Infection bactérienne et TOC : cause ou déclencheur ?

 

 

Infection bactérienne et TOC : cause ou déclencheur ?

Sur le site Psychomédia, un article qui signale les bactéries streptocoques comme une des causes possibles des TOCs. Dans le livre "TOC: vivre avec et s'en libérer", AFTOC, Hantouche, Trybou, 2009, cette même infection est signalée comme déclencheur mais non cause du TOC.

Qui a raison, qui a tort ? 

Une infection bactérienne à streptocoque causerait le trouble obsessionnel-compulsif

PsychoMédia  

Publié le 26 octobre 2010
http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=8213

Des chercheurs israéliens considèrent avoir démontré qu'une bactérie streptocoque peut entraîner des dysfonctions cérébrales et le trouble obsessionnel-compulsif (TOC).

Daphna Joel et ses collègues de l'Université Tel Aviv ont comparé des rongeurs exposés à la bactérie et non exposés. Ceux qui ont été exposés manifestaient des comportements différents. Ils ont développé des problèmes d'équilibre et de coordination ainsi que des comportements compulsifs tels que des comportements de toilettage répétitifs.

 

Le point de vue du docteur Hantouche...

 Extrait du livre "TOC: vivre avec et s'en libérer", AFTOC, Hantouche, Trybou, 2009

"Mon enfant a développé tout d'un coup des TOC de façon spectaculaire".

 Il est possible qu'il puisse s'agir d'un TOC PANDAS (Pediatric Autoimmune Neuropsychiatric Disorders Associated with Streptococcal infections).

Les maladies infectieuses ont, tout au long de l'histoire de la psychiatrie, été l'objet d'attention particulière, et plus ou moins étudiées : typhoïde, syphilis, lupus (pour le lupus, 15% souffriraient de TOC et 40% auraient des manifestations obsessionnelles compulsives).

Dans le cadre du PANDAS, le TOC (ou des tics) survient de façon rapide, l'aggravation des symptômes s'avère brutale, par poussées et font suite à une infection ORL (nez, gorge, oreilles). Les TOC induits ou aggravés par une infection streptococcique représenteraient 5 à 10% des enfants souffrant de TOC.

Dans le cadre d'une aggravation ou d'un déclenchement du TOC avec une infection ORL récente, il sera nécessaire de pratiquer un test biologique nommé ASLO (anticorps anti-streptolysine) + ACAN (anticorps anti-nucléaires)

Si le test s'avère positif, un traitement contre l'infection à streptocoque sera préconisé (antibiotiques sur 6 à 12 mois) - en cas aigu, certains experts préconisent la plasmaphérèse ou échanges plasmatiques (pour enlever du sang les mauvais anticorps)

Il existe une étude familiale montrant une prévalence de TOC ou de tics dans les familles des enfants souffrant de PANDAS. L'infection ORL serait alors un déclencheur de la maladie et non une cause.



13/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek