Le Bébête show

Le Bébête show

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Bébête show)

Le Bébête show était un programme satirique français, créé par Jean Amadou, Stéphane Collaro et Jean Roucas. Diffusée à partir d'octobre 1983 sur TF1 l'émission resta à l'antenne jusqu'en septembre 1995. Le Bébête show n'était à l'origine qu'une séquence de l'émission Cocoboy, avant de devenir en 1988 une émission à part entière, diffusée tous les jours de 19h50 à 20h. Basant initialement son humour sur des jeux de mots, Le Bébête Show a ensuite commenté quotidiennement l'actualité.

Librement inspirée du Muppet Show, cette émission utilisait des marionnettes (tirées des personnages dessinés par Jean-Yves Grall) pour satiriser les politiciens du jour. François Mitterrand était incarné par une grenouille semblable à Kermit et nommée Kermitterrand. Jean-Marie Le Pen était Bécassine, dénommée Pencassine. Cette marionnette a une histoire : elle fait suite à un vampire arborant un casque à pointe, parlant avec un accent allemand et sortant d'un placard en fumant. L'homme politique ayant gagné son procès, la marionnette a été changée. Valéry Giscard d'Estaing a eu trois marionnettes : la première faisait couple avec celle de Gaston Defferre : elles reprenaient l'idée des deux vieux grincheux du Muppet Show, ce qui a perdu son sens avec la mort du maire de Marseille. L'ancien Président est devenu marabout, ce qu'il a assez peu goûté, trouvant la marionnette laide. Il s'est ensuite vu transformer en ouistiti à tambour. Raymond Barre est incarné en ours en peluche, "Barzi", Jacques Chirac en aigle à plumes bleues, "Black Jack", Georges Marchais incarna curieusement la transposition de Peggy la Cochonne, pour devenir "Marchie". Ronald Reagan et Margaret Thatcher avaient leur marionnette dès l'origine, mais sans être transformés en animaux. Nicolas Sarkozy qui fleurtait sauvagement avec son maître Balladur était déguisé en Sarcosette.

Vinrent ensuite Charles Pasqua en morse (le ministre à la peau lisse - police), Jacques Chaban-Delmas en canard (car il siège sur le perchoir, à l'Assemblée), Michel Rocard en un corbeau dénommé "Rocroa", Henri Krasucki en ouvrier à pinces de crabe ("le crabe Zucki"), André Lajoinie en chien idiot ("Dédé Lajoitriste"), Antoine Waechter en pommier, Pierre Juquin en lapin ("Juquin de Garenne"), Arlette Laguiller en belette, Simone Veil en elle-même mais dénommée "Chouette Simone", avec sac à main mais sans plume, Laurent Fabius en écureuil ("Fafa l'écureuil"), Bernard Tapie en taureau ("Tapie violent"), Pierre Bérégovoy en chien fidèle, Édouard Balladur en pélican, Ségolène Royal en autruche (éphémère), Philippe Séguin en tortue, Alain Juppé en lézard, Jacques Toubon en chat, Robert Hue en ballon de football.

Edith Cresson fut représentée en panthère, dénommée Amabotte, représentée comme la compagne docile et grande gueule de Kermit la grenouille, ce que le Premier ministre a fort peu apprécié. C'est ce dont témoigne le livre d'Élisabeth Schemla consacré à son passage à Matignon.

Après le départ de Jean Roucas, et pour faire face à la concurrence des Guignols de l'info, Stéphane Collaro proposa en 1994 une version modernisée de l'émission, avec de nouvelles marionnettes. Ce fut un échec et l'émission s'arrêta un an plus tard, faute d'avoir pu retrouver un ton susceptible de lui faire retrouver le succès.

Best of vidéo [modifier]

Une série de cassettes vidéos reprenant les meilleurs moment sont sorti au fur et à mesure de la diffusion.

1 - Présidentielle 88

2 - Miracle, ça marche !

3 - Les affaires sont les affaires (les municipales)

4 - A l'ouest, on continue

5 - Tempête dans le Cresson

Voir aussi [modifier]

Lien externe [modifier]



20/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek