L'accès maniaque

 

 

L'accès maniaque

Le terme de manie est utilisé depuis l'Antiquité pour désigner un état d'excitation. Celui-ci, la plupart du temps, intervient brusquement et le malade devient alors hyperactif, exubérant et insomniaque. Lorsque la crise est installée, le malade se montre constamment agité, négligé dans sa tenue, tantôt jovial, tantôt agressif. Il ne peut se fixer à une seule tâche, même habituelle, mais ses activités changent constamment, parfois ponctuées par des crises de colère et de violence. L'excitation se manifeste aussi par une logorrhée incessante, avec jeux de mots et onomatopées. Les idées s'enchaînent à toute vitesse, le malade ne peut fixer son attention et est distrait par la moindre sollicitation. L'humeur est au jeu, à la joie et à l'optimisme, qui peuvent laisser place à un abattement profond ou à la colère.

   Dans cette phase, les comportements sont aussi troublés : alcoolisme, sexualité débridée, parfois avec exhibitionnisme. L'insomnie est de règle et n'entraîne aucune fatigue du malade. Ses initiatives sont innombrables : changement d'activité professionnelle, de résidence, départ en voyage, achats inconsidérés.

   Pour que cet état se dissipe, on utilise les neuroleptiques et en deux ou trois semaines l'agitation motrice et la surexcitation psychique s'atténuent, avec retour du sommeil et de l'appétit. La dépression succède souvent à l'accès maniaque.



10/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek