James Bond - Partie 2

Dessin animé [modifier]
  • James Bond Junior (1991) : Les aventures du neveu du célèbre espion.

Parodies [modifier]

Acteurs [modifier]

Le nombre entre parenthèses indique le total des films dans lesquels ces acteurs ont joué.

  • James Bond
  • M
  • Tanner

James Bond [modifier]

Photos des James Bond [modifier]

Autres personnages [modifier]

Groupes [modifier]

Anecdotes [modifier]

  • Pierce Brosnan était pressenti pour jouer James Bond dès le départ de Roger Moore. Néanmoins, il dut refuser à cause du contrat qu'il avait passé pour la série Remington Steele.
  • Demain ne meurt jamais n'aurait pas dû s'appeler comme cela ! En effet, le titre original était au départ Tomorrow never lies (traduction : Demain ne ment jamais). Mais une erreur de retranscription remplaça lies par dies (traduction : meurt). La production apprécia et changea ainsi le titre !
  • James Bond donne sa démission 3 fois au cours des films : La 1ère fois dans Au service secret de sa majesté pour désaccord avec M qui voulait lui retirer l'affaire Bedlam concernant la traque de Blofeld et de l'organisation S.P.E.C.T.R.E. La 2ème fois dans Casino Royale après être tombé amoureux de Vesper Lynd. Et enfin la troisième fois dans Permis de tuer pour venger son ami de toujours Felix Leiter (agent de la CIA) dont la femme fut assassinée par un haut trafiquant de drogue nommé Sanchez.
  • Ian Fleming a appelé son personnage du nom d'un ornithologue ! En effet, durant ces recherches, l'auteur découvrit un bouquin sur les oiseaux et fut attiré par le nom de l'auteur. Un clin d'oeil est d'ailleurs à noter dans Meurs un autre jour => 007 (Pierce Brosman) se présente à Jinx (Halle Berry) comme ornithologue.

Notes & références [modifier]

  1. La liste est publiée dans Life

Bibliographie [modifier]

  • (en) Kingsley Amis, The James Bond Dossier, Londres, Jonathan Cape, 1965, 159 p.
  • (en) Tony Bennett, « Text and Social Process : the Case of James Bond », Screen Education, n° 41, hiver/printemps 1982.
  • (en) Tony Bennett et Janet Woollacott, Bond and Beyond: the Political Career of a Popular Hero, Londres, Macmillan, 1986, 256 p.
  • (en) Raymond Benson, The James Bond Bedside Companion, Dodd, Mead & Co., 1984, 257 p.
  • (en) James Brosnan, James Bond in the Cinema, A.S. Barnes/Tantivy Press, 1981, 309 p.
  • (it) Oreste del Buono et Umberto Eco (sous la direction de), Il caso Bond, Milan, Bompiani, 1965
  • (en) David Cannadine, « James Bond and the Decline of England », Encounter, septembre 1979, p. 46-55.
  • (en) James Chapman, Licence To Thrill: A Cultural History Of The James Bond Films, I.B. Tauris, 1999.
  • (en) John Cork, James Bond: The Legacy, Boxtree/Macmillan, 2002.
  • (fr) Umberto Eco, « James Bond : une combinatoire narrative », Communications, n° 8, 1966, p. 77-93.
  • (fr) & (en) Nicolas Fleurier, James Bond & Indiana Jones. Action figures, Histoire & Collections, 2006, 84 p.
  • (fr) Laurent Queyssi, Les Nombreuses vies de James Bond, Les Moutons électriques éditeur, coll. Bibliothèque rouge, 2007
  • (en) Penelope Houston, « 007 », Sight and Sound, hiver 1964-65, p. 14-16.
  • (en) Christoph Lindner, The James Bond Phenomenon: A Critical Reader, Manchester University Press, 2003.
  • (en) Philip Lisa et Lee Pfeiffer, The Incredible World of 007: An Authorised Celebration of James Bond, Boxtree, 1992, 224 p.
  • (en) John Pearson, James Bond: The Authorised Biography of 007, Granada, 1985, 314 p.
  • (en) Steven J. Rubin, The Complete James Bond Movie Encyclopedia, Contemporary Books, 1990, 467 p.

Liens externes [modifier]

Cet article a beaucoup trop de liens externes qui ne sont pas des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable – si cela présente un intérêt – de citer ces liens comme source.



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek