L’anxiété

 

L’anxiété

 

L’anxiété est une réponse naturelle à une situation stressante ou dangereuse. Dans ce type de situations, le corps réagit : le cœur bat plus vite, les mains deviennent moites et l’esprit s’active. Ce sont des réponses normales au stress et à la peur.

Chez une personne qui souffre d’un trouble anxieux, le corps réagit de la façon qu’on vient de décrire (battements cardiaques accélérés, inquiétude excessive, mains moites, etc.) mais à une situation qui n’est pas dangereuse ou stressante, souvent sans aucune raison connue. Si vous souffrez d’un trouble anxieux, vous ne pouvez pas vous empêcher d’avoir peur ou d’être angoissé même si vous savez qu’il n’y a pas vraiment de raison de s’en faire.

Après avoir vécu cette expérience d’anxiété, vous essayerez peut-être d’éviter ce que vous croyez être à l’origine de cette réaction ou encore l’endroit où cela est arrivé. Vous pouvez aussi développer un comportement compulsif pour essayer d’empêcher que cela ne se reproduise. Pour ces raisons, le trouble anxieux peut nuire à la capacité de socialiser ou de maintenir des relations et peut avoir un impact négatif sur la performance au travail ou à l’école.

 

Témoignages
« L’aspect le plus difficile de la vie avec une personne qui souffre d’un trouble anxieux est le fait de ne pas savoir quand la crise éclatera à nouveau. Vous pouvez vivre heureux et penser que c’est chose du passé quand soudain une chose que vous n’aviez même pas remarqué explose ou qu’il ne se passe rien. Ça fait peur. Je suis prise de panique sachant qu’il va paniquer »
(Marie,
41 ans)

Types de troubles anxieux

Trouble anxieux généralisé (TAG)
Le trouble anxieux généralisé est caractérisé par une anxiété et une inquiétude exagérées et incontrôlables à l’égard des activités ou des événements quotidiens de la vie. D’une durée d’au moins six mois, il se manifeste presque tous les jours durant cette période. Il s’accompagne de symptômes physiques tels que l’irritabilité et les troubles du sommeil.

Trouble de stress post-traumatique (TSPT)
Le trouble de stress post-traumatique se caractérise par des rappels d’images (on revit l’événement traumatisant), l’évitement systématique des gens et des lieux qui rappellent l’événement et un état d’alerte accru, entraînant une difficulté à se concentrer, de la colère et de l’instabilité.

Phobie sociale
Les personnes ayant une phobie sociale éprouvent une peur excessive face aux situations sociales. Elles croient qu’elles seront jugées négativement ou qu’elles poseront un geste embarrassant devant d’autres personnes. Cette phobie peut nuire à leurs relations sociales, à leur rendement à l’école et au travail.

Phobies spécifiques
Les phobies spécifiques se caractérisent par une crainte excessive et persistante d’objets spécifiques ou de situations qui ne présentent en réalité qu’un faible danger ou aucun danger (l’avion, les hauteurs et/ou les animaux par exemple).

Trouble obsessif-compulsif (TOC)
Les gens qui souffrent d’un trouble obsessif-compulsif se sentent envahies par des pensées indésirables répétées, intrusives (obsessions) et/ou par des rituels qui semblent impossibles à contrôler (compulsions). Ces pensées ne sont pas nécessairement reliées à ce que la personne est en train de faire et elles sont souvent désagréables, violentes ou effrayantes. Certaines personnes se livrent à des comportements compulsifs ou à des rituels dans une tentative de contrôler ces pensées négatives. Le fait de compter sans cesse des objets, de les classer, les vérifications fréquentes et répétées ou le lavage des mains sont des rituels courants.

Trouble panique
Il s’agit d’un trouble qui se manifeste par la présence de crises de panique inattendues et récurrentes, suivies par au moins un mois d’inquiétude dans la crainte que d’autres crises se déclenchent. La personne est également angoissée parce qu’elle redoute les conséquences de cette crise ou les changements importants qu’elle pourrait provoquer. La caractéristique essentielle d’une attaque panique est une période d’effroi ou d’inconfort accompagnée de symptômes physiques.

Signes avant-coureurs et symptômes

Le trouble panique peut être accompagné des signes ou symptômes suivants :

  • Palpitations, augmentation du rythme cardiaque ou cœur qui bat à tout rompre
  • Transpiration
  • Tremblements ou agitation
  • Souffle court ou sensation d’étouffement
  • Sensation de suffocation
  • Pression, malaise ou douleur thoraciques
  • Nausées ou malaise abdominal
  • Vertige, perte d’équilibre, étourdissement ou faiblesse
  • Peur de perdre le contrôle ou de devenir fou
  • Peur de mourir
  • Paresthésies (engourdissement ou picotement dans les mains et les pieds)
  • Frissons ou bouffées de chaleur  
  • Sentiment d’irréalité, dépersonnalisation, sentiment d’être déconnecté de son environnement

Témoignages
« Je ne suis pas certain de ce qui est venu en premier, mon anxiété ou ma dépression. Je pense que c’est mon anxiété. J’étais anxieux à l’égard de tout ce qui se passait dans ma vie et cela déclenchait une dépression. Je me suis isolé. Je ne voulais plus rien affronter parce que je sentais que je ne pourrais pas y faire face. »
(Philippe, 18 ans)

Options de traitement

Un trouble anxieux est une véritable maladie qui peut être traitée. Ce n’est pas un état duquel on peut se sortir par sa simple volonté, de la même façon qu’on ne peut pas prétendre guérir le diabète ou une maladie cardiaque avec sa seule détermination.

C’est important que votre médecin élimine la possibilité d’autres maladies avant de poser un diagnostic de trouble anxieux. En raison des symptômes physiques intenses associés à une crise de panique, ils sont souvent confondus avec les crises cardiaques, les tumeurs au cerveau ou d’autres maladies ou symptômes physiologiques.

Il est possible de souffrir à la fois d’un trouble anxieux et d’un autre trouble de l’humeur comme une dépression ou un trouble bipolaire. Faire face à deux troubles de l’humeur à la fois peut rendre la maladie plus difficile à surmonter. Il est donc important que le traitement s’attaque aux deux problèmes.

La plupart des troubles anxieux peuvent être traités avec succès. Actuellement, les approches les plus efficaces pour traiter les troubles anxieux sont la médication, la psychothérapie ou une combinaison des deux thérapies. Le choix d’un traitement dépendra du type de trouble anxieux de même que de la présence d’une autre maladie comme une dépression ou l’abus d’alcool ou d’autres drogues. Généralement, on utilise une combinaison de traitements pour traiter un trouble anxieux.

Pour une liste des endroits où vous pouvez obtenir un traitement et/ou trouver un médecin, cliquez ici.

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez en apprendre plus sur vos choix et déterminer le traitement qui vous serait le plus approprié. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Ressources imprimées

  1. Anxiety Disorders de Paul Caldwell. Key Porter Books, 2005. (Recommended by the Canadian Medical Association)
  2. Conquering Panic and Anxiety Disorders de Jenna Glatzer, ed. Hunter House, 2002.
  3. From Panic to Power de Lucinda Bassett. Midwest Centre for Stress and Anxiety, 1995
  4. Triumph Over Fear de Jerilyn Ross. Bantam Books, 1994.

Le saviez-vous ?
Les troubles anxieux affectent 12 pour cent de la population, ce qui en fait la maladie mentale la plus importante au Canada.

De nombreuses personnes ne cherchent pas d’aide parce qu’elles ont peur d’exposer leurs symptômes et d’être stigmatisées en raison de la tare qui pourrait être associée aux troubles de l’humeur.

Dans 90 pour cent des cas, les troubles anxieux peuvent être traités de façon efficace.

Manuels d’exercices

  1. An End to Panic: Breakthrough Techniques for Overcoming Panic Disorder (2nd edition) de Elke Zuercher-White. New Harbinger Publications, 1998.
  2. Mind Over Mood: A Cognitive Therapy Treatment for Clients de Dennis Greenburg et Christine Padensky . Guilford Publications, 1995.
  3. OCD Workbook (2 nd edition) de Bruce M. Hyman . New Harbinger Publications, 2005.
  4. The Feeling Good Handbook de D. D. Burns. Revised Edition, Plume, 1999.
  5. The Shyness & Social Anxiety Workbook de Martin Anthony et Richard Swinson. New Harbinger Publications, 2000.

 

Ressources en ligne

Anxiety Disorders Association of Ontario
www.anxietydisordersontario.ca

Psych Direct ( McMaster University )
www.fhs.mcmaster.ca/direct

Canadian Network for Mood and Anxiety Disorders
www.canmat.org

Social Phobia/Social Anxiety Association
www.socialphobia.org

National Institute of Mental Health
www.nimh.nih.gov

www.paniccenter.net
This site offers an anxiety screen and a free online 12-session CBT (cognitive behaviour therapy) course.

L’association canadienne pour la santé mentale
www.cmha.ca/bins/content_page.asp?cid=3-94&lang=2

La Fondation des maladies mentales
www.fmm-mif.ca/fr/maladies/liste/anxieux.html

 

Sources:

  1. www.phac-aspc.gc.ca/publicat/miic-mmac/chap_4_e.html
  2. www.nimh.nih.gov/publicat/NIMHadfacts.pdf

© 2006-2007 Mood Disorders Association of Ontario. Tous droits réservés.



20/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek