Richard Burton (acteur)

Richard Burton (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes?, voir Burton.
Richard Burton dans Cléopâtre (sorti en 1963)
Richard Burton dans Cléopâtre (sorti en 1963)

Richard Burton (né le 10 novembre 1925 à Ponthrydyfen et décédé le 5 août 1984 à Genève) était un acteur gallois, connu pour sa relation tumultueuse avec l'actrice Elizabeth Taylor.

Sommaire

[masquer]

Biographie [modifier]

De son vrai nom Richard Walter Jenkins, Richard Burton, naît le 10 novembre 1925 dans le village de Ponthrydyfen, près de Port Talbot, au Pays de Galles. Il est le douzième des treize enfants de Richard et Edith Jenkins. Il grandit dans une communauté de mineurs de confession presbytérienne, où le gallois est la langue maternelle. À l'âge de deux ans, il perd sa mère ; c'est alors sa sœur aînée, Cecilia, qui prend soin de lui et l'élève.

Très tôt, Richard se révèle très bon élève, et se passionne pour la poésie et l'écriture. Mais à l'âge de seize ans, il est forcé d'arrêter l'école et de trouver un travail. Son ancien professeur, Philp Burton, qui reconnaît son talent et l'encourage à perdre son accent gallois, l'adopte légalement et lui permet de retourner étudier. Richard prend alors son nom et devient Richard Burton. En 1943, il est autorisé à entrer pour six mois au Collège d'Exeter, au sein de la prestigieuse Université d'Oxford, parce qu'il appartient à la Royal Air Force.

En 1952, Richard Burton devient célèbre pour son rôle dans Ma cousine Rachel, de Henry Koster, qui lui vaudra une nomination aux Oscars. En 1954, il débute à la radio en tant que narrateur de Under milk wood, de Dylan Thomas, rôle qu'il va reprendre au cinéma vingt ans plus tard. C'est au cours du tournage de Cléopâtre que Richard va rencontrer Elizabeth Taylor, avec laquelle il va entretenir une liaison plus qu'orageuse très médiatisée.

Insomniaque et alcoolique notoire, Richard Burton se mariera cinq fois, dont deux avec Elizabeth Taylor. Le 5 février 1949, il épouse Sybil Williams, dont il aura deux enfants : Kate, née en 1957, et Jessica, née en 1961. Le 5 décembre 1963, il divorce afin de pouvoir épouser sa maîtresse Elizabeth Taylor le 15 mars 1964. Ensemble, ils adopteront une fille, Maria, née en Allemagne en 1961. Après un premier divorce prononcé le 26 juin 1974, Richard et Elizabeth se remarient le 10 octobre 1975, et divorcent à nouveau le 1er août 1976. De 1976 à 1982, Richard est marié à Susan Hunt ; le mariage se solde là aussi par un divorce. Enfin, le 3 juillet 1983, Richard épouse Sally Hay, qui partagera sa vie jusqu'à sa mort.

A bord d'un vol le ramenant du Mexique en Californie, Richard Burton est assis à côté d'un jeune homme travaillant dans le marketing, mais très intéressé par le métier d'acteur. Il lui conseille alors de tout abandonner et de se consacrer uniquement au cinéma s'il veut réussir dans cette voie. En réalité, le jeune homme en question n'est autre que Kevin Costner, qui, apparemment, a suivi à la lettre les conseils de Richard Burton...

Richard Burton décède subitement d'une hémorragie cérébrale le 5 août 1984 à Genève, en Suisse, où il est enterré.

Carrière [modifier]

Richard Burton a été nominé sept fois pour un Oscar, mais il n'en a remporté aucun. Tout d'abord, il a été nominé en 1952 dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle pour sa prestation dans Ma Cousine Rachel. Puis, il a été nominé six fois dans la catégorie meilleur acteur : en 1953 pour La Tunique, en 1964 pour Becket, en 1965 pour L'Espion qui venait du froid, en 1966 pour Qui a peur de Virginia Woolf ?, en 1969 pour Anne des mille jours, et enfin en 1977 pour Equus.

Cinéma [modifier]

Théâtre [modifier]

  • 1943 : Druid's Rest d'Emlyn Williams
  • 1944 : Mesure for Mesure de Nevill Coghill
  • 1948 : Castle Anna de Daphne Rye
  • 1949 : The Lady’s not for Burning de John Gielgud
  • 1950 : The Boy With a Cart de John Gielgud
  • 1950 : A Phoenix too Frequent de Christopher Fry
  • 1950 : The Lady’s not for Burning de John Gielgud
  • 1951 : Henry IV d'Anthony Quayle
  • 1951 : Henry V d'Anthony Quayle
  • 1951 : The Tempest de Michael Benthall
  • 1951 : Legend of Lovers de Peter Ashmore
  • 1952 : Montserrat de Michael Benthall
  • 1953 : Hamlet de Michael Benthall
  • 1953 : Coriolanus de Michael Benthall
  • 1953 : Hamlet de Michael Benthall
  • 1953 : King John de George Devine
  • 1953 : The Tampest de Robert Helpmann
  • 1953 : Twelfth Night de Michael Benthall
  • 1955 : Henry V de Michael Benthall
  • 1956 : Othello de Denis Carey
  • 1957 : Time Remembered d'Albert Marre
  • 1960 : Camelot de Moss Hart
  • 1964 : Hamlet de John Gielgud
  • 1966 : Doctor Faustus de Nevill Coghill
  • 1970 : Equus de John Dexter
  • 1980 : Camelot de Frank Dunlop
  • 1983 : Private Lives de Milton Katselas

Liens externes [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek