Réchauffement climatique - Partie 4

 

Alors que la population californienne représente 12% de la population américaine, elle ne consomme que 7% de l’électricité produite dans le pays ; ainsi, la Californie se trouve à la première place pour la rentabilité énergétique par personne. L'état s'est engagé à limiter les émissions de gaz à effet de serre : les objectifs annoncés sont une diminution de 11% avant 2010 et 87% avant 2050[81]. Le 30 août 2006, le gouvernement et le Parlement de Californie signent un accord pour diminuer la production de gaz à effet de serre, mettant l’état en conformité avec le protocole de Kyōto[82]. La décision AB32 (Global Warming Solutions Act) a été prise de réduire d’un quart les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020[83]. Des sanctions financières seront prises contre les industries qui ne respectent pas cet engagement. Un marché de permis d’émissions sera créé et contrôlé par l’Air Resources Board[84].

La Californie s'est aussi engagée à respecter des règles plus strictes sur la consommation et les pots d'échappement de véhicules neufs ; cette politique est imitée par deux autres états de l'ouest : Washington et Oregon[85]. Le 20 septembre 2006, Bill Lockyer le ministre de la justice de Californie, lance des poursuites judiciaires contre trois constructeurs automobiles américains et trois japonais, et leur demande des dommages et intérêts pour la pollution qu'ils engendrent[86]. Selon lui, les véhicules automobiles représentent 30% des émissions de dioxyde de carbone de l'État.

En 2005, le gouverneur républicain Arnold Schwarzenegger proposait que le budget de l'État de Californie finance à hauteur de 6,5 millions de dollars la construction de stations pour les véhicules roulant à l'hydrogène.

Le code d'éducation de la Californie (chapitre IV, sections 8700 à 8784) insiste pour que les élèves soient sensibilisés aux problèmes de l'environnement[87].

  • Énergie solaire

Grâce à son bon ensoleillement, la Californie développe l’énergie solaire : l’état abrite des collecteurs cylindro-paraboliques dont la puissance atteint 80 MW, la plus grande centrale à tour comme Solar one puis Solar 2 ne dépasse pas 10 MW.

Un projet de loi oblige les promoteurs immobiliers à installer un système d’énergie solaire sur 15% des nouvelles maisons construites en Californie à partir de 2006. Le projet de loi prévoit que, d’ici 2010, 55% des maisons seront équipées en panneaux solaires. Le gouverneur Arnold Schwarzenegger avait fait campagne pour inciter à installer des systèmes solaires dans la moitié des maisons de l’état à partir de 2005.

La centrale thermo-solaire Nevada Solar One est en construction depuis le 11 février 2006 à Boulder City. À terme, elle développera une puissance de 64 mégawatts et sera la troisième du monde[80]. Selon ses concepteurs, la centrale devrait permettre d'éliminer un volume de pollution équivalent à la suppression d'un million de voitures en circulation sur le territoire des États-Unis.

  • Biocarburants

Les bus de la ville de Berkeley roulent au biodiesel obtenu à partir du retraitement des huiles alimentaires (issues par exemple de la cuisson des frites de la restauration rapide)[88].

La Californie a adopté une loi qui contraint les grands groupes automobiles à vendre des véhicules respectant des normes strictes de rejets de CO2.

  • Énergie éolienne

La Californie est l’état où l’énergie éolienne est la plus développée avec une capacité de production de plus de 2040 MW installés en 2004, loin devant le Texas (1293 MW)[89]. La principale région de production se trouve au nord de l'état, à l'est de San Francisco.

À 150 km au nord de San Francisco, 19 centrales géothermiques (350 puits) sont contrôlées par la société Calpine dans les comtés de Lake et de Sonoma. Elles produisent environ 850 mégawatts, c'est-à-dire presqu'autant qu'une petite centrale nucléaire.

  • New York : La tour de la liberté, qui remplacera les twin towers du World Trade Center, respectera des normes écologiques : 20% de son électricité sera produite par des éoliennes.

En outre, à l'initiative du maire de Seattle, 166 grandes villes américaines, dont New York et Boston, se sont engagées solennellement à respecter le protocole de Kyōto en mars 2005.

Nouveaux pays industrialisés contre États-Unis

Un point de débat est à quel degré les nouveaux pays industrialisés tel que l'Inde et la Chine devraient restreindre leurs émissions de CO2. Les émissions de CO2 de la Chine devraient dépasser celle des États-Unis dans les prochaines années[90] et l'auraient peut-être déjà fait selon certaines études[91] alors qu'elle ne produit que 5,4 fois moins de richesses que l'UE ou les Etats-Unis [92], et elle n'aurait dû, en théorie, n'atteindre ce niveau qu'aux alentours de 2020. En 2007, la Chine est le premier producteur et consommateur de charbon, sa première source d'énergie, qui est extrêmement polluante. De plus, l'augmentation du niveau de vie accroît la demande de produits « énergivores » tels que les automobiles ou les climatisation.

La Chine a répondu qu'elle avait moins d'obligations à réduire ses émissions de CO2 par habitant puisqu'elles représentent un sixième de celle des États-Unis[93]. L'Inde, également l'un des plus gros pollueur de la planète a présenté les mêmes affirmations, ses émissions de CO2 par habitants étant prêt de vingt fois inférieures à celle des États-Unis [94]. Cependant les États-Unis ont répliqués que s'ils devaient supporter le coût des réductions de CO2, la Chine devrait faire de même[95]

Mesures individuelles de lutte contre le réchauffement climatique

Sachant que chaque français émet quatre fois plus de gaz à effet de serre que la planète ne peut durablement en supporter[96], des experts ont esquissé les gestes quotidiens à mettre en oeuvre, dès aujourd'hui, pour limiter le réchauffement climatique :

Les mesures essentielles relèvent des économies d'énergie, en particulier des énergies fossiles :

  • Éviter de prendre l'avion[97],[98] ;
  • Utiliser le moins possible les véhicules automobiles (préférer vélo ou transport ferroviaire à chaque fois que possible) ;
  • Si une automobile est vraiment nécessaire, choisir le modèle le plus léger et le plus efficace possible (par exemple, certains constructeurs ont annoncé des véhicules consommant moins de 1.5 L/100km[99],[100]) ;
  • Atteindre une isolation optimale des bâtiments, au mieux par le recours à l'architecture bioclimatique qui réduit au maximum les besoins de chauffage (moins de 15 kWh/m²/an avec une habitation passive au lieu des 400 kWh/m²/an péniblement atteint par les maisons fortement isolé de nos jours. Les vieilles maisons étant à 450 kWh/m²/an (La différence (15 kWh/m²/an et 450 kWh/m²/an) n'est pas une faute de frappe !).) et supprime le besoin de climatisation active, tout en améliorant le confort de vie.

Suite au rapport AR4 du GIEC, approuvé par tous les pays dont les États-Unis, 46 pays se sont engagés à lutter contre les pays qui ne réduiraient pas leurs émissions de gaz à effet de serre. Les pays principalement visés sont les États-Unis, la Russie, l'Inde et la Chine.

Notes et références

  1. de l'anglais global warming
  2. Dépliant du GIEC (IPCC en anglais) annonçant le rapport de 2007
  3. Voir http://www.ncdc.noaa.gov/paleo/icecore/antarctica/vostok/vostok.html
  4. Voir http://earthobservatory.nasa.gov/Study/Paleoclimatology_IceCores/
  5. Voir par exemple ici: 1708-1709. « Le lundi 7 janvier 1709, lit-on dans une chronique de l'époque, commença une gelée qui fut ce jour-là la plus rude et la plus difficile à souffrir : elle dura jusqu'au 3 ou 4 février. Pendant ce temps là, il vint de la neige d'environ un demi-pied de haut : cette neige était fort fine et se fondait difficilement. Quelques jours après qu'elle fut tombée, il fit un vent fort froid d'entre bise et galerne (c'est-à-dire d'entre N et NW) qui la ramassa sur les lieux bas, ils découvrirent les blés qui gelèrent presque tous ». Les céréales manquèrent, en effet, dans la plus grande partie de la France, et il n'y eut guère qu'en Normandie, dans le Perche et sur les côtes de Bretagne qu'on put juste récolter la quantité de grain nécessaire pour assurer les semences ; aussi dans la région parisienne le prix du pain atteignit-il, en juin 1709, 35 sous les neuf livres au lieu de 7 sous, prix ordinaire. De nombreux arbres furent gelés jusqu'à l'aubier, et la vigne disparut de plusieurs régions de la France. Du 10 au 21 janvier, la température sous abri se maintint à Paris aux environs de -20°, avec des minima absolus de -23,1° les 13 et 14 janvier ; le 11, le thermomètre s'abaissa jusqu'à -16,1° à Montpellier et -17,5° à Marseille.
  6. abcdefghi W. Collins, R. Colman, J. Haywood, M. Manning, Ph. Mote, Réchauffement climatique, le temps des certitudes, Pour la Science, n°360 (octobre 2007), p.68-75
  7. globalwarmingart
  8. Voir le rapport Independent Summary for Policymakers, IPCC Fourth Assessment Report de l'Institut Fraser : There is no globally-consistent pattern in long-term precipitation trends, snow-covered area, or snow depth. Many places have observed a slight increase in rain and/or snow cover. There is insufficient data to draw conclusions about increases in extreme temperature and precipitation.
  9. Voir [1] (en)
  10. D.A. Rothrock, Y. Yu, and G.A. Maykut. Thinning of the Arctic Sea-Ice Cover. Geophysical Research Letters, vol. 26, no. 23, 1er décembre 1999 (article en anglais).
  11. « Le Groenland perd 100 milliards de tonnes de glace par an », Le Monde édition du 21 octobre 2006.
  12. Le « Perito Moreno » en Argentine, par exemple, est un des rares glacier en avancée.
  13. par exemple dans les Alpes [2] ou dans les Pyrénées [3]
  14. http://www.hindustantimes.com/news/181_1925164,0008.htm
  15. Voir [4] et [5]
  16. P.J. Webster, G.J. Holland, J.A. Curry and H.R. Chang, « Changes in Tropical Cyclone Number, Duration, and Intensity in a Warming Environment », Science, Vol. 309, no. 5742, 16 septembre 2005 (en anglais). Voir aussi, à la fin de cet article, un point de vue critique. Voir finalement Independent Summary for Policymakers, IPCC Fourth Assessment Report de l'Institut Fraser : In the tropics, there is evidence of increased cyclone intensity but a decrease in total tropical storms, and no clear global pattern since 1970
  17. Voir Philip Klotzbach, Département des sciences de l'atmosphère, Université du Colorado ici et .
  18. .[Site de l'INRA http://w3.inra.fr/presse/la_chenille_processionnaire_du_pin_remonte_vers_le_nord_a_la_vitesse_moyenne_de_55_6_km_par_decade chez la chenille processionnaire du pin]
  19. Un exemple de telles études.
  20. Voir [6]
  21. [7], p.17. Extrait :Most of the observed increase in global average temperatures since the mid-20th century is very likely due to the observed increase in anthropogenic greenhouse gas concentrations. This is an advance since the Third Assessment Report’s conclusion (in 2001) that “most of the observed warming over the last 50 years is likely to have been due to the increase in greenhouse gas concentrations”. Le résumé aux politiques précise les termes utilisés pour indiquer la probabilité estimée, selon les experts, d'une donnée ou d'un résultat : Virtually certain > 99%, probability of occurrence, Extremely likely > 95%, Very likely > 90%, Likely > 66%, More likely than not > 50%, Unlikely < 33%, Very unlikely < 10%, Extremely unlikely < 5%. Ainsi, l'estimation du rôle probable de l'homme dans le changement climatique a augmenté entre 2001 et 2007, puisque dans le rapport de 2001, ce rôle n'était qualifié que de likely. cf [8]
  22. « Most of the discussion in this section has been concerned with evidence relating to a human effect on late 20th century climate. The observed global mean surface temperature record shows two main periods of warming. Some studies detect a solar influence on surface temperature over the first five decades of the century, with perhaps a small additional warming due to increases in greenhouse gases. One study suggests that the early warming could be due to a combination of anthropogenic effects and a highly unusual internal variation. Thus the early century warming could be due to some combination of natural internal variability, changes in solar irradiance and some anthropogenic influence. The additional warming in the second half-century is most likely to be due to a substantial warming due to increases in greenhouse gases, partially offset by cooling due to aerosols, and perhaps by cooling due to natural factors towards the end of the period. » (Conclusion du groupe de travail I du GIEC : les bases scientifiques).
  23. Quatrième rapport du GIEC, [9], p.17
  24. rapport de 2001
  25. Elizabeth Kolbert, « Dans l’Arctique en plein dégel », dans Courrier international, n°766, 07/07/2005, [lire en ligne]
  26. l'Allemagne - Deutsche Akademie der Naturforscher Leopoldina, le Canada - Royal Society of Canada, les États-Unis d'Amérique - National Academy of Sciences, la France - Académie des sciences, l'Italie - Accademia dei Lincei, le Japon - Science Council of Japan, le Royaume-Uni - Royal Society, la Russie - Académie des sciences de Russie
  27. la Chine - Chinese Academy of Sciences, l'Inde - Indian National Science Academy, le Brésil - Academia Brasileira de Ciencias
  28. Lire la traduction française de la déclaration commune des Académies des sciences sur la réponse globale au changement climatique.
  29. Science du 23 novembre 2007, cité dans Urgence climatique, le Nouvel Observateur N°2247, P119
  30. Une introduction à la modélisation atmosphérique.
  31. Le GIEC, (pour Groupement Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat), a été créé en 1988 par le G7. Il est désormais un organisme de l'ONU et rassemble plus de 3000 chercheurs agréés par plus de 140 États. Ce n'est pas un laboratoire de recherche. Il réalise à intervalle régulier des rapports synthétisant toutes les données sur le réchauffement planétaire. Site en anglais. Le dernier rapport complet publié par le GIEC est paru en 2001. Un nouveau rapport, le quatrième, est prévu pour 2007. Son résumé (en anglais) destiné aux décideurs est disponible sur le site du GIEC : [10].
  32. according to: Canadian Institute for Climate Studies, CCIS project: Frequently Asked Questions
  33. IPCC Special Report on Emissions Scenarios, Chapter 4: An Overview of Scenarios / 4.2. SRES Scenario Taxonomy / Table 4- 2: Overview of SRES scenario quantifications.
  34. Figure 2.11: Schematic illustration of SRES scenarios (IPCC)
  35. « Le climatologue James Hansen prédit un sombre avenir à la Terre », Le Monde du 28 septembre 2006.
  36. [11] page 16 :Since the TAR, there is an improving understanding of projected patterns of precipitation. Increases in the amount of precipitation are very likely in high latitudes, while decreases are likely in most subtropical land regions (by as much as about 20% in the A1B scenario in 2100, see Figure SPM.7), continuing observed patterns in recent trends
  37. Source: NASA
  38. (en) Intergovernmental panel on climate change, « 2.2.5.4 Mountain glaciers », Climate Change 2001 (Working Group I: The Scientific Basis). Consulté le 14 février 2006
  39. (en) National Snow and Ice Data Center, « Global glacier recession », GLIMS Data at NSIDC. Consulté le 14 février 2006
  40. Source: University of Washington
  41. Pour la Science décembre 2007 via le site Spectroscience
  42. Plus d'information sur le site de Futura-sciences
  43. Antarctic Ice Collapse Linked to Greenhouse Gases
  44. La quantité de glace de l'Antarctique déversée dans les mers a augmenté de 75% durant les dix années qui précèdent 2008.
  45. Voir Peter T. Doran, Nature 415, A noter que pour le cas de l'Antarctique, de pareils phénomènes existent, les élévations de la température dans ces secteurs très froids se révélant favorables à une augmentation des précipitations neigeuses donc à terme, à une augmentation des volumes de glace. Antarctic climate cooling and terrestrial ecosystem response
  46. cité par Stéphane Foucart. Le Monde . 11/04/08 ([http://www.columbia.edu/~jeh1/2008/TargetCO2_20080407.pdf Source : Target Atmospheric CO2: Where should Humanity Aim? James Hansen et al.)
  47. Actes de l'audition publique "La biodiversité : l'autre choc (Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques 28 mars 2007 (cadre : étude sur "Les apports de la science et de la technologie au développement durable"))
  48. [12][13][14]
  49. Dangers of disinformation - Print Version - International Herald Tribune
  50. http://www.publications.parliament.uk/pa/ld200506/ldselect/ldeconaf/71/71.pdf
  51. Voir par exemple le Passage du Nord-Ouest : RFI - Le Passage du Nord-Ouest devient navigable
  52. (en)[pdf]Peter Schwartz et Doug Randall, « An Abrupt Climate Change Scenario and Its Implications for United States National Security », 2003, www.grist.org. Consulté le 24 novembre
  53. V. Ramanathan, « The greenhouse theory of climate change : a test by an inadvertent global experiment », dans Science, n°240 (1988), p. 293-299.
  54. The Gulf Stream Myth
  55. Evolution de l'âge moyen des glaces polaires, UNEP
  56. Anomalie de température en Arctique, UNEP
  57. Diminution de l'épaisseur de la banquise arctique, UNEP
  58. Fonte de la banquise d'été, 2007, source NASA
  59. Accélération de la fonte de la banquise en 2007
  60. Cryosat-2, site de l'ESA
  61. (en) Carteret Islands.
  62. Réchauffement climatique : un rapport inquiétant, nouvelobs.com. Consulté le 24 novembre 2007
  63. Coût et conséquences du réchauffement climatique, dossiersdunet.com. Consulté le 24 novembre 2007
  64. (en)[pdf]Peter Schwartz et Doug Randall, « An Abrupt Climate Change Scenario and Its Implications for United States National Security », 2003, www.grist.org. Consulté le 24 novembre
  65. (en)[pdf]R. Schubert, H. J. Schellnhuber, N. Buchmann, A. Epiney, R. Grießhammer, M. Kulessa, D. Messner, S. Rahmstorf et J. Schmid, « Climate Change as a Security Risk », 2007, www.wbgu.de. Consulté le 10 décembre
  66. Sir Stern Nicolas, Review on the economics of climate change, Nov 2006
  67. Climate Expert Stern Says Underestimated Problem (Reuters.17/04/08)
  68. Source : Atelier international de travail sur les polluants à courte durée de vie et le climat de l'Arctique, Institut norvégien de recherche sur l'air (NILU), 5-7 novembre 2007 à Oslo. Il a conclu que réduire les polluants à courte durée de vie (méthane en particulier) serait quasi-immédiatement efficace sur la fonte de l'arctique.
  69. L'ADEME a par exemple fin 2007 créé un module Internet pour les citoyens souhaitant diminuer leur contribution à l'effet de serre.
  70. L'Australie ratifie le protocole de Kyōto
  71. L'UE entend plafonner les rejet de CO2 des voitures dès 2012, 7sur7, 7/2/2007 [15]
  72. Livre vert de la commission « Adaptation au changement climatique en Europe: les possibilités d’action de l’Union européenne (EC(2007) 849)
  73. Sratégie publie par par l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique
  74. [http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/D4E_LettreEvaluation_HS06_mai2007v2.pdf Les enjeux du changement climatique. Quelle gouvernance pour le climat ? Mai 2007]
  75. (source: AIEA)
  76. source : livret d'accueil EDF
  77. [http://ec.europa.eu/environment/news/efe/climate/070717_climadapttn_fr.htm « Le changement climatique - S'adapter pour survivre » EUROPE, 22/02/08
  78. Source : Libération, 9 juin 2005, page 13
  79. Source: L'Express, 4 juillet 2005
  80. ab Claudine Mulard, « Une centrale solaire géante pour alimenter la Californie » dans Le Monde du 11/04/2006, [lire en ligne]
  81. Source : Libération, 9 juin 2005, page 13
  82. « La Californie s'engage à réduire les émissions de gaz à effet de serre », dépêche AFP dans Le Monde, 31/08/2006, [lire en ligne]
  83. « Landmark deal on greenhouse gas emissions » dans le San Francisco Chronicle du 30/08/2006, [lire en ligne]
  84. Marc Lifsher, « Gov. Reaches Landmark Deal on Greenhouse Gas Emissions » dans le Los Angeles Times, du 30/08/2006, [lire en ligne]
  85. source : Le Figaro, 5 juillet 2005
  86. « Réchauffement climatique : la Californie poursuit six constructeurs automobiles » dans Le Monde du 20/09/2006, [lire en ligne]


29/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek