Le Rayon vert (film, 1986)

Le Rayon vert (film, 1986)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour l’article homonyme?, voir Le Rayon vert

Le Rayon vert, film réalisé par Éric Rohmer, cinquième de la série « Comédies et Proverbes », illustre les vers extraits du poème « Chanson de la plus haute tour » d'Arthur Rimbaud : « Ah ! que le temps vienne / Où les cœurs s'éprennent ».

Ce film, tourné en 16 mm, reprend, d'un ton plus léger et dans un milieu plus modeste, le thème de Ma nuit chez Maud.

Le titre est une allusion à un phénomène optique et atmosphérique : le tout dernier rayon du soleil, qui prend une teinte verte, par temps clair au bord de l'océan.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Delphine, qui cherche le grand amour, est soumise à une sorte d'itinéraire initiatique où elle doit choisir entre rester solitaire ou trahir ses convictions et ses espérances.

Fiche technique [modifier]

  • Titre : Le Rayon vert
  • Réalisation : Éric Rohmer
  • Scénario : Éric Rohmer & Marie Rivière
  • Musique : Jean-Louis Valéro
  • Date de sortie : 1986
  • Film français
  • Format : 1.33:1 (couleurs)
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 98 minutes
  • Tous publics

Distribution [modifier]

Récompenses [modifier]

Autour du film [modifier]

Selon la critique, seule la partie se déroulant à Biarritz est du meilleur Rohmer. Le rayon vert visible à la fin, phénomène trop rare, a été réalisé par trucage.



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek