L' Euphorie dans la maladie

 

 

Euphorie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
 
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Euphorie (homonymie) et Euphoria.

L'euphorie (euphoria du grec ευφορία, lat. euphoria, euforia) indique un état d'esprit d'allégresse, de joie extravagante, aussi appelé exaltation, généralement passager. C'est une forme immense de bien-être engendrée par un bonheur croissant et à une diminution des inhibitions.

Étymologie : du Grec, euphoria: la fertilité, dérivé d'euphoros : sainement, de eu : bien et pherein : porter.

Dans le langage courant, l'euphorie est souvent utilisé pour désigner de la passion et de l'enthousiasme. Le terme décrit un sentiment de bien-être amélioré temporairement, qui est, cependant, à la différence de l'humeur hypomaniaque, souvent appelé à un état ​​de joie et de gaieté superficielle.

En médecine, l'euphorie est également un état subjectif que l'on retrouve dans certains syndromes psychiatriques ou toxiques. Ainsi, sous sa forme de manie ou d'humeur excessif, les affections organiques possiblement liés sont la démence sénile, les tumeurs cérébrales frontales, la paralysie progressive, mais aussi à la suite d'une intoxication.

Par exemple l'action de la cocaïne est expliquée par le fait qu'elle bloque la recapture de certains neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine[1],[2],[3]. D'où un excès quantitatif de ces neurotransmetteurs au niveau de la fente synaptique. L'effet de la dopamine est ainsi amplifiée au niveau du neurone post-synaptique et cette hyperactivation induit l'euphorie typique de la prise de cocaïne. L'effet de la méthamphétamine est quasiment similaire[4] à celui de la cocaïne mais son effet est bien plus long donc plus dangereux. Ainsi la demi-vie de la cocaïne n'est que de une heure alors que celle de la méthamphétamine est de douze heures. L'alcool et certains médicaments peuvent aussi déclencher ce mécanisme.

En effet au niveau physiologique, la sensation d'euphorie, comme la sensation de joie, est due à l'action de la dopamine sur le cerveau.

En psychologie, l'euphorie est un état ​​d'esprit s'expliquant par le sentiment intense d'éprouver du bonheur, évalué objectivement comme étant une humeur parfois anormalement élevée et purement impulsif. Elle correspond à une activité permanente dans le Noyau accumbens du cerveau.

En sport, en particulier lors de performances physiques extrêmes, comme lors d'une course de fond où les coureurs vont au bout d'eux-mêmes, ils sont épuisés mais ressentent malgré tout une sensation d'euphorie. On retrouve également ce phénomène chez certains accrocs au travail. Cela est dû aux endorphines, ces opiacés endogènes produites naturellement par notre cerveau lors de certaines activités[5].

Par conséquent, on définit mêmement l'euphorie lors de la récupération de situations extrêmes qui peuvent être simulées, telles que le saut à l'élastique ou celles citées ci-dessus.

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier]



02/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek