Polygynie

Polygynie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La polygynie est pour un homme le fait d'avoir plusieurs épouses ou, plus généralement, la situation d'une espèce animale dans laquelle le mâle s'accouple avec plusieurs femelles. C'est un cas particulier de la polygamie, la polyandrie étant la situation d'une femme s'accouplant avec plusieurs hommes.

Aspects religieux [modifier]

La polygynie est une pratique culturelle qui peut trouver sa justification dans certains cultes. Ainsi, les Vikings établis en Normandie gardèrent cette tradition bien qu'étant convertis au christianisme. Ainsi les jarl et ducs de Normandie, depuis Rollon le marcheur, jusqu'à Robert le Magnifique (5 générations) pouvaient avoir plusieurs secondes femmes, appelées frilla. Les fils issus de ces unions étant appelés "bâtards", cela explique le premier nom de Guillaume le conquérant, à savoir Guillaume le Bâtard.

Le Coran, livre saint de l'Islam, fait également référence à la polygynie au troisième verset du quatrième sourate :

« Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins... Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas équitable avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). »

Ce verset ne doit ni faire oublier que la norme du mariage dans la civilisation musulmane est la monogamie ni le fait que la polygynie est largement antérieure aux textes coraniques et n'a donc pas été instaurée par l'Islam. Il n'incite nullement le croyant à devenir polygyne mais est plus souvent interprété comme une règle visant à réglementer cette pratique et éventuellement fournir une solution morale, pratique et humaine aux veuves et aux orphelins si l'on prend en compte la position de ce verset au sein du Coran. En effet ce verset traitant de la polygamie a été révélé après la bataille de Uhud, dans laquelle des douzaines de musulmans furent tués, laissant derrière eux des veuves et des orphelins dans le besoin.

Le Mahâbhârata, relate la vie des cinq frères Pândava qui, suite à une promesse malheureuse, ont épousé la même femme Draupadi.

Articles connexes [modifier]



30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek