Organisation des femmes iraniennes

Organisation des femmes iraniennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Organisation des Femmes iraniennes (OFI) était une organisation œuvrant pour les droits de femmes. Elle a été fondée en 1964 avec la princesse Ashraf Pahlavi pour présidente. Cette organisation prend la suite du Haut Conseil des Femmes qui avait été fondé en 1949 par Ashraf Pahlavi.

Le haut conseil avait ouvert des bureaux dans tout le pays, en se concentrant sur la santé, l'éducation et le travail bénévole. En 1964, le haut conseil devient l'Organisation des Femmes Iraniennes.

L'OFI s'occupait de centre sociaux, dont le nombre était monté en Iran à 97 en 1976. Ces centres avaient diverses activités: aide à l'enfance, formation, planning familial et conseil légaux entres autres.

L'année 1975 a été une année très active pour l'OFI, les délégations iraniennes ont participé à de nombreux rassemblement internationaux, dont la Conférence des Nations unies pour les droits de la femme au Mexique, à laquelle la princesse Ashraf propose la création d'un institut de recherche et de formation pour les affaires des femmes, qui a été fondé à Téhéran.


De plus, l'OFI poursuivait des recherches sur des sujets divers comme les problèmes sociaux, économiques et politiques. Ces sujets étaient destinés à proposer des régulations nouvelles pour assurer des conditions plus équitables pour les femmes.

En 1978, à la veille de la révolution iranienne, l'organisation possédait 349 bureaux, 113 centres et chapeautait 55 autres organisations qui s'occupaient de la santé et du bien-être. Le dernier registre indique que plus d'un million de femmes utilisaient les services. La plupart des centres ont été fermés après la révolution.

Lien externe [modifier]



31/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek