Le bipolaire, la prison et la loi

 

Le bipolaire, la prison et la loi                                                                                                                                                                                                             

»» La prévalence du trouble bipolaire en prison est élevée en France : elle est estimée entre 2 et 5,5 %.
»» Les liens entre trouble bipolaire, actes médicolégaux et incarcération sont complexes et non linéaires, impliquant notamment la personnalité et, surtout, les comorbidités addictives.
»» La réalité des patients bipolaires incarcérés est préoccupante, tant au niveau médical (difficulté diagnostique, difficultés d’accès aux soins et de prise en charge, risque de suicide) qu’au niveau judiciaire (incarcérations multiples).
»» La problématique des patients souffrant de trouble bipolaire est probablement sous-estimée en pratique clinique et par les experts psychiatres. Il apparaît essentiel que les magistrats soient sensibilisés au trouble bipolaire.
A. Amad, C. Adins



10/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek