Le ressenti du climat scolaire par les collégiens

 

Le ressenti du climat scolaire par les collégiens

samedi 15 décembre 2012, par Jeanne HILLION

Climat scolaire et violence dans les collèges : perception des élèves

Quelle est l’expression que les enfants entendent le plus souvent durant leur scolarité ?

ne cherchez pas, vous ne trouverez pas. Ce qu’ils entendent le plus souvent c’est " TAIS-TOI" !!

et quand on parle de violence scolaire, naturellement on pense à un jeune violent contre un autre jeune ou à un jeune contre un adulte.

Mais l’école pourrait aussi réfléchir à la violence qu’elle sécrète.

Le ministère français de l’Éducation nationale a mené en 2011, une enquête sur la victimation auprès de 18 000 élèves de collèges publics. Pour une fois, pas sur un panel mais une vraie enquête de terrain. Les données ont été recueillies directement auprès de collégiens répartis dans un échantillon représentatif de 300 collèges du secteur public de France métropolitaine.

Ce qui est très intéressant, et on en est agréablement surpris, c’est que cette enquête ne s’intéresse pas seulement aux actes de violence subis en milieu scolaire (verbales et/ou physiques, répétées ou isolées), mais prend aussi en compte la perception du climat scolaire par les collégiens. voici ce qu’on leur a demandé :

- Tout à fait bien ou plutôt bien dans son collège

- Ambiance tout à fait bonne ou plutôt bonne entre les élèves

- Beaucoup ou plutôt beaucoup de copains et copines

- Relations avec les enseignants très bonnes ou bonnes

- Tout à fait bien ou plutôt bien dans sa classe

- Pas du tout ou pas beaucoup d’agressivité entre les élèves et les professeurs

- Relations avec les autres adultes très bonnes ou bonnes

- On apprend tout à fait ou plutôt bien dans le collège

- Punitions données très ou plutôt justes

- Tout à fait ou plutôt en sécurité dans le collège

- Jamais d’absence due à la violence

- Tout à fait ou plutôt en sécurité dans le quartier autour du collège

« Une comparaison sexuée s’avère une grille d’analyse particulièrement intéressante. Ainsi, les filles ont une opinion plus positive que les garçons concernant le climat scolaire. Elles se distinguent aussi par l’ampleur et la nature des violences déclarées. Les situations de multivictimation concernent plus souvent les garçons et les actes de violence qu’ils déclarent sont plus souvent physiques. En revanche, la violence est plus souvent verbale pour les filles. Les violences à caractère sexuel touchent plus particulièrement les filles. Dans les collèges des réseaux ambition réussite (RAR), les filles déclarent plus de victimations qu’ailleurs alors qu’il n’y a pas de différence pour les garçons. »

Lire l’étude :

ou la télécharger en cliquant sur l’image

PDF - 109.6 ko

voici la conclusion :

P.-S.

Net Écoute Pour vos questions sur le cyber-harcèlement

Pour poser vos questions de façon anonyme et confidentielle sur le cyber-harcèlement.

Par téléphone : 0820 20 00 00 Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 19h Appel gratuit, anonyme et confidentiel



28/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek