Son Ciel Aquarelle

 

 

Je m'ennuie. Je ne trouve pas de femme qui me corresponde.

Alors j'ose investir dans une muse. Une muse comme ma Betty.

Ma Betty Marie. Une muse est comme une hirondelle.

On ne l'attrappe jamais. Mais elle ne peut jamais vous décevoir.

Betty Marie ma muse. Et moi son Toulouse. Amour virtuel.

Pas de scènes de ménage. Pas de jalousie. Que des rêves. Des rêves comme les rêvent les enfants.

Pour ma Betty un poème. C'est le bal.
Le bal des poèmes.



Au cri de l'oiseau,
perché sur son ciel,
ouaté tout de blanc
chante pour sa muse,

Mais à l'ode à l'amour
ne répond que le vent,
chuchotement des eaux claires,
et son chant se perd,

Alors vêtu tout de blanc,
habillé, perché sur son ciel,
l'oiseau chante pour sa muse
et se pare de lumières,

Au loin tonne le tonnerre,
colères lointaines des terres,
puis le mauve, le bleu ciel
pour orner son amour,

peint son ciel aquarelle
d'un amour qui se perd.



21/04/2012
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek