La dépression à l’adolescence

 

La dépression à l’adolescence

 

La dépression clinique est une maladie grave qui peut toucher tout le monde, à tout âge. Les recherches donnent à penser qu’un adolescent sur cinq souffre de dépression clinique. La dépression n’est pas un signe de faiblesse psychologique et ne devrait pas être considérée comme un échec pour la personne qui en souffre ou le signe qu’elle ne veut pas s’en sortir - elle a simplement besoin d’aide.

Nous nous sentons tous triste ou déprimé de temps à autre. La déprime qui dure plus longtemps (plus de deux semaines) et qui perturbe :

  • tes relations (amis et famille),
  • ton travail scolaire (rendement scolaire et/ou absentéisme),
  • tes sorties (consommation abusive d’alcool ou d’autres drogues/comportement sexuel à risques), ou
  • ta capacité à te contrôler dans d’autres situations,

.. pourrait en réalité être une DÉPRESSION clinique. 

Si tu observes cinq symptômes ou plus parmi ceux décrits ci-dessous, et cela pendant plus de deux semaines, il est important d’en parler à un médecin, à un parent, à un professeur ou à un autre adulte de confiance. C’est aussi le cas si un de ces symptômes provoque un tel changement dans ta vie qu’il perturbe ton quotidien.

 

Témoignages
« Je n’arrivais pas à me sortir du lit. Je ne voulais pas aller à l’école. Mes parents étaient toujours sur mon dos. Ma vie était devenue un gouffre. En fait, ce n’était pas réellement le cas, mais ma dépression me faisait voir les choses de cette façon. Je ne pouvais pas être heureux même si j’essayais très fort. La dépression drainait toute mon énergie ; j’arrivais à peine à parler.
Quand j’ai commencé à voir un thérapeute, ce fut très difficile. Confier ce que je ressentais était la dernière chose que j’avais le goût de faire, mais éventuellement, cela m’a aidé. Cette thérapie (et les médicaments) m’ont donné l’énergie dont j’avais besoin pour me sentir mieux. »
(John, 16 ans)

Signes avant-coureurs et symptômes de la dépression à l’adolescence

  • Tu te sens sentez triste, tu pleures beaucoup et ce sentiment persiste.
  • Tu n’apprécies plus une foule de choses que tu aimais (la musique, les sports, la présence des amis, les sorties) et tu veux qu’on te laisse seul la plupart du temps.
  • Tu sens que tu n’es bon à rien, tu n’as plus confiance en toi, tu te sens coupable sans raison.
  • La vie semble vide de sens ou tu pense qu’il n’arrivera plus jamais rien de bon.
  • Tu as une attitude négative la plupart du temps ou tu ne ressens plus rien.
  • Tu as de la difficulté à prendre des décisions. Tu oublies des tas de choses et as de la difficulté à te concentrer.
  • Tu es irritable. Un rien te met en colère, tu réagis de façon excessive.
  • Tes habitudes de sommeil changent : tu dors davantage ou tu as de la difficulté à trouver le sommeil, ou tu te réveilles très tôt le matin et n’arrive pas à te rendormir.
  • Tes habitudes alimentaires changent : tu perds l’appétit ou tu manges trop.
  • Tu te sens agité et fatigué la plupart du temps. Tu penses à la mort, que tu vas mourir ou as des pensées suicidaires.

Pourquoi les gens font-ils des dépressions ?

Il n’y a pas de réponse claire à cette question. Parfois, les gens font une dépression grave après un événement comme un divorce, des problèmes financiers importants, la perte d’un être cher, une vie familiale perturbée ou la rupture avec un amoureux. À d’autres moments - comme c’est le cas avec les autres maladies - la dépression survient tout simplement. Parfois les adolescents réagissent à la douleur de la dépression en se lançant dans l’alcool, les drogues ou le sexe, entraînant des problèmes à l’école, une baisse du rendement scolaire, des conflits avec les amis ou la famille. Il est important de traiter la dépression avant qu’elle n’engendre d’autres problèmes.

Dépression, alcool et autres drogues

Un grand nombre de personnes (particulièrement les adolescents) qui souffrent d’une dépression ont aussi des problèmes de consommation d’’alcool et/ou d’autres drogues. À long terme, les drogues et l’alcool vont empirer la situation. Parfois, la dépression vient en premier et les gens consomment pour essayer d’y échapper. À d’autres moments, la consommation d’alcool ou de drogues vient en premier et la dépression est causée par :

  • la drogue elle-même, ou
  • son abandon, ou
  • les problèmes causés par l’abus de substances.

Mais peu importe ce qui vient en premier, la dépression ou la consommation abusive, il est important de se rappeler que plus tôt on suit un traitement, mieux c’est. Chacun des problèmes peut empirer l’autre et mener à des complications encore plus graves.
Tu dois être honnête – premièrement avec toi-même et ensuite avec la personne qui peut t’aider à commencer un traitement. C’est vraiment la seule façon d’aller mieux et cela, de façon durable.

Options de traitement

La plupart des gens qui souffrent de dépression bénéficieront des traitements disponibles. Une foule de personnes en dépression n’obtiennent jamais l’aide dont elles ont besoin parce qu’elles ne connaissent pas les signes ou symptômes de la dépression ou qu’elles sont trop gênées ou ont peur de demander de l’aide. En fait, plus de trois millions de Canadiens souffrent de dépression à un moment donné mais moins de la moitié sont traités. Quand la dépression n’est pas soignée, la situation peut empirer et s’éterniser. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un traitement et que vous pouvez rapidement vous sentir mieux.

Une psychothérapie, des médicaments ou la combinaison des deux traitements aideront la plupart des gens qui souffrent d’une dépression clinique. Ils se sentiront mieux en quelques semaines seulement.

La psychothérapie ou la consultation thérapeutique signifie que tu vas parler de tes pensées, de tes sentiments, de ton comportement et de tes relations à un professionnel formé pour t’aider à identifier les problèmes qui ont contribué à la dépression. Vous travaillerez ensemble à apprendre à faire les changements nécessaires dans ta vie.

La médication est souvent utilisée pour traiter une dépression sévère ou qui perturbe vraiment la vie. Les antidépresseurs ne sont pas des comprimés d’amphétamine et ils ne provoquent pas l’accoutumance. Parfois, il faudra que toi et ton médecin fassiez l’essai de différents types de médicament avant de trouver celui qui est le plus efficace pour vous. Parle à ton médecin des différentes options de traitement.

Pour une liste des endroits où tu peux obtenir un traitement et/ou trouver un médecin, cliques ici.

Si tu ne sais pas par où commencer, tu peux en apprendre plus sur tes choix et déterminer le traitement qui te serait le plus approprié. Pour en savoir plus, cliques ici.

Ressources imprimées

  1. Conquering the Beast Within: How I Fought Depression and Won.and How You Can, Too de Cait Irwin. Three Rivers Press, 1999.
  2. Help Me, I'm Sad: Recognizing, Treating, and Preventing Childhood and Adolescent Depression de David G. Fassler et Lynne S. Dumas. New York : Viking, 1997.
  3. It Starts Here: A Guide to Mood Disorders for Teens. Mood Disorders Association of Ontario . Toronto , 2002. (contact the Mood Disorders Association of Ontario to obtain copies of this publication.)
  4. My Kind of Sad: What It's Like to Be Young and Depressed de Kate Scowen. Toronto : Annick Press, 2006.
  5. Ups and Downs: How to Beat the Blues and Teen Depression de Susan Klebanoff et Ellen Luborsky. Price, Stern, Sloan, 1998.
  6. When Nothing Matters Anymore: A Survival Guide for Depressed Teens de Bev Cobain. Minneapolis : Free Spirit Publishing, 1998.
  7. The Other Side of Blue: The Truth about Teenage Depression
    de Elyse Dubo et Boja Vasic en collaboration avec Linda Conn et Marshall Korenblum
  8. An interesting video that explores the issue of depression through the experiences of four teenagers. Available in Canada from Canadian Learning Company (800) 267-2877 and in the U.S. from Fanlight Productions (800) 937-4113. May also be available through your local library.

Ressources en ligne

Youth Net (ressource bilingue en santé pour les jeunes préparée par des jeunes)
http://www.youthnet.on.ca/

Fondation des maladies mentales
www.fmm-mif.ca/fr/activites/solidaires/parents/symptomes.htm

Suis-je déprimé ? Jeunesse j’écoute
http://jeunesse.sympatico.ca/fr/informed/default.asp?sec=3&sb=2

 

Sources

  1. http://www.nmha.org/infoctr/factsheets/24.cfm

  2. http://www.cmha.ca/bins/content_page.asp?cid=3-86-92
  3. http://www.suicidology.org/associations/1045/files/YouthSuicide.pdf
  4. http://www.suicideinfo.ca/youthatrisk/

 

© 2006-2007 Mood Disorders Association of Ontario. Tous droits réservés.



20/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek