Hospitalisation à domicile

 

Infirmiers
Le rôle infirmier dans la prestation de service

point transparent

 

 

La prise en charge de patients à domicile se développe beaucoup depuis quelques années. La majorité du corps soignant connait les principes de l’hospitalisation à domicile. Cependant la prise en charge de patients par les sociétés de prestation de service reste parfois inconnue.

 

1. Qu’est ce que la prestation de service par rapport à l’HAD ?

1.1. Hospitalisation à domicile

Définition :

L’hospitalisation à domicile correspond à une prise en charge hospitalière hors des murs de l’hôpital. Le personnel, salarié de la structure, assure la continuité de soins 7 jours sur 7, 24H sur 24H. Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire : infirmier, médecin, aide soignant, kinésithérapeute, ergothérapeute, etc...  A l’heure actuelle il existe en France 8 000 lits d’HAD avec de grosses disparités entre les régions. Le but est d’atteindre les 15 000 lits d’ici 2010.
Chaque HAD a son secteur d’activité et ne peut pas s’occuper de patients hors de sa limite territoriale.

Organisation de la prise en charge :

Une infirmière coordonatrice vient dans le service hospitalier avant la sortie du patient pour rencontrer la famille et prendre connaissance de sa situation sociale et administrative. Elle évalue les besoins et la faisabilité ou non de la mise en place du traitement à domicile.

Type de patients :

Les patients pris en charge peuvent souffrir de pathologies aigues ou chroniques évolutives ou non. Les soins doivent être soit fréquents soit difficiles ou bien longs.
Voici quelques exemples: chimiothérapie, pansements complexes, suivi de grossesse à risque, transfusion, patients très dépendants avec nursing, etc.… Environ 40% de l’activité de l’HAD est de type « palliative ».

Délai :

Le délai d’attente pour une prise en charge peut être assez long comme à l’hôpital. Il faut attendre qu’un « lit se libère » pour pouvoir accepter un nouveau patient. Le délai peut être de 72 heures.

Prise en charge par la Sécurité Sociale :

La prise en charge administrative et financière est la même qu’à l’hôpital à l’exception du forfait journalier. La tarification est « globale » et non à l’acte.

Exemples d’HAD :

-HAD publique des hôpitaux publics exemple celle de l’AP HP
-HAD privée: Santé Service

 

1.2. Prestation de service

Définition :

Les patients pris en charge par les prestataires n’ont pas besoin (ou plus besoin) d’être hospitalisés pour l’exécution de leurs soins. Il est cependant nécessaire de faire appel à des entreprises spécialisées dans la technologie médicale des soins à domicile.
La grande majorité des prestataires de service fournit une prise en charge globale à domicile :
-location ou vente de matériel médical (lits, adaptables, pistolets, couches…),
-installation de l’équipement pour l’assistance respiratoire,
-installation de produits et services pour des perfusions ou la nutrition.
Contrairement à l’HAD, les IDE qui pratiquent les soins ne sont pas salariées de l’entreprise. Les soins sont exécutés par les IDE libérales.
Les IDE ou les diététiciennes qui travaillent dans ces entreprises ont un rôle différent. Il s’agit de coordonner l’organisation de la prise en charge à domicile et de promouvoir cette activité.

Du fait de la location de matériel (pompe de nutrition, traitement de la douleur avec PCA, oxygène….) le prestataire est tenu légalement d’organiser une astreinte afin de pouvoir répondre aux besoins des patients 24H sur 24H. Il peut s’agir de dépanner par téléphone une infirmière libérale qui a des problèmes avec une pompe ou d’avoir aussi à intervenir pour livrer ou changer du matériel.

Type de patients :

L’activité perfusion-nutrition a débuté il y a une trentaine d’année (avec la prise en charge de la mucoviscidose). Depuis cinq ans, l’activité se diversifie et augmente année après année.
Voici quelques exemples de prise en charge qui concernent aussi bien les enfants que les adultes :

  • Prise en charge des patients atteints de mucoviscidose avec installation des aérosols, des cures d’antibiotique à domicile et des suppléments alimentaires
  • Prise en charge des patients atteints de déficits immunitaires primaires nécessitant l’administration hebdomadaire d’immunoglobuline sous-cutanée. Cela permet au patient de ne plus se rendre à l’hôpital de jour pour recevoir les immunoglobulines par voies intraveineuse.
  • Prise en charge d’alimentation parentérale ou entérale.
  • Prise en charge de la douleur avec mise en place de PCA
  • Prise en charge de l’insulinothérapie avec les pompes à insuline

Délai :

En fonction de la complexité des soins, l’organisation d’une installation à domicile peut se faire en moins de 48 heures.

La prise en charge par la sécurité sociale :

La prise en charge par les prestataires de service s’inscrit totalement dans le système de soins français. L’ensemble du matériel et des services mis à disposition des patients doit correspondre à la Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPR) afin d’être remboursé par la Sécurité Sociale.
La Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPR) est un ensemble de produits et prestations, vendus par des professionnels de statuts différents (professionnels de santé ou non). Ainsi le prestataire sera remboursé par la Sécurité Sociale sur les bases de la LPPR.

L’entreprise se charge de la gestion du dossier administratif avec la Sécurité Sociale.

Voici deux exemples :

  1. Un patient atteint de cancer sera de la même façon qu’à l’hôpital pris en charge à 100% pour le remboursement des soins mis en place à domicile.
  2. Pour une nutrition entérale avec pompe est compris dans le forfait LPPR :
    -la pompe à nutrition
    -une tubulure par jour
    -2 seringues de rinçage par semaine
    -poches à eau
    Si le prestataire fournit plus de matériel, il ne sera pas remboursé par le Sécurité Sociale (à moins que cela soit précisément prescrit).

Le lien avec les IDE coordonatrices des soins externes des hôpitaux :

Certains hôpitaux ont un groupe d’IDE qui ne s’occupent que de l’organisation des sorties à domicile. Elles peuvent être en contact avec les IDE coordonatrices des HAD ou bien celles travaillant pour les prestataires de Service.

Exemple d’entreprises de prestation de Santé :

Bastide le Confort Médical : http://www.bastideleconfortmedical.com/
Dmédica : http://www.dmedica.com/
Homeperf : http://www.homeperf.com/
Locapharm : http://www.locapharm.fr/
LVL-Médical : http://www.lvl-medical.com/fr/default.htm
Orkyn : http://www.orkyn.fr/
Vitalaire : http://www.vitalaire.fr/
….

 

2. Les étapes pour la prise en charge d’un patient par des prestataires de Service

-Tout d’abord l’entreprise doit se faire connaître dans les hôpitaux, dans les réseaux de soins et doit créer des liens avec les services (cadres infirmiers, infirmières coordonatrices pour les soins externes, diététiciennes, médecins). Il s’agit d’une prospection commerciale faite de plus en plus souvent par une IDE ou bien par une diététicienne.
-Certains services hospitaliers peuvent être très demandeurs à un moment précis d’aide pour élaborer des protocoles pour la prise en charge à domicile.
-Lorsque le service appelle l’entreprise pour une sortie, l’équipe technique nutrition-perfusion (diététicienne, IDE, technicien)  évalue les besoins propres à cette prise en charge :

  • Le patient a-t-il besoin d’une infirmière libérale ?
  • Doit-on la former sur le matériel utilisé ?
  • Le patient nécessite-il une formation par rapport au traitement ?
  • Quelle est la voie d’abord ?

-Passage dans le service afin de rencontrer le patient +/- sa famille, d’expliquer le déroulement de la prise en charge. Aide à l’élaboration des ordonnances par rapport aux besoins.
-Recherche de l’infirmière libérale (ou appel de l’IDE du patient)
-Préparation du matériel, commande éventuellement des produits en pharmacie (hospitalière ou de ville)
-Formation si nécessaire de l’infirmière libérale  par rapport au matériel utilisé, transmission des protocoles du service.
-Livraison du matériel à domicile, rencontre de la famille ou du patient, ré-explication de la prise en charge.
-Appel du patient quelques jours après l’installation pour s’assurer du bon déroulement des soins.
-Les coordinateurs sont en relation avec l’hôpital et informent le service du déroulement de la prise en charge à domicile.

 

3. Le rôle de l’infirmière dans la prestation de service 

La place des IDE dans les entreprises de prestations de service est de plus en plus importante. En fonction des entreprises et du développement de l’activité, leur rôle peut être un peu différent.

Un rôle commercial :

  • prospection commerciale auprès des services hospitaliers afin de faire connaître la prestation de service.
  • participation à des salons spécialisés dans un double but : se faire connaître et s’informer.
  • contact avec les fournisseurs afin d’être informé des nouveaux produits, des nouveaux matériels et des nouveaux  traitements possibles au domicile.
  • Suivi de clientèle c'est-à-dire entretenir les contacts avec les services hospitaliers qui travaillent avec l’entreprise. Etre le lien entre la ville et l’hôpital en remontant les informations concernant le patient à domicile.

Un rôle technique :

  • L’infirmière peut participer avec les équipes soignantes à l’élaboration des protocoles spécifiques à un service pour la prise en charge à domicile.
  • Aide pour l’élaboration des ordonnances.
  • Assurer la logistique et le suivi de la prise en charge.
  • Formation des infirmières libérales, formation des patients  

Bibliographie

 

 

DOUTRIAUX Ségolène
Rédactrice infirmiers.com
http://www.infirmiers.com



25/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek