Nettoyage ethnique

Nettoyage ethnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Épuration ethnique)

Le nettoyage ou épuration ethnique est un terme désignant diverses politiques envers un groupe ethnique. Il peut aussi bien désigner l'émigration forcée, le transfert de population que la déportation voire le génocide d'un groupe ethnique pour des raisons discriminatoires religieuses, idéologiques, stratégiques ou une combinaison de celles-ci..

Origine de l'expression [modifier]

L'expression est la traduction littérale du Serbe/Croate/Bosnien etničko čišćenje apparu en occident dans les années 1990 lors des guerres de Yougoslavie mais la première trace écrite remonte au 16 mai 1941 dans un article du journal Hrvatska Krajina citant Viktor Gutić : « Chaque Croate qui sympathise avec nos ennemis n'est non seulement pas un bon Croate mais est également un adversaire et opposant du projet planifié et calculé du nettoyage [čišćenje] des éléments indésirables de notre Croatie ... »

Il est probable que le regain de nationalisme des années 1980 réintroduisit l'expression dans la langue et le débat politique de Yougoslavie.

Une expression similaire fut utilisée par l'administration nazie d'Adolf Hitler pour qualifier la déportation puis le génocide des populations juives dans les camps de concentration : judenrein (littéralement purifié de juifs).

Histoire [modifier]

Les déplacements forcés de population ont été beaucoup pratiqués dans l'Antiquité. On en trouve des relations dans l'Ancien Testament. Les grands Empires, Assyrien, Babylonien, Romain, pratiquèrent la déportation des peuples conquis.

En Europe, les Juifs furent expulsés d'Angleterre (1290), de France (1306, 1322 et 1394), de Hongrie (1349–1360), d'Occitanie (1394 et 1490), d'Autriche (1421), d'Espagne après la Reconquête (1492), du Portugal (1497), de Russie en 1724, et de régions d'Allemagne à différentes périodes. L'Espagne expulsa sa communauté musulmane en 1502 et en 1609 expulsa tous les musulmans convertis de force au Christianisme, la France expulsa les protestants.

La colonisation eut son lot de nettoyage ethnique en Amérique (Indiens d'Amérique, Acadiens), Australie, Afrique du Sud.

Les années 1920 voient l'expulsion des grecs d'Asie mineure et, de façon symétrique, des turcs ou musulmans des îles grecques. Le phénomène se répète à Chypre après 1974.

L'époque moderne est marquée par des nettoyages ethniques tel que le génocide arménien, la Shoah, le génocide rwandais, les guerres de Yougoslavie, la guerre civile au Darfour, les massacres au Congo...


De 1935 à 1938, Staline déporte les Polonais de Volhynie orientale. C’est la première déportation ethnique dans l’histoire de l’URSS. Puis d'autres peuples suivearont: des Allemands de la Volga aux Tchétchènes en passant par les Tatars de Crimée et les Meskhètes furent déportés vers le Kazakhstan par Staline et seulement autorisés à revenir dans leurs régions d'origine après la mort de celui-ci (voir en).


Une variante en est l'"échange de population", par exemple en 1923 entre la Grèce, la Turquie et la Bulgarie (Traité de Lausanne), avec l'approbation des grandes puissances de l'époque et de la Société des Nations.

Voir aussi [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek