Les troubles paniques et le Bipolaire

 

http://www.premiumwanadoo.com/smb-prod/info/index.php?option=com_content&task=view&id=59&Itemid=155

Les troubles paniques et le Bipolaire : 

Les troubles paniques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La plupart d'entre nous ont expérimenté au moins une fois dans leur vie une crise de panique provoquée par des événements particuliers.
Dans le cas d’une personne qui souffre de troubles paniques cependant, les crises surviennent soudainement et sans menace extérieure apparente. 
Malgré leur brièveté, elles sont souvent décrites comme une expérience terrifiante.
Elles peuvent amener la personne qui en souffre à devoir modifier sa façon de vivre, parfois jusqu'à l'enfermement chez soit par peur de nouvelles crises.
  

Ces crises atteignent leur paroxysme rapidement, habituellement en moins de 10 minutes. Malgré leur brièveté, elles sont souvent décrites comme une expérience terrifiante et laissent la personne vidée d’émotion et anxieuse à propos de sa santé. Pour elle, la peur d’avoir une nouvelle crise devient une préoccupation angoissante. De sorte que la personne apprend rapidement à éviter la situation qui semblait avoir déclenché l'épisode.
Certaines personnes modifient considérablement leur comportement ce qui soulage un peu leur angoisse par rapport aux crises. Mais certaines de leurs décisions sont si radicales qu’elles peuvent engendrer des problèmes encore plus graves.
Le trouble panique avec agoraphobie est de ceux-là.
Contrairement à ce que ses racines étymologiques laisse entendre cependant, l’agoraphobie n’est pas seulement la peur des espaces ouverts mais de toute situation pouvant provoquer de l’anxiété. Une anxiété bien souvent liée à la peur de perdre le contrôle en des lieux où cela pourrait devenir embarrassant. Ces lieux peuvent d’ailleurs inclure autant des espaces ouverts (comme des places publiques ou des foules) que fermés (supermarchés, autobus, avions).
En fait, il s’agit souvent d’endroits où l’individu a déjà vécu une crise de panique. Les circonstances entourant l’origine de la crise semblent se dissiper au profit d’une association durable avec tout type d’environnement semblable à celui où elle a eu lieu. Un type d’environnement désormais générateur d’anxiété et possiblement d’autres crises de panique, ce qui peut mettre en place une boucle de rétroaction positive où l’on assiste à une augmentation des crises et des situations anxiogènes.

L’amygdale, cette structure cérébrale dont les circuits internes commencent à être connus, semble être la région du cerveau toute désignée pour créer cette association entre une réaction physiologique et une situation menaçante.

Environ deux fois plus de femmes que d’hommes souffrent de troubles paniques qui ne connaît d’autre part aucune frontière géographique, ethnique ou de statut social. Si l’on estime qu’un tiers de la population générale aura une crise de panique chaque année, le trouble panique, lui, est beaucoup plus rare : il touche moins de 1 % de la population.

La plupart des attaques de panique ne durent que quelques minutes, certaines atteignant parfois la dizaine de minutes. Elles se manifestent pour la première fois à tout âge, mais le plus souvent, au début de l'âge adulte. Des études ont montré qu’elles pouvaient aussi être plus fréquentes dans certaines familles, ce qui laisse entrevoir la possibilité d’une composante génétique.

En outre, d’autres études ont démontré que des événements stressants ou leur anticipation, l’anxiété durant l’enfance, des parents surprotecteurs et l’abus de substances sont des antécédents communs chez les personnes atteintes d’un trouble panique. 
  
Comme pour la plupart des troubles anxieux, les thérapies psycho-sociales sont un allié des médicaments pour traiter les troubles paniques. On y encourage les patients à comprendre leurs épisodes de panique et à en cerner les déclencheurs. Par exemple, les thérapies de relaxation peuvent les munir d’outils précieux pour faire face aux situations anxiogènes.

Extrait du site de l'université Mac Gill de Montreal
http://www.lecerveau.mcgill.ca/flash/index_a.html

Pour en discuter cliquez ici



10/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek