mer qui embrasse les champs verts.



07/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek