Quelles sont les conséquences des troubles bipolaires ?

 

Quelles sont les conséquences des troubles bipolaires ?


Conséquences des troubles bipolaires

Au-delà de la souffrance générée par la survenue des épisodes aigus maniaques ou dépressifs, les troubles bipolaires, s'ils ne sont pas correctement pris en charge, peuvent avoir des conséquences graves en entraînant notamment des comportements à risque et plus particulièrement, une désinsertion socioprofessionnelle et familiale.

Les conséquences concernent bien évidemment le sujet bipolaire lui-même mais également ses proches et plus largement la société, notamment au niveau des coûts générés par cette maladie.

Les conséquences professionnelles familiales et sociales des troubles bipolaires :

Les conséquences professionnelles qui sont caractérisées par le licenciement (dû au comportement étrange et agité), la démission hâtive et irréfléchie, les rapports conflictuels avec les collègues et/ou la hiérarchie, l'instabilité professionnelle (plus de la moitié des patients perdent leur emploi).

Les conséquences familiales et sociales sont illustrées par les conflits conjugaux (en particulier si la maladie est mal expliquée), la séparation ou le divorce, une mauvaise entente familiale (pouvant aussi avoir aussi des conséquences sur les enfants), la perte de ses ami(e)s, etc...

Les troubles bipolaires, prise de risque inconsidérée et risque de suicide :

D'autres conséquences sont liées à la prise de risque inconsidérée : abus de toxiques, rapports sexuels non protégés, conduite automobile à vitesse excessive, défis dangereux, actes médico-légaux (atteintes aux biens et aux personnes), violence. La consommation d'alcool est également fréquemment retrouvée au cours des troubles bipolaires : les études scientifiques retrouvent cette association dans 35 à 45% des cas.

Le risque de suicide est majeur particulièrement dans la phase dépressive mais aussi maniaque. Parmi les patients souffrant de troubles bipolaires, environ 1/3 fait une tentative de suicide et 1/3 présente des idées suicidaires. C'est probablement la pathologie où le risque suicidaire est le plus important.

Troubles bipolaires et coût de santé publique :

Le coût élevé pour la santé publique résulte d'une part de la consommation de soins (coût direct) mais aussi des coûts indirects générés par les arrêts de travail, la perte d'emploi et le recours fréquent aux aides sociales.

On évalue en France le coût annuel des hospitalisations pour épisode maniaque à environ 1,3 milliards d'euros, dont le coût moyen du traitement a été chiffré dans un hôpital parisien à 22.297 euros dont 98,6 % sont consacrés aux frais d'hospitalisation.

Ce coût élevé montre l'importance et la nécessité d'une prise en charge adaptée et correcte des troubles bipolaires.

 


Les réponses aux questions que vous vous posez sur les troubles bipolaires :



20/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek